Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Et maintenant, qui tue qui en Algérie ?


24 Septembre 2014

Les barbares ont décapité Hervé Gourdel, le français qui a été enlevé en Algérie dimanche dernier et qui menaçaient de l’exécuter si la France ne cessait pas de bombarder leurs frères en djihad en Irak. Et maintenant, Messieurs les journalistes du Monde et de Libération, qui tue qui en Algérie ?


Hervé Gourdel, l'otage français qui a été décapité par les barbares islamo-terroristes de l'EI.
Hervé Gourdel, l'otage français qui a été décapité par les barbares islamo-terroristes de l'EI.
L'appel à la vengeance contre « les méchants et sales français », en réplique aux bombardements de leurs positions en Irak, lancé par les islamo-terroristes qui se font appeler « Etat Islamique », arrive à point nommé pour leurs mercenaires en Algérie, les « soldats du califat ». Ces derniers n’ont pas tardé à appliquer le mot d’ordre de la cellule mère et à reproduire ses méthodes barbares et inhumaines.

Ils ont ainsi fait leur première victime française. Hervé Gourdel, un Niçois de 55 ans, a été décapité par ces "soldats du califat", un groupe islamo-terroriste algérien ayant fait allégeance à l'EI il y a à peine une semaine. Une vidéo intitulée « Message de sang pour le gouvernement français », que l’on s’abstient de reproduire, et qui n'a pas encore été authentifiée par le Quai d'Orsay, montre la scène de décapitation dans toute son horreur et sa barbarie.

L'extrait de cette vidéo débute par des images de François Hollande annonçant la participation de la France à la campagne de frappes contre l'EI en Irak.
Après ce message « politique », apparaît l'otage Hervé Gourdel, agenouillé et les mains derrière le dos, entouré de quatre crapules armées et le visage dissimulé. L'un d'entre eux lit ensuite un message dans lequel il dénonce l'intervention des « croisés criminels français » contre les musulmans en Algérie, au Mali et en Irak notamment. Une mise en scène qui rappelle les deux journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, décapités en août dernier, ainsi que le travailleur humanitaire David Haines, exécuté le 13 septembre 2014.

Guide de haute montagne expérimenté, Hervé Gourdel était arrivé en Algérie samedi dernier. Dans une interview à L'Express, sa mère a affirmé qu'il devait effectuer un trekking d'une dizaine de jours dans le massif montagneux du Djurdjura. « Nous avons pu le joindre au téléphone hier (dimanche) après-midi », a expliqué lundi sa mère au site de l'hebdomadaire. « Tout allait bien. Il nous a dit qu'il entamait une randonnée de deux jours et qu'il serait peut-être difficilement joignable. Ensuite, il comptait ouvrir une nouvelle voie dans le massif. »

Même si le moment est tragique, on ne peut pas s’empêcher de rappeler ici que certains journalistes français gauchistes et naïfs, ou roulant pour les intégristes du FIS et du GIA, s’interrogeaient dans les années 90, « Qui tue qui en Algérie ? » Question infâme par laquelle ils jetaient la suspicion sur la glorieuse armée algérienne qui était alors en guerre contre les islamo-fascistes. Ces agents de la propagande islamiste ont même eu l’insolence d’attribuer la décapitation des sept pauvres moines de Tibhérine, en 1996, à « certains éléments de la sécurité militaire ». Que diraient-ils aujourd’hui après l’exécution d’Hervé Gourdel ?

Karim Zmerli


           


1.Posté par Machin le 24/09/2014 22:22
"Certains journalistes gauchistes et naïfs, ou roulant pour les intégristes du FIS et du GIA", Comment voulez vous qu'un gauchiste qui est par définition athée, puisse rouler pour le FIS et le GIA? franchement c'est du n'importe quoi. C'est un raccourci un peu facile. Je ne suis ni gauchiste ET naïf, et je ne roule pour personne. J'aimai bien Tunisie Secret et, je me demande pour qui vous roulez monsieur Karim Zmerli.

TS- On voit monsieur que vous êtes un novice en politique. Vous voulez des noms de gauchistes roulant pour le FIS ? En voici quelques uns: François Gèze, Robert Ménard, Jean-Pierre Tuquoi, Beaudouin Loos, Alain Gresh, Isabelle Mandraud....

2.Posté par Bourguibiste le 25/09/2014 18:11
TS vous faites un super boulot!! Sincèrement Bravo!

3.Posté par Mourad G. le 25/09/2014 19:45
@machin: Ainsi que le fameux auteur de" notre ami ben ali", Nicolas beau. Et chez nous ceux qui naivement, directement ou indirectement ont favorisé l'émergeance d'une nouvelle constitution en Tunisie (alors que celle de 1959 était amplement suffisante) ainsi que la mise en place de ces islamistes au gouvernement à savoir hamma hammami et son épouse radhia nasraoui. Et j'en passe. En effet Monsieur Machin, vous êtes bien naif et novice en la matière.

4.Posté par Bilou le 26/09/2014 12:31
@Machin : Ton commentaire est raisonnable.
Rappelant que la complexité du système politique Algérien pousse certains journalistes connivents à adopter une posture plutôt simpliste ,surtout s'ils sont abreuvés d'un anti-islmaisme primaire.

TS ne rend pas hommage au peuple Algérien qui a subit la manipulation et ensuite l'instrumentalisation militaire de l'Islamisme par le pouvoir pendant une décennie, de même que je ne trouve pas que ce soit le Qatar qui dirige la Tunisie mais plutôt l'AFRICOM qui veut avoir la main sur toutes les richesses de l'Afrique (en sous traitant ces guerres à des Pays comme la France.).

L'assassinat de Gourdel est un avertissement pour l’Algérie, un pays contre qui la coalition a exporté la rage pour le prévenir contre ses positions résiduelles en faveur de la Russie, après qu'Obama a menacé de chasser son terrorisme partout dans le monde (sauf dans son cartier général, c-a-d la maison blanche), qui osera jeter le doute sur ses assassinats programmés ? ...

5.Posté par Léon le 27/09/2014 11:35
Appel à la famille d'Hervé Gourdel:
Votre proche a été le martyr de ceux qui placé les islamistes dans ces contrées et ont collaboré activement à la chute des états arabes, depuis l'Irak jusqu'aux tentatives vaines mais insistantes en Syrie, en passant par la Tunisie et la Libye.
Qui a fait cela et qui a armé tous ces gens-là? La réponse est claire et facile. Ce sont ceux qui ont largué des armes au dessus de la Syrie pour aider les putschistes à abattre le régime de Bachar. Puis allumé le feu e, créant l'EI; encore une tentative d'exportation d'une guerre civile vers la Syrie.
La machine à tuer a dépassé son concepteur qui n'arrive plus à la contrôler aujourd'hui. Elle tue là où elle passe, et ses premiers hommes ont été décorés par Mac Caïn et encouragé à demi-mots par Hollande qui disait que ce sont des terroristes mais que cette fois-ci, ils travaillent la bonne cause (abattre Bachar pour installer une démocrottie, sic!) et qu'on aidera le groupe le plus fréquentables d'entre-eux. Sa première compagne avait appelé d'une manière virulente à l'intervention en Syrie (lui aussi d'ailleurs!). Mais de quoi je me mêle madame Royal Canin? Les leaders français ne sont plus au service des français mais de tierces parties. Ils risquent d'avoir une VRAIE révolution d'ici peu.
Léon.

6.Posté par tonnerre le 30/09/2014 06:02
C'EST UNE MISE EN SCÈNE élaborée par les services français. Vidéo avec plusieurs artefacts où il n' y a aucune trace de sang .Un couteau court pour couper une tête....Vidéo mise en service sur le champ .Alors que la région est bouclée par l'armée ,la police.... Comment l(ont il envoyé alors qu'internet est scrupuleusement surveillée par les services de sécurité.???C'est du pipeau de la part des gauchos gaulois pour nuire à ce pays.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter