Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Béji Caid Essebsi, rentrez dans l’histoire par la grande porte. Impliquez les femmes.


6 Novembre 2014

Un appel de Chokri Momoghli en faveur de la femme tunisienne qui a joué un rôle déterminant dans la victoire électorale de Nidaa Tounes et vis-à-vis de laquelle Béji Caïd Essebsi doit faire preuve de reconnaissance en adoptant une stricte parité homme-femme dans le futur gouvernement.


La femme tunisienne, rempart contre la régression et l'intégrisme.
La femme tunisienne, rempart contre la régression et l'intégrisme.
Face à Ennahdha, il y avait le néant. Ettakattol qui aurait pu jouer le rôle de principal parti civil, moderniste et d’opposition, s’est fourvoyé faute d’une vison stratégique de la part de Mustapha Ben Jaafar et de son mentor Ahmed Mestiri. Leur myopie politique les a amenés à s’acoquiner avec les maîtres du moment et à perdre leur clientèle politique.

Mr Caïd Essebsi a fait la bonne lecture, a su attirer la société civile, mobiliser ses relais internationaux, impliquer les élites politiques déçues par les partis perdants de 2011. Il a agi en stratège. Il va au devant d’une victoire probable à la présidentielle.

Mr Caïd Essebsi n’est pas à son coup d’essai. En 2011, il a assumé le pouvoir en plein tempête, alors que d’autres ont quitté le navire à la première menace de mort, BCE n’a pas reculé. Sa gestion n’a pas été exempte d’erreurs, notamment économiques, de bourdes télévisuelles et de déclarations maladroites. Il a cependant mené le pays à des élections démocratiques. Qui peut le nier aujourd’hui? Qui ose remettre en cause cette vérité? Une fois les résultats connus, il a remis le pouvoir à qui de droit. Là où d’autres auraient tergiversé, louvoyé, BCE a agi en démocrate et en homme d’Etat.

Aujourd’hui à la veille de la présidentielle, nous le rassurons en lui disant qu’il est déjà rentré dans l’histoire de la Tunisie contemporaine. En l’espace de trois ans, il a réalisé une œuvre monumentale. Mettre en place un Assemblée Constituante et rééquilibrer le paysage politique tunisien resteront à jamais dans les livres d’histoire de la Tunisie.

Mr Caïd Essebsi peut faire encore mieux. Il peut figurer dans le panthéon de nos hommes et de nos femmes illustres : Kheireddine, Tahar Haddad, Mohamed Ali Hammi, Farhat Hached, Radhia Haddad, Tahar Ben Achour, Habib Bourguiba. Oui BCE peut être avec eux. Il doit continuer à être démocrate et rassembleur comme il l’a été jusqu’ici depuis trois ans. Il doit aussi impliquer les femmes, pas marginalement mais créer une rupture. Une cassure. Briser le train-train des gouvernements où les femmes servent de décor. Une par ci, un autre par là et le tour est joué. Non.

Je m’adresse à lui en lui disant, Mr Caïd Essebsi, sachez qu’elles ont été votre principale force d’appui, votre soutien dans l’opinion publique. Par les écrits, par les manifestations, par la force de conviction, dans les familles, dans la rue, dans le milieu professionnel, partout, elles vous ont soutenu, défendu. Sachez les impliquer, leur assurer la représentation nécessaire. Soyez comme Bourguiba. Montrez par les actes et non pas uniquement par le discours que vous êtes un moderniste. Assurez la parité gouvernementale. 50/50. Hommes/Femmes. On tentera de vous rouler dans la farine. Résistez. Montrez aux femmes qu’elles ont eues raison de vous soutenir.

Chokri Mamoghli, article publié le 4 novembre 2014 dans Femmes Maghrébines.com


           


1.Posté par Rachida karoui le 06/11/2014 12:07
Ah oui ça vous pouvez le dire et a haute voix. Nous avons soutenu Nidaa tounes aux législatives et nous le soutiendrons encore aux présidentielles. Personnellement je suis femme au foyer sans aucune aspiration politique mais j'estime avoir mené une grande campagne pour Bajbouj au sein de ma famille, mes connaissances, dans le train dans le bus et partout où je passe.. Je fais tout cela pour mes enfants et mes petits enfants . Seul Bajbouj a sû dégager Nahdha et je lui en suis reconnaissante

2.Posté par RFLET le 06/11/2014 13:53
BAJBOUJ MON PRESIDENT FAVORI

Je suis TUNISIENNE, Fière de l’être et Je ne voterai que pour BAJBOUJ et jamais pour les partisans du gourou monstre et de sa mafia maudite d’Ennahdha.

Ennahdha, cette secte Daé- chienne des fanatiques destructeurs.

Cette organisation de corrompus, de terroristes, de criminels, d’homosexuels, de traîtres, de frustrés et de psychopathes qui doit être éradiquée.

Que Dieu Tout puissant les extermine et nous protège de ces virus.
Vive notre peuple uni autour de BAJBOUJ et Vive la Tunisie.

3.Posté par Khaled KHOUINI le 06/11/2014 14:46
en tant que féministe jusqu'à la moelle, j’adhère totalement .

4.Posté par ghanouchi.m le 06/11/2014 18:46
Cette fois, c'est du n'importe quoi. Impliquer coute que coûte des femmes avec une parité de 50 50 est vraiment ridicule voire même dangereux. Des quotas pareils imposés d'avance, ne riment à rien du tout. Demain on installera pour des raisons autres, des quotas 70 pc femmes et 30 pc hommes, ou bien pourquoi pas, lorsque , comme en France les mariages gays seront autorisés et que s'afficher homosexuel ne sera plus considéré comme tabou, on obligera les politiques, afin de ne pas être confondus avec des homophobes, d'inclure des gays dans le gouvernement ou au parlement ? Non , non et non. Je ne suis bien entendu ni misogyne et encore moins homophobe mais je dirai ceci: Que le (ou la) meilleur(e) gagne et que le (ou la) plus compétent (e) soit mis à la bonne place et dans laquelle il sera le plus utile à son pays, (ou la plus utile bien sûr).

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter