Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Contre BHL, Lotfi Abdelli et Hassan Kassar expriment l’indignation tunisienne et Mongi Hamdi s’en lave les mains


1 Novembre 2014

Le premier est humoriste et le second est universitaire. Ces deux figures de la société civile tunisienne ont été parmi les premiers à se déplacer à l’aéroport de Tunis-Carthage pour manifester contre l’arrivée sur le sol tunisien du philo-sioniste israélo-français Bernard Henri Lévy. Leurs vidéos ont fait le buzz et mobilisé les Tunisiens pour condamner ce que nous avons toujours appelé l’alliance islamo-sioniste. Nos premières investigations indiquent, en effet, que BHL a été invité par des islamistes et des conseillers de Marzouki pour sauver « le modèle tunisien du printemps arabe » ! Le ministre des Affaires étrangères Mongi Hamdi a exprimé sa surprise de voir BHL en Tunisie.


A gauche, le sociologue tunisien Hassan Kassar, connu pour son engagement panarabe.
A gauche, le sociologue tunisien Hassan Kassar, connu pour son engagement panarabe.
Comme nous avons été les premiers à le révéler hier soir, vendredi 31 octobre 2014, l’arrivée à Tunis du philo-sioniste Bernard Henri Lévy a provoqué l’indignation d’une poignée de patriotes tunisiens, rapidement rejoints par des centaines de manifestants à l’aéroport de Tunis-Carthage. Absents à ce rendez-vous patriotiques, Les Recoba, Deghij et compagnie, ainsi que les cyber-collabos de la promotion Freedom House et Canvas ! L'un d'eux, un certain Slim Amamou a d'ailleurs fait dans la délation en déclarant au journal français 20 Minutes (du 1er novembre 2014) que "ce sont des Tunisiens embarqués à bord du même avion que BHL qui ont donné l’alerte à leurs compatriotes pour organiser la manifestation".
 
Lotfi Abdelli: les Juifs sont nos compatriotes, mais pas les sionistes

Les tout premiers arrivés à l’aéroport sont deux figures de la société civile et de l’intelligentsia tunisienne : l’humoriste bien célèbre, Lotfi Abdelli et le professeur de sociologie à l’Université de Tunis, Hassan Kassar, qui est également connu depuis des années pour son militantisme panarabe.

Dans une vidéo postée hier soir, Lotfi Abdelli a déclaré : « Nous sommes là pour signifier à la police tunisienne que Bernard Henri Lévy n’est pas le bienvenu en Tunisie. On veut savoir qui l’a invité. Nous ne sommes pas contre les Juifs mais contre les sionistes. Il y a des Juifs qui sont nos compatriotes, mais celui-là est un sioniste et un criminel… ».

Hassan Kassar: la présence de BHL est un prélude à la guerre civile 

Dans une autre vidéo également postée hier soir, Hassan Kassar a déclaré que « La police tunisienne assume ses responsabilités dans la protection d’un sioniste coupable du massacre de dizaines de milliers de Syriens, de Libyens et d’Irakiens. L’arrivée de Bernard Henri Lévy est un prélude à la guerre civile dans notre pays et une contagion vers l’Algérie. Le but des sionistes aujourd’hui est de faire tomber cette grande puissance régionale. Notre peuple doit savoir qui a invité ce sioniste. Le chef du gouvernement et le président de la République doivent assumer leur responsabilité. La police qui protège aujourd’hui BHL sera demain dans les tranchées à subir le terrorisme islamiste… ».

Moncef Marzouki appelle au secours BHL

Nos premières investigations indiquent que les organisateurs du déplacement de Bernard Henri Lévy seraient des éléments d’Ennahdha et des conseillers de Moncef Marzouki ; et que le prétexte ou la couverture de cette visite offensante pour les Tunisiens est la tenue d’un colloque organisé par la fondation allemande hautement suspecte, « Konrad-Adenauer-Stiftung ». L'annonce de ce colloque pourrait être une manoeuvre pour mélanger les cartes et brouiller les pistes. 

Des sources convergentes indiquent par ailleurs que Bernard Henri Lévy s’est déplacé à Tunis dans  une mission éminemment politique. Sollicité par des traitres et des mercenaires tunisiens, il serait là pour convaincre les différents protagonistes à la présidence de la République de céder la magistrature suprême à un candidat allié ou proche d’Ennahdha, soi-disant dans un souci d’équilibre des pouvoirs et des forces politiques (Ennahdha-Nidaa Tounes), mais aussi pour perpétuer le mythe du « printemps arabe », que Bernard Henri Lévy tient spécialement à cœur. L'une de nos sources affirme que c'est Moncef Marzouki en personne qui a sollicité BHL, pour bénéficier du soutien "officiel" de la France à sa candidature aux présidentielles, mise à mal par le triomphe de Nidaa Tounes dans les élections législatives. 

Par le déplacement à Tunis de ce sioniste patenté qui a médiatiquement contribué à la destruction de la Libye et de la Syrie, l’on cherche ainsi à préserver le fameux « modèle tunisien » et à le présenter comme étant le seul modèle à avoir réussi dans le monde arabe.

Le ministre des Affaires étrangères se démarque 
 
Joint au téléphone par nos confrères de Kapitalis, le ministre des Affaires étrangères Mongi Hamdi a déclaré que son département n'a pas été informé de cette visite pour le moins bizarre, ajoutant qu'il n'en avait lui-même aucune idée «Normalement, il s'agit d'une personnalité connue et nos protocoles doivent être informés. Nous devons connaitre la partie qui a invité secrètement cet homme. Nous allons mener notre enquête et réagir en conséquence. Inviter secrètement une personnalité comme Bernard Henri Lévy n'est pas un acte anodin», a-t-il confié à Zohra Abid, notre confrère de Kapitalis, en précisant qu'il assume la responsabilité de ses propos.

Ouverture d'une enquête judiciaire

Nous avons appris en outre qu’un comité d'avocats a appelé le procureur de la république à ouvrir une enquête sur le parti ou les personnes qui ont invité BHL en Tunisie. Ces avocats considèrent à juste titre que « Cette visite est une menace à la sécurité du pays », et accusent ce pseudo-philosophe franco-israélien, « sur la base de ses engagements antérieurs en Irak, en Syrie et en Libye, de mener des actions visant à déstabiliser le monde arabe et à y semer les graines de l'anarchie au profit de l'Etat d'Israël, dont il est l'un des plus fervents et inconditionnels défenseurs en France ».

Lilia Ben Rejeb                 

L'humoriste tunisien Lotfi Abdelli, manifestant à l'aéroport de Tunis-Carthage contre l'arrivée de Bernard Henri Lévy.
L'humoriste tunisien Lotfi Abdelli, manifestant à l'aéroport de Tunis-Carthage contre l'arrivée de Bernard Henri Lévy.

Montage photo qui exprime le dégoût des Tunisiens à l'égard de ce mercenaire du Qatar et agent du sionisme.
Montage photo qui exprime le dégoût des Tunisiens à l'égard de ce mercenaire du Qatar et agent du sionisme.


           


1.Posté par Dhokkar Mahmoud le 01/11/2014 13:51
Il faut bien chasser BHL immédiatement et dans le 24 heures qui suit de notre territoire avant qu’il empoisonne notre climat politique et poursuivre par ailleurs, ceux qui l’ont invité

2.Posté par lotfi le 01/11/2014 18:51
Dégueulasse bonhomme ce marzouki. Un traitre et il devra payer pour ça.

3.Posté par karim un voisin algerien le 01/11/2014 19:39
bonne action du comité d’accueil a BHL , mais le travail des avocats sera beaucoup plus important , j’espère qu'ils vont atteindre leur but .
bon courage au peuple Tunisien peuple frère dans votre recherche de liberté .

4.Posté par Stern le 02/11/2014 07:58

Je ne comprend pas en quoi être sioniste est une insulte.

Que vous n'appréciez pas bhl est une chose mais arrêtez de tout mélanger.

Vous verrez cela ira mieux.

Il est écrit dans le Saint Coran qu'Allah a donné la Terre d’Israël aux enfants d’Israël et leur a ordonné d’y habiter (Coran, sourate 5:21) et les Arabes n’ont aucun droit sur cette terre. Le Coran est le livre le plus sioniste qui soit, il confirme que la terre d’Israël appartient aux Juifs, demande aux Juifs de s’y installer, sans ne jamais la quitter et même de combattre les non-Juifs qui y sont.

Il suffit de lire les versets 20 et 21 de la sourate 5 pour s’en rendre compte : (5:21) "Oh mon peuple, entre la terre sainte (Israël) qu'Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu ne deviennes perdant".
Allah affirme dans un arabe très clair, qu’il a accompli sa promesse de récompenser le Peuple d’Israël avec la Terre Promise. La même terre que les hordes arabes mahométanes conquérantes postérieures revendiquent comme exclusive contrairement à leur propre Coran.
Coran, sourate 17/104: "Et qu’avant les temps derniers, Il ramènera les Enfants d’Israël pour reprendre possession de leur Terre, les rassemblant de tous les différents pays et nations" … "Et nous disons ensuite aux Enfants d’Israël "Demeure en sécurité dans le pays (de la promesse): mais quand le second des avertissements viendra à passer, nous vous rassemblerons ensemble en une foule mélangée"…. "Et après lui, Nous dîmes aux fils d’Israël : "Habitez la terre, et lorsque s’accomplira la promesse de la vie future, Nous vous ferons revenir en foule"

Sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 47: "Ô Enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, que Je vous ai préférés à tous les peuples".

Croyants et non croyants, sachez que le Coran verset après verset, et à plusieurs reprises, affirme sans aucune équivoque que c’est Allah et seulement Allah qui a fait le choix contrairement aux déclarations de haine des antisémites et des antisionistes (Communistes, associations pro palestiniennes, Nazi -islamistes, Verts, altermondialistes, islamo -gauchistes…)

Sourate Al Baqarah 2:122: "O enfants d’Israël, rappelez-vous mon bienfait dont Je vous ai comblés et que Je vous ai favorisés par-dessus le reste du monde"

670 versets coraniques, soit plus de 10,6 %, nous racontent l’histoire des fils d’Israël
Ces versets sont dispersés dans près de 26 sourates sur 114 soit 22,8%.

Le Coran est sioniste avant la lettre
Pas parce qu’il reprend l’histoire du peuple en suivant un plan bien défini : l’entrée de Jacob et ses fils en Egypte, la naissance de la nation avec Moise, la fondation du royaume et le règne de David et Salomon, mais aussi parce qu'il appelle à l’entrée du peuple en Terre Promise.
Par conséquent, les Musulmans sont appelés à de nouvelles attitudes conformes à la lettre des textes saints, à rejeter leurs traditions haineuses vis-à-vis d’Israël, en tant que vérité coranique et géographique à jamais (voir sourate n°17. V, 2 à 8).
Le Musulman doit nécessairement se conformer au Coran par la reconnaissance du droit légitime d’Israël à l’existence dans sa région, une reconnaissance religieuse.

Israël est le fait accompli, le mot prononcé par Allah.

5.Posté par Le Caïd le 02/11/2014 13:33
Malgré les lobbies et l'argent des pétromonarchies injecté au profit des forces réactionnaires, la Tunisie n'a pas voté comme le voulait l'empire américano-sioniste mais a plutôt choisi la voie de l'émancipation.
Cela explique le voyage en Tunisie de BHL, faux philosophe mais véritable agent de l'empire: il est venu appuyer les forces réactionnaires afin saboter ce "modèle tunisien" en construction, d'autant que cela peut inspirer d'autres peuples du monde arabe qui croupissent aujourd'hui sous joug de l'empire.
Comme en 2011, toute la planète a de nouveau les yeux rivés sur la Tunisie. J'espère que les Tunisiennes et les Tunisiens seront particulièrement vigilants: les évènements qui se déroulent chez eux dépassent largement par leurs impacts, les frontières de leur pays.

6.Posté par KHALED KHOUINI le 02/11/2014 17:37
« »Le Musulman doit nécessairement se conformer au Coran par la reconnaissance du droit légitime d’Israël à l’existence dans sa région, une reconnaissance religieuse …Israël est le fait accompli, le mot prononcé par Allah » .Je ne suis pas contre mister stern mais par delà le fait accompli par la force des chars et des canons, la coexistence de deux peuples cote à cote aurait fait moins de victimes. On assiste depuis des décennies à un perpétuel bain de sang : œil pour œil etc…le ballet des diplomates, les discours creux et inutiles des politicards de tous bords, les mutations contemporaines, les choses n’avancent pas et les enfants de PALESTINE sont toujours dans une impasse. A quand la VRAI PAIX DES BRAVES ! à quand la fin du siphonage de la terre Palestienne. Des accords d’Oslo jusqu’à la feuille de route, aucun progrès n’a été enregistré. Pis encore, les « territoires occupés » fondent depuis comme peau de chagrin. Il n’en reste pratiquement + rien. Faudrait un pont aérien pour se déplacer entre territoires palestiniens et tu le sais. Alors stp, ne t’en remet pas seulement au livre sacré mais aussi à l’évolution du monde avec tout ce qui cela implique comme conséquences sur une nation, qui, comme le dit si subtilement l’artiste Tonton David dans son mémorable « Issus d'un peuple qui a beaucoup souffert. Nous sommes issus d'un peuple qui ne veut plus souffrir » ne demande qu’à aspirer à la liberté et à jouir d’un territoire invulnérable, à vivre en harmonie via des frontières naturelles. Vœux pieux mais on espère toujours. Je serais le premier à reconnaitre l’état d’Israël dans ce cas et j’irais même passer mes vacances là bas avec mes enfants si l’état de PALESTINE voit le jour. Un ETAT viable et homogène dans les frontières de 1967. Tu n’as pas idée le nombre de musulmans-arabes qui partage mon souhait. Au nom de l’humanité et pas seulement du sionisme et du panarabisme stern !

7.Posté par Stern le 02/11/2014 20:46
Khaled

Le sionisme a toujours prôné une coexistence pacifique et ceci depuis l'origine.

Historiquement c'était plus simple puisque le Territoire palestinien sous autorité turc puis britanique englobait la Jordanie.
Ce sont bien les états arabes et la ligue arabe qui ont rejeté le plan de partage et qui ont entrainé Israël et ses voisins dans des conflits.

Penses tu qu'aujourd'hui le roi de Jordanie ou encore nommée la transjordanie soit prêt à un compromis territorial.
Penses tu que les palestiniens menés par le Hamas soit capable d'accepter de vivre en paix au côté d'israël ?
Penses tu que Abbas soit capable d'édicter des lois faisant respecter le droit des juifs à prier sur leurs lieux saints sous autorité palestinienne ? Ou tout simplement à vivre leur judaïsme librement sans antisémitisme ?

Effectivement le peuple juif a beaucoup souffert et ne veux plus souffrir ni d'antisémitisme ni d'attentat ni d'islamisme ....
Quand le monde arabe aura pris conscience de ses responsabilités alors la PAIX DES BRAVES pourra de faire.

A ce jour aucun signe n'indique que le monde arabe puisse reconnaître la légitimité du peuple juif a vivre librement sur sa terre.

Pour info à ce jour en tant que tunisien tu pourrais passer tes vacances en Israël. Mais êtes vous prêt à accueillir des touristes israéliens en paix (cf épisode du port de la goulette il y a quelques mois).
Alors commencez déjà par comprendre que le sionisme n'est pas comme le véhicule les médias arabes une source de conflit. Cela serait un grand pas dans la reconnaissance de l'autre.

Cordialement.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter