Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Exclusif : Le Hamas s’est implanté en Tunisie depuis avril 2011


5 Janvier 2014

Plusieurs terroristes palestiniens séjournent en Tunisie depuis 2011. Ils appartiennent tous au mouvement terroriste Hamas, qui est sous la tutelle de l’oligarchie islamo-mafieuse du Qatar. Ils se font discrets, mais leurs agissements ne sont pas moins dangereux que ceux de leurs frères en Djihad qui appartiennent à Ansars al-Charia, la section maghrébine d’Al-Qaïda. Voici la liste non exhaustive de ces terroristes qui hibernent en Tunisie, en attendant le passage à l’acte.


Exclusif : Le Hamas s’est implanté en Tunisie depuis avril 2011
Pendant que l’on amuse l’opinion publique avec la « lutte antiterroriste » menée contre les criminels d’Abou Iyadh, mercenaires d'Al-Qaïda au Maghreb, d’autres terroristes tout aussi déterminés et dangereux hibernent dans ce havre de paix que fut la Tunisie. Il s’agit de Palestiniens appartenant au mouvement terroriste Hamas, le mouvement que les stratèges israéliens ont laissé proliférer pour détruire l'OLP et marginaliser Yasser Arafat.  

Dès avril 2011, plusieurs activistes du Hamas ont élu domicile en Tunisie, plus exactement à Bizerte, à Tunis et à Sousse. Le même phénomène « migratoire » s’est produit en Egypte, où ces extrémistes palestiniens ont été d’un soutien très précieux aux Frères musulmans, du début de la déstabilisation de ce pays en 2011, jusqu’à présent, puisque le ministère de l’Intérieur égyptien les accuse d’avoir participé aux derniers attentats qui ont frappé Mansoura et Charqiya (Delta du Nil). Selon les autorités égyptiennes, ces attentats attribués aux Frères musulmans ne pouvaient pas se produire sans le savoir-faire des terroristes du Hamas. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si leur chef, le renégat Ismaël Haniyeh, vient de déclarer, « Nous avons à Gaza 25000 soldats et 5000 kamikazes qui sont prêts à coloniser l’Egypte et à briser, en quelques heures, l’armée et la police égyptiennes pour remettre Mohamed Morsi au pouvoir » ! Ce à quoi, un journaliste égyptien a ironiquement répondu : «Puisque tu as toute cette puissance, pourquoi n’as-tu pas libéré ta terre du colonialisme israélien » !

C'est ce suppôt du Qatar qui avait effectué, du 4 au 9 janvier 2012, une visite "officielle" dans cette Tunisie vaincue par le Qatar, les Etats-Unis et leur cinquième colonne locale. A l'aéroport de Tunis-Carthage, 2000 salopards venus accueillir cette crapule, avaient scandé "Tuer les Juifs est un devoir". Keffiehs autour du cou et drapeaux palestiniens à la main, ces chiens fanatisés avaient laissé éclater leur haine des Juifs à laquelle les Tunisiens ne sont pas habitués; des pulsions antisémites libérées par la "révolution du jasmin". 
  
Selon nos informations, que nous tenons de notre réseau patriotique au sein du ministère de l’Intérieur, le nombre de ces terroristes du Hamas installés en Tunisie varie entre 100 et 150 éléments, légalement entrés en Tunisie avec des passeports jordaniens, égyptiens et syriens, entre avril 2011 et septembre 2012. Toujours selon nos informateurs, c’est entre Rached Ghannouchi et les services de renseignement qataris que ce transfert de « technologie » djihadiste s’est fait, au cas où il y aurait une mauvaise surprise du côté de l’armée ou des forces de police. Le général félon Rachid Ammar le savait, de même que l’actuel ministre de l’Intérieur, Ben Jeddou.

Voici d’ailleurs ce que disait le site de Mosaïque FM en date du 7 août 2013 : « Selon le journal Assahafa, des sources palestiniennes ont assuré que le parti Hamas a entrainé certains adhérents d'un parti politique tunisien à l'usage des armes à feu et aux arts martiaux à Gaza. Jebril Rajoub, leader au sein du parti Fatah, a assuré que certains entraineurs du Hamas ont aussi fait le déplacement en Tunisie pour apporter leur savoir-faire aux adhérents du même parti tout en précisant qu'il s'agit bien d'un parti politique et non d'un groupe de salafistes ». On aurait compris que le parti politique en question est Ennahda, ainsi que sa branche armée Ansars Al-Charia, dont certains disaient à l’époque, avant les événements de Chaambi, qu’ils sont libres de faire du sport ! 

Parmi ces éléments du Hamas, plusieurs se sont inscrits à l’université tunisienne, et d’autres ont ouvert des bureaux d’étude et d’import export, couverture idéale pour dissimuler les véritables raisons de leur présence en  Tunisie. Voici la liste, en arabe et en français, de quelques noms que nous avons pu obtenir. A nos confrères de mener leurs investigations d’autant plus faciles que certains de ces membres du Hamas bénéficient de visas long séjour parfaitement en règle, et que d’autres y sont sous prétexte de stage au sein du ministère de l’Intérieur. Il s’agit de :

Mahmoud Youssef Hassen, Imed Yahia Abderrahmane, Saeb Saïd Badr, Mahmoud Akram, Hassen Ezzine, Abdallal Nuaym Saïd Abed, Khaled Salah Ali Hassouna, Mohamed Ahmed Elbaltégi, Mohamed Achraf Mohamed Mouslim (pseudonyme), Ibrahim Yahia Moujahid (pseudonyme), Ahmed Ramadan, Wael Mohamed, Ibrahim Ahmed Alqar, Wissem Khaled Abou Zid (pseudonyme), Mohamed Ahmed, Abdeljawed Abou Taha, Souhayl Hassen Albalta, Ahmed Mohamed Nouaym, Abdallah Mustapha Aqqad (pseudonyme), Abderrahmane Abdelkader (pseudonyme), Mohamed Abdelkarim Baraket, Mohamed Khalil Sulayman Hammam, Nouh Ayache Mahmoud Ismaïl, Hazem Adel Almoukhriz, Mouqbal Anouar Essadek, Jihad Eddine Majdi Alkhatib, Hassen Ahmad Abou Nidaa (pseudonyme), Ons Abdallah Abdelmoumen, Ahmad Abou Dabala, Mohamed Salaheddine Ali Alzeytine, Salaheddine Ibrahim Attabii, Amjad Imed Mahmoud Abou Sakhr (pseudonyme), Ali Walid Qassim Douayji, Iqbal Daafous.
محمود يوسف حسن ـ عماد يحيا عبد الرحمان ــ صائب سعيد بدر ــ محمود أكرم ــ حسن الزين ــ عبد اله نعيم سعيد عايد ــ خالد صالح علي حسونة ــ محمد أحمد البلتاجي ــ محمد أشرف محمد مسلم ــ إبراهيم يحيا مجاهد ــ أحمد رمضان ديب السخانة ــ وائل محمد ــ إبراهيم أحمد القرع ــ وسام خالد أبو زيد ــ محمد أحمد عبد الجواد أبو طاهة ــ سهيل حسن البلطة ــ أحمد محمد نعيم قسطل ــ عبد الله مصطفى العقاد ــ عبد الرحمان عبد القادر ــ محمد عبد الكريم بركات ــ محمد خليل سليمان حمام ــ نوح عياش محمود إسماعيل ــ حازم عادل المخرز ــ مقبل أنور الصادق ــ جهاد الدين مجدي الخطيب ــ حسن أحمد أبو ندى ــ أنس عبد الله عبد المنعم ــ أحمد أبو ديالة ــ محمد صلاح الدين علي الزنتيت ــ صلاح الدين براهيم الطيعي ــ أمجد عماد محمود أبو صقير ــ علي وليد قاسم الدعيجي. #اقبال.

Pas besoin de schémas et de longues analyses pour deviner les raisons pour lesquelles le chef des Frères musulmans tunisiens, Rached Ghannouchi, a fait appel à ces unités djihadistes du Hamas. Ces fanatiques sans scrupule et sans honneur ont évidemment répondu à l’appel « patriotique » du larbin du Qatar, en mettant la cause palestinienne au frigo. Laisser en paix Israël pour s’occuper de la Syrie, de l’Egypte et de la Tunisie, était bien l’un des objectifs géostratégiques du « printemps arabe » !TunisieSecret

Lilia Ben Rejeb     

 
 


           


1.Posté par Sophie Mokaddem le 06/01/2014 00:14
il ne manquait plus que sa ahna nekssine mrd

2.Posté par Fayçal Ben Jaafar le 06/01/2014 00:15
C'est quoi ce pays ou tout le monde peut s'implanter facilement, c'est un pays ou c'est un champ de légumes.

3.Posté par Afifa Kh le 06/01/2014 00:17
ILS ont annoncé en avril 2O11 que des étudients palestiniens vont étudier en tunisiie c'était une tacique des NAHDAOUINS

4.Posté par Hamza Elaoual le 06/01/2014 00:20
le Hamas a 30ans dans le terrorisme,ils sont bien rodé ,la Tunisie va morflé

5.Posté par Mourad le 08/01/2014 17:52
La pire chose a faire était d'élire ce parti ennahdha, secte qui a fait un pacte avec le diable en personne pour détruire:
1 l'islam en s'appropriant cette religion noble et en en modifiant les préceptes un à un, chose faite.
2 détruire le monde arabe, ou du moins ce qui en reste de libéral tels la Tunisie, l'Egypte, la Syrie, le Liban etc. Les autres pays tels l'arabie S. le qatar, etc sont déjà des pays morts nés de fait. Chose en cours donc concernant la Tunisie et la Syrie.
3 faire reculer ces pays le plus loin possible en l'an 1414 de l'ère chrétienne et non de l'hégyre (imaginez la différence!) soit 600 ans en arriere. Si ça continue à ce rythme, ce retard sera effectué en pas plus de 3 ans.
Je vous laisse imaginer le reste des catastrophes qui nous attendent avec cette secte ennahdha et ses collabos CPR et les autres...
Bon Mouled peuple d'islamistes!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter