Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Abdel Majed Abdel-Bary, ou la conversion d’un rappeur en égorgeur (vidéo)


24 Août 2014

On savait déjà que l’assassin du journaliste américain James Foley est un sujet de sa gracieuse Majesté britannique, mais on ignorait jusqu’à ce jour que cet islamo-fasciste avait eu une carrière de rappeur avant de se recycler dans le djihadisme offshore. La question n’est pas tant d’expliquer le parcours criminel de cet « artiste », mais de se demander combien de centaines ou de milliers d’Anglais, de Français, de Belges, d’Allemands, d’Italiens, de Suédois, de Suisses, de Canadiens, d’australiens… sont-ils dans ce cas ? Et combien parmi eux vont-ils retourner dans « leurs pays » ?


Abdel-Majed Abdel-Bary, de la carrière de rappeur à la mission d'égorgeur.
Abdel-Majed Abdel-Bary, de la carrière de rappeur à la mission d'égorgeur.
A en croire les informations du journal londonien The Independent, les investigations des services de renseignements et des autorités judiciaires relatives à l’assassin du journaliste américain James Foley, se concentreraient désormais sur un ancien jeune rappeur londonien, parti «se battre pour l'Etat islamique en Syrie», c’est-à-dire pour la destruction du régime syrien, à laquelle s’emploie le gouvernement de sa Majesté depuis 2011.

L’horrible vidéo de l'assassinat de James Foley, diffusée sur Internet, avait rapidement permis d'établir que le bourreau du journaliste américain, se faisant appeler John, était d'origine britannique, du fait notamment de son accent, typique d'un «anglais multicurel londonien», confiait une linguiste au Guardian le 20 août.

Un profil qui correspondre à Abdel-Majed Abdel-Bary, 24 ans, parti en Syrie en juillet 2013 et dont les chansons produites sous le nom de «L Jinny» ou «Lyricist Jinn», étaient notamment diffusés sur les ondes de la BBC en 2012.

Le sinistre parcours de ce jeune de la « diversité », comme on dirait en France, est connu depuis longtemps, et pas seulement en tant que rappeur. Le 15 août dernier, il publiait sur son compte Twitter une photo de lui, tenant une tête à bout de bras, avec comme légende: «Moi et mon pote, ou en tout cas ce qu'il en reste.» Dans un autre tweet, il disait vouloir «se venger de l'occident mécréant...», ajoutant qu’ «Il n'y aura de paix dans le monde qu'après avoir vu la victoire de l'islam et l'étendard du djihad hissé partout ».

Selon le The Independent, le père d’Abdel-Majed Abdel-Bary, un certain Adel Abdel-Majed Abdel-Bary (54 ans), réfugié « politique » égyptien, comme il y en avait beaucoup au pays des Frères Musulmans et des Frères Maçons, est également bien connu des autorités policières, puisqu’il était considéré comme «l'un des plus proches lieutenants d'Ousama Ben Laden». Il a été extradé aux Etats-Unis en 2012, suspecté d'avoir activement participé à deux attentats visant les ambassades américaines à Nairobi (Kenya) et à Dar Essalem (Tanzanie) en 1990.

Toujours selon le quotidien londonien, l'évolution de ce rappeur de 24 ans serait perceptible dans ses productions « musicales ». Dans l'une de ses dernières productions, diffusées en mars 2013 et intitulée «The Beginning», il affirmait : «Donne moi la fierté et l'honneur de mon père. Je jure que le jour où ils sont venus prendre mon père, j'aurais pu tuer un flic ou deux.»

Deux autres bons citoyens Britanniques sont suspectés d'agir aux côtés d'Abdel-Majed Abdel-Bary en Syrie. Il s'agirait d'un médecin arrêté puis acquitté en 2012 pour «le kidnapping d'un journaliste britannique, John Cantlie», précise The Telegraph, qui ajoute: « «Il avait toujours clamé son innocence, affirmant être allé en Syrie pour aider les victimes de la guerre civile.»

Le troisième suspect serait un ancien dealer de drogue de l'Ouest de Londres, converti à l'Islam en prison et parti faire le djihad en Syrie. Tous les trois feraient partie d'un groupe se faisant appeler «Les Beatles», selon un ancien otage interrogé par Le Guardian.

Injure suprême aux Beatles, qui hantaient l’amour, la fraternité et la paix, contrairement à ces islamo-fascistes qui transpirent la haine de l’autre et le fanatisme, et qui ne sont point le produit de la haute culture islamique, mais de la basse et sous-culture britannique.

 «Il est terrifiant d'imaginer que l'auteur d'un acte aussi haineux puisse avoir été élevé au Royaume-Uni», s’est indigné Philipp Hammond, le ministre britannique des Affaires étrangères, en ajoutant qu’il s’agit là d’une  «haute trahison pour le pays, ses valeurs et tout ce que le peuple britannique représente ».

Non, Monsieur le ministre de sa gracieuse Majesté, ce jeune égorgeur n’a commis aucun crime de haute trahison, mais un crime barbare et crapuleux frappé du sceau de l’islam londonien. La haute trahison, c’est vous et votre gouvernement, allié du Qatar et de l’Arabie Saoudite, qui aviez fait de Londres la capitale mondiale de l’Internationale-islamo-terroriste.  

Lilia Ben Rejeb

Vidéo-clip du rappeur transfiguré en égorgeur :

https://www.youtube.com/watch?v=T94OXemNDcc

Le père d'Abdel-Majed Abdel-Bary, un Frère musulman égyptien réfugié à Londres et mercenaire du Qatar.
Le père d'Abdel-Majed Abdel-Bary, un Frère musulman égyptien réfugié à Londres et mercenaire du Qatar.


           


1.Posté par JOHN WAYNE le 25/08/2014 20:01
MESSAGE DE JOHN WAYNE AU PEUPLE TUNISIEN

Lorsque feu mon Père disait avant l’indépendance que les Tunisiens étaient un peuple de traitres et qu’ils se complaisaient dans le Protectorat Français, cet homme chétif, sombre, et pessimiste avait bien évidemment raison.
Je n’ai pu guère enterrer mon Père car à l’époque, je poursuivais des études à Paris dans des conditions précaires et la mort de l’auteur de mes jours me fut annoncée par un télégramme au papier bleuté, déposé par une concierge grincheuse sous la porte de la chambre de bonne glaciale que j’occupais dans un vétuste immeuble du quartier Latin.
Nous étions à la période de la guerre d’Algérie quand les paras Français abattaient de l’Arabe à Alger, et quand les CRS les matraquaient en toute impunité au bord de la Seine à Paris.
Mon Père bien que peu éduqué, disposait de plus de bon sens et de plus de culture générale que le peuple insignifiant que vous êtes aujourd’hui, malgré vos diplômes. Car ni les discours de Bourguiba, ni ses gifles, ni les coups de matraques des BOP dont je faisais à un moment donné partie, n’ont pu avoir raison de votre sous-développement, de votre traitrise, et de votre lâcheté.
Kadhafi avait raison, vous un peuple de Jerdhans que les égouts de l’histoire vont bientôt engloutir.
Vous n’avez guère changé depuis le Protectorat car dans le temps, mise à part notre élite Nationaliste Sadikienne, vous étiez grosso modo divisés en deux catégories de clochards et de va nu pieds.
Une catégorie de bourgeois aux culottes souillées, opportunistes et bas, et dont les fonctions sociales se limitaient à tendre gracieusement le pot de chambre à un Bey pédophile, ou à cirer les souliers du Résident General en fredonnant la Marseillaise avec vos accents de bougnouls et de zouaves.
L’autre catégorie est celle qui vous gouverne aujourd’hui et avant que Bourguiba ne cure sa pédiculose pubienne, elle se limitait à des bédouins de l’intérieur, ignorants, hostiles, violents, et n’ayant comme repère que l’Islam, secte Churchillienne qui a maintenu au pouvoir les tribus d’Arabie les plus sales d’esprit et de corps. Les islamistes Tunisiens sont les descendants directs des peuplades du centre et du Sud Tunisien qui sont passées en l’année 1956 directement de la préhistoire à l’indépendance d’un pays au potentiel extraordinaire de par sa culture, son histoire, et sa proximité géographique.
Et lorsque je vois des hommes d’affaires Tunisiens se joindre aux islamistes a la veille d’élections commanditées par la CIA et le Qatar, et leurs mercenaires de l’armée Nationale, je ne puis que mépriser d’avantage le peuple d’avortons Darwiniens que vous êtes devenus aujourd’hui après nos gouvernements Nationalistes de Bourguiba et de Ben Ali.
Mais croyez-moi peuple insignifiant, l’histoire vous rattrapera.
Les Nationalistes Tunisiens sont immortels même avec les sous du Qatar, même avec les cerveaux de la CIA, et même avec ces officiers Tunisiens vénérant les blancs et les sionistes leurs Maitres.
Nous vous donneront une leçon magistrale.
La Tunisie subira une révolution Nationaliste et Socialiste.
Celle-ci traquera les droitsdel’hommistes qui ont vendu la Patrie pour des objets de luxe et des comptes d’épargne en devises. Elle neutralisera ces islamistes Tunisiens dégoutants qui prient de jour pour avoir des relations intimes avec l’Emir du Qatar de nuit.
Vos noces et votre lune de miel avec la famille Al Thani seront un jour violemment interrompues par nous autres orphelins de Bourguiba et flics de Ben Ali incorruptibles.
Nous nationaliserons toutes les grandes entreprises Tunisiennes qui ont créé des empires sur le sang et la sueur d’ouvriers pauvres comme le fut mon Père.
Et surtout, la Tunisie deviendra une base Russe, puissante, laïque, moderne et ou l’Islam y sera neutralisé et dissous au profit du travail, de la souveraineté, et de l’indépendance économique.
Bon baisers de Moscou Peuple de Gueux !

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien élève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.


2.Posté par kimdee le 27/08/2014 01:14
le soi-disant James Foley qui a été égorgé n'est pas James Foley!!!!
le vrai james foley a été kidnappé en lybie en 2011, il est impliqué dans la destruction de la lybie et a travaillé/travaille pour USAID (=CIA)
on voit très clairement que l'homme qui sera égorgé n'est pas le même
(on ne montre pas l'égorgement)
http://www.youtube.com/watch?v=2AvOQrTUEBA
http://www.youtube.com/watch?v=oEtVNIYluzk

toute cette histoire pour avoir encore plus de raisons de bombarder l'iraq et maintenant la syrie !!!!

TS- Selon nos dernières informations, James Foley a été bel et bien exécuté par un islamo-fasciste...depuis déjà un an !

3.Posté par Stephan le 06/10/2014 12:06
Il est rasé et sa voix est stressée.Il suffit de l'observer pour se rendre compte que la voix est la même(comparez avec une autre vidéo ou il parle.)Les oreilles sont en tout pour n'y identiques, mais surtout les dents...c'est bien lui ...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter