Connectez-vous S'inscrire
Tunisie Secret

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Abdelfattah Mourou stigmatise Bourguiba et glorifie Hassan II (vidéo)


19 Novembre 2017

Récemment invité au Maroc par ses frères en idéologie marocains, Mourou a été interviewé par Al-Ayam 24 où il a qualifié Habib Bourguiba de dictateur en insinuant qu’il était aussi un apostat, à l’inverse du roi Hassan II qui était « un sage et un visionnaire d’une grande culture ». Ce démagogue chargé d’assurer le service après vente des Frères musulmans est un habitué de l’hypocrisie et de la flagornerie, un art et un commerce dans lesquels il excelle…jusqu’au moment où son masque est tombé lorsqu’il s’est confié à son frère égyptien, l’intégriste Wajdi Ghoneim en lui disant : « pour nous, cette génération est perdue; ce sont leurs enfants qui nous intéressent et que nous allons islamiser, par la culture, les médias, l'école... ». En réaction à sa haine contre Bourguiba et à son amour à l’égard d’Hassan II, pour lequel Bourguiba était un exemple de sagesse et de culture, l’intellectuel tunisien Ali Gannoun a eu cette réaction que nous reproduisons.


Abdelfattah Mourou stigmatise Bourguiba et glorifie Hassan II (vidéo)
Il m'arrive souvent de me poser la question de ce qu'il pourrait y avoir sous le turban d'un islamiste, je viens d'avoir la réponse en écoutant Abdelfattah Mourou parler à une télévision marocaine. Le vice président de l'Assemblée du Peuple, le progressiste islamique, comme il s'y plait à le répéter, a déclaré que Bourguiba était un dictateur. Je ne vais pas le contredire car on ne contredit pas un menteur vu qu'il est tout à fait capable de sortir un nouveau mensonge pour étayer son premier, et cette course aux mensonges n'est pas très drôle même de part d'un comédien caméléon et authentiquent réactionnaire.

Déclarer que Bourguiba était un dictateur me touche une sans faire bouger l'autre tellement nous sommes habitués à cette haine qu'affectionnent les antibourguibistes et les négationnistes. 

Cependant, j'aimerais juste poser une petite question au grand charlatan de l'Islam et au manipulateur et prestidigitateur spécialiste des retournements de la djebba, plus connu sous le nom de Om el Bouya (le caméléon), à propos de Tazmamart au Maroc. Est ce que cet endroit était un théâtre, une université, un centre de vacances, un stade de football ou un mouroir pour tous les opposants de Hassan II?

Je me contente de cette question, je ne veux pas perturber le séjour de Si Abdelfattah au Maroc et je le laisse continuer ses déclarations jusqu'à avoir honte de lui même. Je le remercie de m'avoir donné l'occasion d'éclaircir le mystère de la cavité crânienne d'un islamiste: il s'agit d'une réaction d'oxydation de la réflexion et d'une réduction de l'intelligence en utilisant comme catalyseurs le mensonge et l'écriture partisane de l'histoire.

M. Abdelfattah, Bourguiba était un dictateur peut être mais il n'est jamais allé quémander une reconnaissance en exposant ses fesses à l'extérieur de son pays et en priant l'assistance de venir lui tapoter dessus. Rabbi Maak!

Ali Gannoun

https://www.youtube.com/watch?v=CsknFkdCgMM

A lire dans nos archives sur cet islamo-affairiste véreux :

http://www.tunisie-secret.com/Abdelfattah-Mourou-est-il-reellement-indesirable-aux-Etats-Unis_a1214.html
http://www.tunisie-secret.com/Les-fabulations-d-Abdelfattah-Mourou-sur-Ben-Ali-video_a1451.html
http://www.tunisie-secret.com/Exclusif-Abdelfattah-Mourou-veut-vendre-El-Fouladh-a-la-Mafia-italienne_a1670.html


           

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 06:45 Le septième 7 Novembre non célébré

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter