Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Contre tous, Tariq Ramadan réitère sa haine de Charlie Hebdo (vidéo)


9 Janvier 2015

Je ne suis pas Charlie Hebdo, vient de déclarer Tariq Ramadan à une chaîne de télévision suisse. Rien de surprenant de la part de ce Frère musulman que les médias français aiment tant ! Déjà en 2011, à la suite de l’incendie des locaux de ce journal satirique, Tariq Ramadan avait montré toute sa haine à l’égard de Charb qu’il accusait alors de « lâche » !


De gauche à droite: Youssef Qaradaoui, le grand prêtre de l'islamo-terrorisme, cheikha Mozza, la grande prêtresse de l'islamisme mondial, et Tariq Ramadan, mercenaire du Qatar et mégaphone de l'islamisme très "modéré" !
De gauche à droite: Youssef Qaradaoui, le grand prêtre de l'islamo-terrorisme, cheikha Mozza, la grande prêtresse de l'islamisme mondial, et Tariq Ramadan, mercenaire du Qatar et mégaphone de l'islamisme très "modéré" !
A la suite de l’incendie au cocktail molotov des locaux de Charlie Hebdo, le 2 novembre 2011, Stéphane Charbonnier (Charb) a été invité par Paul Ammar, pour son émission « Revu et corrigé » sur la Cinq. Etaient également présent sur le plateau l’avocat Gilles-William Goldnadel et le représentant suisse de l’islam de France ( !), coqueluche des télévisions françaises, le Frère musulman Tariq Ramadan.

Fidèle à sa rhétorique typiquement islamiste du « Oui, mais » et à sa duplicité légendaire, Tariq Ramadan avait alors condamné l’incendie de Charlie Hebdo mais en ajoutant tout de suite que ce journal fait « de l’humour tout à fait discutable ». « Je dirai même que c’est un humour de lâche » (voir vidéo ci-dessous).

Celui qui s’est érigé en chevalier blanc de l’islam et en défenseur des musulmans accusait les journalistes et les caricaturistes de Charlie Hebdo de racisme et d’islamophobie, ne concentrant leurs attaques que sur l’islam, ce qui est totalement faux. Charlie Hebdo n’épargnait jamais les intégristes catholiques et les extrémistes juifs. Il se moquait de tous les intégrismes et c’est ce qui caractérisait son combat héroïque pour la liberté d’expression et le respect des valeurs républicaines.

Le défunt Charb n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler à notre islamiste très « modéré », lors de cette émission de Paul Ammar, « qu’en 19 ans, Charlie Hebdo a eu 14 procès avec l’extrême-droite catholique et un seul procès avec l’islam ».  
   
Maintenant que Charb est mort avec neuf autres courageux journalistes et caricaturistes de Charlie Hebdo, ainsi que deux vaillants policiers, on peut répondre à Tariq Ramadan que Stéphane Charbonnier était tout le contraire d’un « lâche ». C’était un dessinateur à l’humour décapant, un ardent combattant de la liberté d’expression et de la liberté tout court. Après l'incendie criminel au cocktail molotov des locaux de la son journal en novembre 2011, le caricaturiste avait exprimé sa détermination à faire paraître l'hebdomadaire, malgré le manque de matériel. Il affirmait avec assurance au micro de BFMTV: « Il va falloir qu'on trouve dans l'urgence des locaux et du matériel pour sortir la semaine prochaine, parce qu'il n'est pas question que l'on ne sorte pas ».
 
Réagissant au même événement dans les colonnes du Monde, le quotidien du « Qui tue qui en Algérie ?» et le propagandiste de « l’islamisme modéré », Stéphane Charbonnier avait ainsi rendu compte de son engagement et de son combat en faveur de la liberté d'expression: « Je n'ai pas de gosses, pas de femme, pas de voiture, pas de crédit. C'est peut-être un peu pompeux ce que je vais dire, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux ».

Nous savons maintenant qu’il avait une compagne, la courageuse Jeannette Bougrab, qu’il voulait protéger, et une petite fille adoptée et désormais orpheline. Mais nous savons aussi qu’il a tenu parole, qu’il n’a jamais capitulé, contrairement aux nombreux journalistes, politiciens et intellectuels français qui se lamentent aujourd’hui sur les plateaux de télévision.

Si Charb et ses compagnons de lutte sont morts debout, le Frère musulman Tariq Ramadan, qui s’exprimait, le 8 janvier 2015, sur les ondes de la RTS Info (Suisse), par skype et en direct de Doha ( !), a eu l’outrecuidance de déclarer : « Non, je ne dis pas "Je suis Charlie", je suis pour la liberté d'expression", et je condamne « la stigmatisation à géométrie variable » de Charlie Hebdo.

On se demande alors qui est le lâche et qui est le courageux ! Celui qui est mort debout, payant ainsi la rançon de la liberté, ou le mercenaire du Qatar, le principal émirat arabe qui soutient les frères musulmans, y compris en France, et qui finance le terrorisme islamiste mondial. 

Lilia Ben Rejeb



           


1.Posté par samira le 10/01/2015 13:43
Moi non plus je suis pas charlie ! et alors, on est Coupable ? je suis contre ces ASSASSINS CRIMINELS qui ont Ôter la vie de l'équipe et ce pour qui ce soit !

2.Posté par fatima le 10/01/2015 15:58
Ce que je crois, De l'Islam, Islam le face à face des civilisations, être musulman Européen. Voici les oeuvres et plus exactement quelques écrits de tariq ramadhan. Ce n'est pas le nombre des livres ni la quantité des écrits ou des conférences qui font certes un homme et ça personne ne peut le contester, mais tariq ramadhan se fait de plus en plus visible actuellement sur la scene européenne et particulierement dans les pays arabes. Son passage en Tunisie, n'est pas passé inaperçu, son séjour fréquent à diha non plus. Pour qui roule tariq ramadhan, tel pourrait être le titre d'un livre à écrire. Ce monsieur, se disant philosophe dans ses heures perdues, tout comme BHL, n'est pas apprécié de tout lemonde. Il prône en effet tel son grand pere, des idées wahabites que nous tunisiens ne sommes pas prêts à accepter. Qui a raison, qui a tort?

3.Posté par YAEL STEIN CHARLIE le 10/01/2015 16:50
Shalom tous le monde,

C'est normal ! c'et normal ! que le suisso-qatari(citoyen d'honneur)-égypto etc puisse lâcher son venin contre les médias français. Ce merdeux qui s'affiche avec la mozza qui fait la joie de certains à Mouans-Sartoux (France), et QUARADHAWI, le chef des attardés islamistes et prêcheur dont la tête est mise à prix par les agents du Mossad et du certaines autres officies.
C'est normal qu'il ramène sa gueule afin de pouvoir dire que tout ce qu'il avait prédit était juste.
Il suffirait que le conseil HELVETIQUE le déchoit de sa nationalité (je suis suisse et je sais de quoi je parle). Il faut que tous les pays européens se concertent et mettent leurs base de données ensembles afin de pouvoir faire face en temps utiles et réel contre toutes actes présents et à venir.
Il faut lui interdire ses allées et venues en europe et le renvoyer vivre là où il y'a des enturbannés, et on va voir comment ils vont le recevoir : avec du gravier et sans vaseline.
Qu'il aille faire sa tambouille chez les barbus et on va voir à quelle sauce il va être so........
Des c........ et des cr........... qui jettent des enfants avec des bombes et coulent leurs jours en sécurité dans les ors du connard du Qatar.
Lehi traout

4.Posté par Haffani Roumaila le 11/01/2015 07:28
il a fallu qu'un malheur pareil survienne pour que les masques tombent et que des vérités éclatent la France prône "pas d'amalgame" et elle commandite les printemps arabes. Les Tunisiens ne sont pas dupes ; les dirigeants occidentaux mènent les peuples ignorants à la baguette comme l'âne et la carotte. Ils se disent nous protéger des dangers des islamistes ? incroyable !! j'en veux à toutes ces puissances qui veulent nous anéantir ....................................................................

5.Posté par Hannibal le 11/01/2015 19:51
Ce soi-disant intellectuel ,n'est en fait qu'un s...... prédicateur islamiste qui prône la haine des judéochrétiens .Par ailleurs , ce faux-cul tient un double discours quant à sa logorrhée islamique . Une modérée pour les médias et une deuxième pleine de haine et de violence pour ses sympathisants dans les banlieues . Ce malhonnête cancéreux de l' ego et au rictus méprisant ;oubliant qu'il fait partie d'une organisation politicoreligieuse criminelle :les frères musulmans .Donc , ce .........doit se regarder dans une glace et se faire tout petit avant d'ouvrir sa .......gueule remplie de souille

6.Posté par charles-edouard le 12/01/2015 08:43
bonjour,
samira, quand on se dit "je suis charlie" on veut juste dire "j ai le droit de m exprimer comme je veux". être charlie c est avoir le droit à la liberté de tout commentaire comme celui que tu fais.

7.Posté par Calamity le 12/01/2015 08:56
D'accord avec Haffani Roumaila pour rappeler qu'un peuple éduqué est fort. Et qu'un dirigeant corrompu a tout intérêt à empêcher l'éducation de ses enfants. Il y a quelques centaines d'années en France, peut être moins, l'école n'était pas obligatoire pour tous et le peuple etait plus facile à soumettre. Aujourd'hui les français sont éduqués, grande gueule et ont un esprit critique parfois agaçant mais en tout cas salutaire. Copiez nous! Exigez une éducation de qualité! Apprenez à vos enfants à critiquer ce qu'on leur dit.

8.Posté par Khader le 12/01/2015 12:19
C'est qui est regrettable, voir des monstres sortis du néant qui s'autoproclament des lumières de l'humanité et se croire en liaison permanente avec Allah par télépathie, on remarquera au passage qu'on invite toujours ce genre de débiles mentaux en occidents alors que chez eux, ces genres d'individus sont internés à vie dans un hôpital psychiatrique.
C'est même écœurant ce qu'il se passe dans les pays musulmans, voilà plus de quatorze siècles que cette religion existe pour que des charognards qui visiblement n'ont pas été accouché par leurs mères comme tous le monde et qui se masturbent jusqu'à l'extase leurs esprits de pervers et d'inhumains comme si le monde musulman avait qu'un problème de religion alors que nous la pratiquons depuis des siècles et non comme nous avons des problèmes socio-économiques.
Ce que nous appelons des islamistes, ce n'est que des nazis des temps modernes contre leurs propres peuples et par extension l'humanité entière commandés par des êtres sorties des égouts.

9.Posté par Jacky le 13/01/2015 15:51
Tariq Ramadan, le mercenaire du Qatar, le principal émirat arabe qui soutient les frères musulmans, y compris en France, et qui finance le terrorisme islamiste mondial.

Les conneries qu'il ne faut pas lire....

10.Posté par azzoug le 13/01/2015 18:36
Salam ,monsieur Yaël Stein Charlie. Pourquoi tant de haine envers monsieur tarik ramadan ?que lui reprochez vous ? Son intelligence ,sa perspicacité, sa grande culture?vous voudriez qu il soit déchu de sa nationalité au non de quoi?au non de cette liberté d expression qui fait débat aujourd'hui ? Ou comme d habitude il y a 2 poids 2 mesures ,1pour Dieudonné et 1pour zemmour pour ne citer que lui .comme on dit monsieur yael Stein Charlie il n y a que la vérité qui fache ! ! ! ! ! ! ! !

11.Posté par norbert le 13/01/2015 19:24
Malgré le respect que j’ai toujours eu pour monsieur Tariq Ramadan, ses propos concernant Charlie Hebdo m’indignent et m’attristent. Pour lui les dessins du journal Charlie Hebdo - dessins ayant comme sujet l’extrémisme de certains musulmans (du moins d’individus se réclamant de l’Islam) - sont lâches. Propos que monsieur Tariq Ramadan avait déjà tenus devant Charb dans une émission télé (que l’on peut revoir sur le net). Leur lâcheté leur a pourtant fait perdre la vie ; il est très dangereux de dessiner Mahomet en ironisant sur des fanatiques qui s’en réclament, c’est très dangereux et Tariq Ramadan semble, hélas, ne l’avoir pas remarqué.
Tariq Ramadan aurait dû aujourd’hui s’excuser d’avoir tenu de tels propos devant Charb. Il en est peut-être incapable. Sa capacité d’objectivité se brouille-t-elle dans sa volonté (à lui) de défendre les siens (à savoir les musulmans en général) ? Je le crois. Immense difficulté à mettre à distance l’amour des siens (par peur des amalgames) pour parvenir à l’objectivité, voilà sans doute pourquoi Tariq Ramadan peine à dire ce qui est. C’est d’ailleurs ainsi que, sans s’en rendre compte, il risque de desservir les siens. Comment ne pas se méfier de l’Islam si l’un de ses fidèles se disant progressiste, humaniste, démocrate, ne voit pas que les dessinateurs du journal Charlie hebdo n’étaient pas des lâches mais tout le contraire ?
Ici, Tariq Ramadan devrait prendre conscience qu’il n’aide pas à lutter contre l’islamophobie.
Autre chose. Lorsque l’on dit "Je suis Charlie", on ne veut pas tous dire que l’on appréciait Charlie Hebdo. Leurs dessins ne m’ont jamais fait rire (en général trop vulgaire à mon sens) et si je dis : "Je suis Charlie", c’est pour dire que je suis contre les gens qui ont tués ses dessinateurs de presse, contre les meurtres commis par ces individus qui se réclament de l’Islam, et pour la défense des journaux satyriques tant que leur satyre ne se nourrie pas de haine, chose qui d’évidence était le cas de ce journal. La haine venait d’autre part : des fanatiques contre lesquels Charlie luttait, crayons en main pour seule arme.
Cependant je lis ici la réaction de certains internautes et elles me mettent mal-à-l'aise. Il faut essayé de parler calmement et sans haine du comportement de Tariq Ramadan. L'homme a, je pense, bon-fond, voulant protéger les musulmans de l'islamophobie, voulant pousser les musulmans du monde entier a plus de tolérance, mais tout cela avec des contradictions, des maladresses et de grandes difficultés à nommer un fanatisme. Il y a de l'islamophobie en France mais le plus dangereux c'est l'antisémitisme (des personnes sont tués pour la seules raisons qu'elles sont juives). Il est risqué d'être juif en France bien plus que d'être musulman.

12.Posté par amina le 13/01/2015 23:36
votre CONTRE TOUS est faux, vous etes vraiment narcissique.

Et de toutes facons, il es obligé d'etre CHARLIE ? quelle paranoïaques vous faites, différent de moi tu meurs, voila votre crédo.

Ou est donc votre liberté d'expression que vous n'arretez pas de nous rabacher ?

13.Posté par nermen le 02/05/2015 20:46
il faut commencer par écouter ce qu'il dit, beaucoup d'ignorance dans l'article et dans les commentaires.

il dit tout dépend de ce que signifie "je suis charlie" si je suis charlie signifie insulter les musulmans et manquer de respect, alors non, si je suis charlie veux dire j'ai le droit de m’exprimer alors oui.

l'auteur de l'article semble comme certains commentaire ignorer le sens de la nuance...

14.Posté par Ismat le 13/07/2015 00:38 (depuis mobile)
Tariq ramadan fait l''art pour l''art. Je ne suis pas charlie car la liberté d''expression a sa limite

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter