Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Les barbares de Daech ne font qu’appliquer le Coran et la Sunna, par Abdallah Tourabi


30 Juillet 2016

Que Daech soit une créature contrariée de certains services secrets, qu’elle soit un croisement de l’intelligence anglo-américaine et des pétrodollars du Qatar et de l’Arabie Saoudite, comme autrefois Al-Qaïda, cela ne fait plus l’ombre d’un doute. Que l’on disculpe en revanche totalement le Coran et le Hadith des crimes de Daech en affirmant qu’ils n’ont rien à voir avec l’islam, cela dénote une attitude défensive et apologétique qui se base sur le refus de la réalité historique et la négation des faits théologiques.


Abdallah Tourabi, intellectuel et islamologue marocain.
Abdallah Tourabi, intellectuel et islamologue marocain.
A chaque fois que se produit un attentat ou que le monde découvre une atrocité commise par Daech, on entend immédiatement des affirmations du genre “ça n’a rien à voir avec l’islam”, ou “ces gens-là n’ont jamais lu le Coran”.

Ces arguments sont souvent bien intentionnés et sincères, mais ils sont, hélas, faux et intellectuellement malhonnêtes. Ils n’aident ni à comprendre la réalité ni à avancer pour sortir de cette impasse historique dans laquelle le monde musulman s’est englué. Les fanatiques qui se réclament de Daech parlent et agissent à l’intérieur de l’islam. Leurs convictions, leurs actes et leur vision du monde se veulent comme une réplique parfaite de l’islam des origines.

Les adeptes de Daech appliquent le Coran à la lettre, font des hadiths le fondement même de leur vie quotidienne, et veulent reproduire intégralement la première forme politique connue de l’islam, le califat. Leur univers est certes fantasmé et anachronique, mais il correspond à une réalité qui a existé il y a 14 siècles. Le nier ou refuser de le reconnaître serait un aveuglement.

Les textes religieux sont l’alpha et l’oméga des soldats de Daech. Comme les autres groupes jihadistes (Al Qaïda, les groupes égyptiens des années 1980-1990), ils justifient massivement leurs actes par des références au Coran et à la Sunna. Leurs documents, leurs communiqués et leurs livres sont construits comme des démonstrations théologiques et religieuses. Ils s’appuient sur des versets et des hadiths qui sont le résultat d’un contexte particulier, marqué par les guerres menées par le prophète Mohammed contre ses adversaires et la naissance du premier État musulman à Médine. Des versets comme “tuez les infidèles où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les”, ou un hadith qui énonce que “le jihad est le plus haut sommet de l’islam”, sont cités abondamment par les intégristes de Daech. Ils ne les ont pas inventés ni détournés de leur sens littéral.

Le Coran, comme tous les autres livres religieux, contient des passages violents et belliqueux. Ils sont l’expression de leur temps et le contexte de leur révélation. Le calife Ali, cousin et gendre du prophète, résumait l’affaire en une formule limpide et clairvoyante: “Le Coran c’est deux lignes écrites dans un livre. Ce sont les hommes qui les interprètent”, disait-il. Lui qui a été assassiné aux premières années de l’islam par un fanatique qui préfigurait les sectaires de Daech. Notre refus de voir cette vérité en face, de reconnaître la part de violence dans l’islam et de vouloir la dépasser nous entraîne dans une spirale d’hypocrisie et de déni de réalité.

Les théories du complot, la rhétorique creuse et vaine et le rejet de toute responsabilité sont les manifestations d’un malaise et d’une impasse. En rabâchant des slogans comme “pas d’ijtihad en présence d’un texte” et “le Coran est valable en tout lieu et tout temps”, on s’est empêchés d’avoir une lecture rationnelle et historique des textes religieux. Le regard critique, l’usage de la raison et l’adaptation à notre monde seront toujours sacrifiés et relégués au second plan. Et, entre-temps, les fanatiques de Daech continueront leur lecture littérale et mortifère des mêmes textes religieux que nous partageons avec eux.

Abdallah Tourabi, islamologue marocain. Article paru dans TelQuel.ma, le 20 novembre 2015.


           

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

43.Posté par Dahmane_Edziri le 06/08/2016 01:57
Voilà la ha haine de soi version musulmane... :D

42.Posté par Faty le 05/08/2016 18:37
La banque islamique n'inspire pas confiance , a cause de son ambiguité . Et pour ceux qui ne se sentent pas bien en France ou en Europe ..... Salut !! VIVE lEUROPE , sans daech et leurs disciples .

41.Posté par COMPAORE BARRY le 04/08/2016 10:12 (depuis mobile)
TOUT À FAIT VRAIS.VOUS êtes UN BON INTÉLECTUEL IMPARTIAL.je vous adore

40.Posté par Fogan Lonato le 04/08/2016 10:02
c'est très dure.dure. Même quand un musulman leur met leur ^propre texte sous les yeux ils continuent de renâcler en supputant par des arguments caduques.Sachez que la bible aussi comporte des passages très contrevenantes tel le LÉVITIQUE.Les Chrétiens de toutes tendances de toutes obediances sont parvenus non pas a supprimer ce livre mais a continuer a le lire .

39.Posté par palimpseste le 04/08/2016 03:35
bonsoir

pensez vous vraiment que les commanditaires daeshiens qui tuent femmes , enfants ,musulmans soient des musulmans ? répondez à cette question et vous aurez la réponse ....

38.Posté par muslim le 04/08/2016 01:27
incroyable bande d'arabes intellectuels auto proclamés n'ayant jamais voulu franchir la porte des sciences du coran pour se rendre compte que daesh et autres affiliés contredisent le coran et la sunna . Et que le terme khawaridj s'appliquent bien à eux . Mais c'est si agréable pour l'âme de ces néo-tirailleurs de vomir sur l'islam en utilisant leur carte argumentaire ethnique : "je suis arabe donc ce que je dit sur l'islam mérite reflexion " .
Ensuite ce qui n'arrive pas à comprendre que le suiveur des salafs ne peut suivre daesh et autres affiliés du silple fait que le salafy ne s'auto proclame pas émir , tueur , assassin et rebelles . mais le discours islamophobes des élites occidentales a séduit bon nombre de néo harkis .
l'islam est innocent des daesh et le condamne .;soyez athées mais soyez honnêtes : dîtes au sujet de l'islam : "nous détestons l'islam et nous n'y connaissons rien" . L'arabité ethnique n'est pas un label argumentaire et les titres fumeux comme "islamologues " non plus .
vive la paix entre les musulmans et le reste du monde et vive la sunna dans le coeur des musulmans à bas daesh et les officines qui les soutiennent .

assalam alaykoum ..quand même .

37.Posté par Dahmane_Edziri le 03/08/2016 13:49
Je ne comprends pas que l'on continue de nourrir les intellos, formés par le Colonialisme, qui vivent aux crochets des Musulmans. Il n'est plus temps de bavasser ! Une guerre nous a été imposée DE L'EXTÉRIEUR et ces gens renforcent le pouvoir de nos ennemis. Virez-les ! Nos pays ont besoin de produire, de vendre, de vivre. Quel besoin avons-nous de ces parasites qui viennent nous chanter des chansons de scouts apprises ailleurs que chez nous ? Pourquoi continue-t-on à les former aux frais de ceux qui travaillent ? Pourquoi continue-t-on de les payer ? Licenciez-les ! Fermez les filières qui les ont formés ! Qu'ils aillent gagner leur vie en étant réellement utiles ou qu'ils aillent mettre à leurs idées à l'épreuve des faits en combattant vraiment les enragés de l'autre bord, ceux de DAESH !

36.Posté par Jiairdes le 02/08/2016 13:32
Et si vous lisiez ça : https://blogs.mediapart.fr/monica-m/blog/100115/lettre-ouverte-au-monde-musulman-abdennour-bidar

35.Posté par Zaouia le 02/08/2016 12:37 (depuis mobile)
Combien ils t''ont donné monsieur Abdallah tourabi, pour toutes ses allégations contre l''islam?mais soyez sûr et certain ce n''est pas le faite de dire de tel propos , c''est ca qui va stopper la propagation de l''islam,espèce clown.

34.Posté par Ahmedibledard223 le 02/08/2016 11:28 (depuis mobile)
Bonne analyse il serait temps aux musulmans de le dire!

33.Posté par Jiairdes le 02/08/2016 10:40
Eh bé, quand on lit la plupart des commentaires ici, on se rend compte que le déni de réalité est particulièrement prégnant dans la société musulmane "de base". Dommage que les musulmans pacifistes et non violents (qui sont légion, j'en suis persuadé) continuent à refuser de voir la réalité en face. Et pourtant, ils sont nombreux les intellectuels et philosophes musulmans à dire la même chose : oui, le coran et les hadiths sont truffés de citations violentes. Oui, les salafistes, les Frères musulmans, daech, Al quaïda, toutes les organisations islamistes du même acabit, un certain nombre de pays où l'Islam est religion d'état -Arabie Saoudite en premier lieu - ne font qu'appliquer les textes sacrés à la lettre, et considèrent que c'est leur version qui est la bonne. Oui, c'est bien au nom d'Allah qu'ont été assassinés des milliers de victimes innocentes au cours des attentats de ces dernières décennies, pas au nom de Jésus ou de Bouddha (même si l'extrémisme religieux existe dans toutes les religions). Tant que vous refuserez de faire cet "aggiornamento", ne vous étonnez pas, ensuite, d'être victimes de ce que vous appelez l'amalgame, car c'est vous, par votre attitude, qui en êtes les premiers responsables.

32.Posté par Mohamed le 02/08/2016 09:03
La vérité fait mal et dérange !
Justement avec ce type de comportement que les choses n’évoluent pas !
Toujours entrain de crier à l'invention et au mensonge apporter d'argument, vous êtes pathétique...
Il connait d'ailleurs bien mieux le Coran que vous même...
El Fatiha, cette sourate la 1ère et celle que vous récité durant vos prières, elle maudit et attise la haine des Juifs & Chrétiens...

Cette Imam le dit et c'est d'ailleurs le fond de ma pensé sur l'islam :

https://www.youtube.com/watch?v=u_nxE5FISDQ

31.Posté par Daesh c''est pour les pauvres... le 01/08/2016 23:01 (depuis mobile)
Le coran c''est comme et la caf... C''est pour les musulmans pauvre ^^

30.Posté par Chris le 01/08/2016 21:41 (depuis mobile)
Très bonne analyse cette article

29.Posté par steph le 01/08/2016 21:39
j'ai lu vos commentaires mais ce qui est étonnant c'est que vous remettez en causes la paroles d'un intellectuelles ,islamologues .si je parlais de christianismes avec frederic lenoir entre autres personnes ,je n'oserais pas remettre en causes ses connaissances ;justes avoir des différences de point de vue sur ma façon de comprendre ma foi! salut

28.Posté par Lucien Maré le 01/08/2016 17:05
Nier l'Histoire, nier la réalité c'est vivre dans sa mythomanie, aucune erreur dans vos propos ! Je salue votre courage ! Tout système politique, dogmatique qui impose ses vues par la force, en tuant, violant, pillant n'a de leçon à donner à personne, et ça n'est pas uniquement valable pour l'islam ! Lorsque les idées sont logiques, nul besoin de la force pour les faire admettre, elles s'imposent d'elles-mêmes.

27.Posté par Adam le 01/08/2016 16:38 (depuis mobile)
Au lieu de répondre avec l''insulte essayer d''apporter des arguments convaincants. Lisez, faites des recherches, réfléchissez!

26.Posté par Ahmed-Ridha ABBÈS le 01/08/2016 16:23 (depuis mobile)
Je dis bien, nous n''avons pas besoin de religion pour être bien et bon envers soi et envers les autres

25.Posté par waldon le 01/08/2016 16:16 (depuis mobile)
Bravo monsieur
un article que bcp des musulmans n''aiment pas lire ou voir sur internet, on dit que الحقيقة مرة .. Et a la fin ils disent qu''ils sont un milliards de musulmans , je me demande avec daesh , elkaida et les autres extrémistes ou sans.

24.Posté par Al Razi le 01/08/2016 16:14 (depuis mobile)
Salam, que la paix de Dieu soit sur vous,
je m''adresse aux arabophones qui insultent ce chercheur sans la moindre vérification, avez-vous lu au moins un livre Djihadiste ? Lisez Abou Abdallah Al Mouhajer ou Al Maqdissi et revenez discuter

1 2 3
Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter