Connectez-vous S'inscrire
Tunisie Secret

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Taoufik Ouanes, faux diplomate et vrai courtisan de Leila Ben Ali


31 Décembre 2017

Après avoir boudé deux ans les TV tunisiennes, Mezri Haddad était vendredi dernier, à partir d’un studio parisien, l’invité de la chaîne Attessia que possède Moez Ben Gharbia, dans un débat animé par le démagogue et opportuniste Boubaker Ben Akacha. Par son franc-parler habituel et parce qu’il a mis le doigt là où ça fait mal,…


Taoufik Ouanes, le thuriféraire de Leila Ben Ali devenu révolutionnaire après janvier 2011.
Taoufik Ouanes, le thuriféraire de Leila Ben Ali devenu révolutionnaire après janvier 2011.
…Notre philosophe national a indisposé les esclaves des Frères musulmans au pouvoir et les mercenaires d’Erdogan, ce qui a conduit Ben Akacha d’interrompre la communication. Avant d’empêcher M.Haddad de s’exprimer, il a donné la parole à un certain Taoufik Ouanes, usurpateur du titre de « diplomate » et présent sur le plateau d’Attessia pour provoquer l’ancien Ambassadeur à l’UNESCO et irréductible opposant aux Frères musulmans tunisiens et aux agents du « printemps arabe ».

Pour faire diversion et occulter ou refouler son passé de lèche-botte de Leila Ben Ali, Taoufik Ouanes a interpellé M.Haddad en ces termes: "Vous avez une deuxième occasion pour présenter vos excuses au peuple tunisien". Si cela a fait rire à juste titre Mezri Haddad, nous voudrions savoir pourquoi et en quoi ce dernier devrait-il s'excuser. Pour avoir été le premier et le seul à révéler l'imposture du "printemps arabe"! Pour avoir été le seul, dès janvier 2011 à mettre en garde les Tunisiens du "complot islamo-atlantiste" contre leur pays et contre le monde arabe en général Pour avoir prédis aux Tunisiens l'usurpation du pouvoir par les Frères musulmans! Pour avoir prédis que la Tunisie deviendrait le premier pays exportateur de terrorisme islamiste dans le monde! Pour avoir fait du Qatar l'ennemi numéro 1 !.....Non, Mezri Haddad n'a pas à s'excuser d'avoir eu raison tout seul lorsque tout le monde applaudissait la "révolution du jasmin".       

En attendant la vidéo promise par ce dernier pour dire ce qu’il a été empêché d’exprimer lors de cette émission consacrée à la crise tuniso-émiratie, à la visite d'Erdogan en Tunisie et à la diplomatie tunisienne entre hier et aujourd'hui, M.Haddad a publié sur sa page facebook ce post édifiant au sujet de celui qu’on aurait pris pour un Fellag à l’époque de Ben Ali et qui s’est révélé ex courtisan de Leila Trabelsi et aux ordres de Béchir Tekkari et d’Abdelwahab Abdallah.

Nabil Ben Yahmed       

Je n'ai pas pu enregistrer hier la vidéo promise parce que je ne maîtrise pas cette technologie et que mes jeunes militants à Paris font la fête. Je posterai cette vidéo après les fêtes de fin d'année. En attendant, sans m'attarder sur le cas Boubaker Ben Akacha et sans répondre à mon ex confrère au sein du magazine Réalités, Zied Krichen, voici le pédigree du "chien" qu'on a chargé de me provoquer lors de l'émission par la question qui me fait toujours rire : "Allez-vous vous excuser auprès du peuple ?"

On prendrait cet illustre inconnu, Taoufik Ouanes, pour un grand résistant à l'époque de Ben Ali ! En réalité, celui qui se fait passer depuis janvier 2011 pour un "diplomate auprès de l'ONU" est un tuniso-suisse qui était l'interface du gouvernement tunisien auprès du CICR. Il faisait aussi occasionnellement des expertises pour certaines ONG accréditées auprès des Nations Unies.

Sorti à la retraite de son petit poste d'enseignant en Suisse, converti par son ami Béchir Tekkari, il avait fait toutes les courbettes pour se faire nommer ambassadeur. Mieux encore, si vous consultez les archives papiers de La Presse, des Annonces et de Chourouk (années 2005-2009), vous tomberez des nues en constatant que Taoufik Ouanes était un thuriféraire, non guère du Président de la République, Zine el-Abidine Ben Ali, mais de son épouse, Leila Trabelsi Ben Ali.

Ses efforts n'ont pas été vains puisque, grâce à Abdelwahab Abdallah, son nouveau patron originaire comme lui de Monastir, il a fini par obtenir un poste de formateur ouvert à Tunis par le CICR et le Croissant Rouge, un poste qui devait revenir à un jeune et brillant avocat, Lassaad Bennour. Entre cet opposant et notre Rcédiste, il n'y avait pas photo.

Après le coup d'Etat islamo-atlantiste du 14 janvier 2011, Taoufik Ouanes est devenu droit-de-l'hommiste et hyper révolutionnaire. La suite, ce serait dans la vidéo qui sera postée juste après le nouvel an. Je vous souhaite à toutes et à tous joyeuse et bonne année 2018.

Mezri Haddad


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter