Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Des milliers de terroristes fuient la Syrie pour regagner la Tunisie (vidéo)


28 Octobre 2013

Selon la TV syrienne, ils seraient 17000 djihadistes Tunisiens à rebrousser chemin. Direction, la Tunisie, l’un des premiers pays exportateurs de terroristes vers la Syrie. En langage postal, cela s’appelle retour à l’expéditeur. La télévision syrienne cite plusieurs rapports et spécialistes, notamment le président de l’association tunisienne des études stratégiques et politiques de sécurité globale, Nacer Ben Soltana.


Des milliers de terroristes fuient la Syrie pour regagner la Tunisie (vidéo)
Selon nos propres sources sécuritaires, en réalité, les 17000 djihadistes dont parle la télévision syrienne et qui se dirigent au pays de la « révolution du jasmin », ne sont pas tous des Tunisiens. Il y en a près de 9000, et les autres 8000 sont de nationalités différentes dont principalement des Libyens (6000), des Jordaniens ( ?), des Bosniaques ( ?), des Tchétchènes ( ?), des Palestiniens ( ?) et des Saoudiens ( ?).

Ces derniers sont tous des criminels condamnés à la peine de mort que les autorités saoudiennes avaient amnistiés par Fatwa, en échange du djihad en Syrie. Sur les 9000 supposés Tunisiens, il y a au moins un millier d’étrangers à qui les usurpateurs du pouvoir en Tunisie ont accordé des cartes d’identités et des passeports tunisiens, soit à partir de Tunis, soit à partir de nos différents consulats dans le monde. Il y a également des binationaux, des Tunisiens qui ont aussi la nationalité française, belge, allemande, britannique, canadienne et australienne. Ils craignent de revenir chez eux, d’où ils sont d’ailleurs partis, parce qu’ils savent ce qui les attends aux pays des droits de l’homme. La Tunisie est donc pour eux le pays idéal pour se recycler ou pour reprendre leurs activités criminelles.
  
Tout ce beau monde de fanatiques, de dégénérés et d’égorgeurs compte donc affluer vers la Tunisie, qui a été déclarée par Al-Qaïda et sa ramification maghrébine AQMI, terre de Djihad. Ayman al-Zaouahiri l’avait clairement dit dans son message de juin 2012, et Seifallah Ben Hassine, alias Abou Iyadh, l’avait réitéré en mai 2013, à la suite de l’interdiction du congrès d’Ansar al-Charia qui devait se dérouler à Kairouan, le 19 mai 2013. On retrouve d’ailleurs les mêmes nationalités parmi les 150 terroristes qui ont récemment tués sept agents de la Garde nationale dans le gouvernorat de Sidi Bouzid et qui ont déjà opéré à Goubellat.
 
Ces terroristes reviennent d’où ils sont partis et par le même itinéraire : frontières turque et irakienne, avions ou bateaux en destination de Benghazi  et de Tripoli, frontière tuniso-libyennes, qui est devenue une passoire. Leur nombre, toutes nationalités confondues, dépasserait même les 17000. C’est que la terre de djihad en Syrie est devenue pour eux un enfer. Depuis près d’un mois, l’armée arabe syrienne a déclenché une grande offensive, éradiquant les islamo-fascistes par milliers et libérant plusieurs régions et localités qui étaient tombées sous le contrôle de ces mercenaires du Qatar, d’Arabie Saoudite, de la Turquie et de certains pays occidentaux.

Ces mercenaires vont renforcer les rangs des islamo-terroristes locaux ou frontaliers, comme les cellules dormantes d’Al-Qaïda, les djihadistes d’Ansar al-Charia, le Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), le groupe El-Mourabitounes, dirigé par le sanguinaire Mokhtar Belmokhtar et directement lié à Al-Qaïda, ainsi que de certains membres des ligues de protection de la révolution, ces miliciens qui sont pour la plupart des repris de justice. A ces différents groupes terroristes, il faudrait ajouter entre 200 et 250 palestiniens du Hamas, présents sur le sol tunisien depuis juin 2011. Ils sont éparpillés dans trois gouvernorats : le gouvernorat de Tataouine, celui de Bizerte et celui de Tunis. Ces terroristes que le gouvernement usurpateur fait passer pour des étudiants, ont apporté leur savoir-faire en matière de réalisation de tunnels et d’aménagement de caches d’armes et d’explosif, dont les forces de police ont découvert quelques uns récemment.
 
La Tunisie va ainsi subir l’effet boomerang de la politique criminelle que Rached Ghannouchi et Moncef Marzouki ont adopté dès novembre 2011 pour déstabiliser la Syrie. Heureux d'usurper le pouvoir grâce à l'argent qatari et au soutien américain, ces deux pantins se sont cru autorisés d'exporter leur racaille terroriste en Syrie et de s'immiscer dans les affaires intérieures de l'Egypte, plutôt que de s'occuper des problèmes économiques et sociaux des Tunisiens. C’est en effet avec l’accord implicite du chef des Frères musulmans tunisiens et de son valet de Carthage que tous les réseaux, à la fois terroristes et mafieux, se sont mis en place en Tunisie. Les deux principaux organisateurs de ces réseaux financés au départ par Qatar Charity, sont le tunisien Saïd Ferjani et le libyen Abdelhakim Belhadj. Plusieurs centaines de jeunes Tunisiens ont été victimes d’endoctrinement au Djihad, ou plus simplement piégés par l’eldorado européen. Beaucoup se faisaient effectivement passer pour des djihadistes, afin qu’une fois en Turquie, ils puissent y rester, ou entrer clandestinement en Europe. Les organisateurs de ce réseau de recrutement de djihadistes pour la Syrie sont tous des membres d'Ennahda et des activistes d'Ansar al-Charia. L'un d'eux, Abdelhafidh Bazdouri, vient d'être arrêté, le 27 octobre dernier, à Sidi Bouzid, la cellule mère de la "révolution du jasmin", devenue la cellule cancéreuse du salafisme et du djihadisme. Un d'arrêté, sur des centaines laissés en liberté!   

C’est probablement en réaction à cette vague islamo-terroriste que quatre pays du Maghreb et du Sahel (Tunisie, Algérie, Mali, Niger), discrètement soutenus par les Etats-Unis, la France et l’Allemagne, viennent de lancer « la plus grande opération anti-terroriste après l’offensive française au Mali », selon le quotidien algérien Al-khabar, qui parle de « 8000 soldats et agents de la sûreté qui ont été déployés aux confins de la Tunisie, de l’Algérie, au nord du Mali ainsi qu’au nord ouest du Niger ». (Al-Khabar du 28 octobre 2013). L’opération a eu pour point départ la levée du niveau d’alerte à son seuil maximal le 22 octobre dernier.

Si le terrorisme islamiste était aussi facilement déracinable, les Américains l’auraient vaincu en Afghanistan et en Irak. Les Tunisiens vont devoir donc se préparer au pire et pour quelques années encore. Il sera d’autant plus difficile d'éradiquer que les inspirateurs et complices de ces terroristes sont à l’assemblée constituante, à la tête du gouvernement et à la présidence de la République. Comme l'a écrit Mondher Thabet sur sa page facebook, "Tout va dans le sens d'une intervention US dans la région". Devinez pourquoi?

Karim Zmerli  

 
 


           


1.Posté par kimdee le 29/10/2013 11:39
merde, qu'ils aillent en enfer!

2.Posté par Kessentini Rachid le 29/10/2013 11:47
pauvre Tunisie !

3.Posté par Kamila Michket Chamakh le 29/10/2013 11:48
faites revenir zaba hhhhhhhhhhh c ce que cherchent beaucoup de tunisiens je crois

4.Posté par Nebil Grayaa le 29/10/2013 11:49
un scenario a l'algerienne des annees 90 est propable et desormais puisqu'il n'ya plus de securite dans ce bled;vaudrait mieux se procurer une arme a feu!?

5.Posté par Aboulahab Bernawi le 29/10/2013 11:50
il faudra leur attacher des bracelets électroniques pour pouvoir suivre leur mouvements et les localiser, sinon ça fera des dégats

6.Posté par kimdee le 29/10/2013 11:52
ils viennent en tunisie pour détruire ensuite l'Algérie selon l'agenda des "grands" de ce monde.

7.Posté par Bechir Annabi le 29/10/2013 12:11
ces jeunes dévoyés n'avaient rien à foutre en Syrie et leur retour dans leur pays va renforcer les mouvements terroristes , ce qui n'est guère souhaitable dans un pays qui cherche encore sa voie vers une véritable démocratie et la réussite du printemps arabe !

8.Posté par Hassen Grissa le 29/10/2013 12:13
Et que va faire le Ministère de l'Intérieur devant cet afflue de criminels et de terroristes ,seront-t-ils autorisés à rentrer comme s'ils sont partis faire du tourisme ou feront l'objet de poursuites pour participation à des groupes terroristes et seront jugés et envoyés en prison.

9.Posté par Fathi Braham le 29/10/2013 12:14
qu'ils reviennent , nous avons besoins de cadres , les non tunisiens seront des coopérants au projet " transfert de technologie "

10.Posté par daassi Fanny le 29/10/2013 14:23
A mon avis, ils ne fuient pas la Syrie, mais ils y sont allés pour s'entraîner et revenir. Dieu pétrole d'arabie et son prophète le ghannouchistan, savent quoi faire, en terme de destruction. Imaginez la colère de l'oncle Sam et de tata Israel, si les petits ne sont pas préparés au djihad fi sèbili allah pétrole !

11.Posté par Léon le 30/10/2013 09:26
Dieu merci que les plus instruits de ce peuple commencent à comprendre qu'il s'agit d'une manipulation de puissances étrangères. C'est ce que des gens comme moi n'ont cessé, depuis bientôt trois ans, de vous expliquer. Et comme retour, nous avons été traités de tous les noms.
Les vrais patriotes, c'est donc nous.
Nous qui n'avons pas laissé aucun sentiment trahir notre patriotisme. Nous qui avons réfléchi par notre tête et non pas par nos pulsions.
Alors aujourd'hui vous en voulez aux Nations étrangères pour vous avoir tendu un piège? N'en voulez qu'à vous-même!
De leur côté, ils jouent leur rôle: Celui de dominer le monde. Alors quand ils ont à faire à des imbéciles, leur rôle devient facile. C'est d'ailleurs pour cela que nous avons été maintes fois colonisés (par notre connerie).
Donc vous ne pouvez en vouloir qu'à vous même. Par contre des gens comme moi, vous en veulent à crever, car nous vous avons prévenus mais vous avez mordu l'os "démocratique" que vous tendaient les étrangers, tel un os empoisonné que l'on tend à un chien pour mieux le tuer.
Lisez le Coran, et vous y verrez le passage où même Satan dit à Dieu qu'il n'est pas responsable de nos actes. Il lui dit qu'il nous a "proposé" et que nous avons suivi.
Ce qui vous arrive est quasiment un "problème originel".
Alors demandez pardon, à Dieu, à ceux que vous avez trahi et injustement maltraité, à votre peuple, à vous-mêmes (c'est le plus dur) et lisez, relisez et ne cessez jamais de lire
LE VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Léon.

12.Posté par frais le 31/10/2013 03:58
site islamophobe frequenter par des sous lettre complexe qui veulent faire les francais, simple d'esprit serait trop faible pour qualifier ceux qui avalent les conneries de ce site d'ailleurs l'auteur j'me demande bien quel genre de type puisse perdre sont temps a essayer d'etre celui qui a tout compris.
c'est connu les tunisiens qui n'ont pas d'honneur lecheraient les bottes du premier venu, le retour sera dans vos dents lorsque l'islam gouvernera tout le maghreb et vous essayerez de fuir en europe mais ils vous jetteront comme de la m.... car c'est ce que vous etes.

13.Posté par quebec15 le 02/11/2013 15:10
Chers amis Tunisiens....L'Algérie avait connu le meme scenario en 1990 lorsque des milliers de Terroristes Algériens enroles par la CIA et payes par les Saoudiens etaient revenus d'Afghanistan...La quasi totalite des sanguinares du GIA et du GSPC étaient d'anciens d'Afghanistan....La paix n'est revenue en Algérie qu'après l'extermination totale de ces milliers de terroristes sans foi ni loi qui égorgeaient femmes, enfants, vieillards, bergers, étudiants,......sans aucun humanisme ni sensibilite.
Alors pour vous amis Tunisiens.....vous ne serez tranquilles que lorsque ces mercenaires seront liquidés physiquement...La paix ne sera instaurée que lorsqu'ils seront complètement liquidés....Les autorités tunisiennes devraient solliciter l'Expertise et l'aide des forces de sécurité algériennes pour lutter contre eux....y a pas de honte a s'entraider entre freres de sang...Les algériens n'oublieront jamais l'Aide des Tunisiens à la Révolution Algérienne....Ne comptez pas sur les Occidentaux ou les Moyen Orientaux ou les faux frères comme les Marocains, spécialistes de la traitrise,...... pour vous sortir de la....Seuls vos vrais frères peuvent mourir pour vous......Les autres se contentent d'allumer le feu, de l'entretenir, et de venir en pompier après.
Un Algérien du Quebec

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter