Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Exclusif: Yasser Abou Hilala, patron d’Al-Jazeera et « salafiste djihadiste » (vidéos) !


10 Mars 2016

Révélation explosive sur ce PDG de la TV islamo-terroriste qatarie. C’est une enquête sur l’itinéraire bis de Yasser Abou Hilala, avant qu’il ne prenne la grande autoroute Doha-Daech ! Nous avons voulu savoir ce que l'ancienne productrice d'Al-Jazeera voulait dire par "notre nouveau directeur est daéchien", et nous avons compris !


Qui est donc Yasser Abou Hilala, le PDG d'Al-Jazeera, dont les Tunisiens ignoraient jusqu'au nom avant de découvrir son récent statut sur facebook au sujet des commentaires injurieux de ses deux employées Fatma Triki et Khadija Benguenna ?

Ce qui nous a mis la puce à l'oreille pour fouiller dans le passé bien enfouie de Yasser Abou Hilala, c'est la lettre de l'égyptienne Howaida Taha, qui a passé 19 ans dans Al-Jazeera où elle était productrice de documentaires (voir l'article de Samira Hendaoui).

Nous avons alors fouillé et nous avons trouvé suffisamment d'éléments et de preuves pour déduire que Yasser Abou Hilala est vraiment l'homme qu'il faut à la place qu'il faut !  
     
Un Frère musulman passé au salafisme djihadiste 

D’origine jordanienne, Yasser Abou Hilala a commencé sa carrière islamo-journalistique au début de 1990 dans certains quotidiens jordaniens, notamment le journal Al-Ribat ( الرباط ), l’une des voix officielles des Frères musulmans dans ce pays. Il a été recruté par Al-Jazeera en 1999 et grâce à ses relations intimes avec le Frère musulman Waddah Khanfar et avec Hamad Ben Thameur, le président du conseil d’administration d’Al-Jazeera, il a été nommé directeur du bureau de cette chaîne à Amman, poste qu’il occupera jusqu’en juillet 2014, date à laquelle il a été désigné en tant que PDG remplaçant Waddah Khanfar, qui a été éclaboussé par un câble de Wikileaks datant du 20 octobre 2005 et démontrant ses liens avec la CIA (1). 

Quant à sa carrière intégriste, Yasser Abou Hilala l’a commencée très tôt, au sein de la jeunesse des Frères musulmans de Jordanie. Comme il le racontait lui-même en juillet 2012, il a avoué qu’il appartenait « à un parti politique. J’étais opposant, j’appelais au changement du régime et je disais que c’est un régime antéislamique ( جاهلي ) et apostat (كافري ) , qu’il faut absolument se révolter contre lui pour instaurer un Etat islamiste. Je croyais en tout cela et j’étais prêt à mourir…Mais maintenant j’ai changé… »(2). A voir ! 
              
Il avait tellement changé que dès sa nomination à la tête d’Al-Jazeera en juillet 2014, il a eu droit à une salve de l’un de ses anciens Frères en secte, qui estime que la « nomination de Yasser Abou Hilala en tant que directeur général d’Al-Jazeera a une seule signification. L’homme ne brille pas par son excellence en matière de journalisme… Son maintien à la tête du bureau d’Al-Jazeera à Amman il ne le doit qu’à son ami Waddah Khanfar… ». L’auteur anonyme de cet article ajoute que « Yasser Abou Hilala est un ancien des Frères musulmans qui se dit proche du salafisme djihadiste… » (3).

Dès janvier 2013, Yasser Abou Hilala a reconnu ses relations avec les salafistes djihadistes syriens ainsi qu'avec le chef du groupe terroriste "Front d'Al-Nosra" (4). De son côté, le journaliste et opposant syrien Nizar Nayouf affirmait le 25 juillet 2014 que « le terroriste et criminel Abou Hilala, fils de la confrérie des Frères musulmans, était parmi les premiers à avoir fait entrer, au printemps 2011, dans la région de Deraa dans le sud syrien, des armes et des appareils de communication par satellite… Il l’a fait avec la collaboration des services de renseignement jordaniens ainsi que des Frères musulmans de Jordanie. » Toujours selon Nizar Nayouf, c’est Yasser Abou Hilala « en personne qui avait organisé l’entrevue entre Abou Mohamed Joulani (le chef de Jabhat Al-Nosra) et Tayseer Allouni (journaliste d’Al-Jazeera) et membre d’Al-Qaïda, que la chaîne Al-Jazeera a diffusé en décembre 2013 » (5). 
             
La "valeur ajoutée" de Yasser Abou Hilala au sein d’Al-Jazeera

Bien avant sa promotion à la tête d’Al-Jazeera, Yasser Abou Hilala s’est distingué par ses nombreux reportages et interviews des plus dangereux terroristes islamistes dans le monde. Le 25 avril 2006, Al-Jazeera publiait un film de propagande sur Abou Moussab Al Zarqaoui (vidéo disponible sur Internet en particulier sur alsaha.net), réalisé et commenté par le « journaliste » Yasser Abou Hilala. En plein « printemps arabe », en juillet 2011, celui-ci voulait allumer la Jordanie renouant ainsi avec son vieux rêve de détruire les « régimes antéislamiques ». Mais, contrairement aux Tunisiens en 2011, les Jordaniens ne se sont pas fait avoir et ils ont infligé une bonne correction à Yasser Abou Hilala (6).  
 
Yasser Abou Hilala est si proche du salafisme djihadiste qu’à peine une année après son accession à la présidence générale de cette chaîne intégriste, un « sondage » a été diffusé le 26 mai 2015, qui posait aux téléspectateurs la question suivante : « Soutenez-vous les victoires de l’Etat Islamique au Moyen-Orient ? » Les personnes interrogées ont massivement apporté leur soutien à l’Etat Islamique, avec 81% de “oui” à la question posée ! Le « sondage » aurait généré près de 38 000 réponses, avec seulement 19% de personnes répondant par un “non” !

Comme le disait si bien Howaida Taha (voir l’enquête de Samira Hendaoui), auparavant, « l’esprit daéchien était discret » ! Et à cette ancienne productrice de la chaîne qatarie d’ajouter : « Je suis triste que ce lieu (Al-Jazeera) soit devenu à ce point daéchisé. Les financiers d’Al-Jazeera étaient autrefois plus intelligents lorsqu‘ils faisaient tout leur possible pour dissimuler leur vrai visage. Je crois que leur intelligence les trahie aujourd’hui qu’ils sont devenus indifférents au fait que d’autres constatent leur daéchisation flagrante… »

Sondage sur le FIS en 2007, sondage sur Daech en 2015

Le « sondage » sur les victoires de l’Etat islamique nous fait peser à un autre « sondage » du même type qu’Al-Jazeera a réalisé le 12 décembre 2007, au lendemain d’un attentat particulièrement meurtrier en Algérie. La question posée aux « sondés » était la suivante : « Êtes-vous en faveur des attentats d’Al-Qaïda en Algérie ? » La réponse comportait tout simplement un “oui” et un “non”. Les résultats sans surprise étaient : 54% des sondés affirment soutenir les actions terroristes en Algérie !

C’était juste pour rappeler qu’avec Al-Jazeera, c’est toujours le changement administratif dans la continuité islamo-terroriste. Que ce soit Waddah Khanfar ou Yasser Abou Hilala ou un autre, cette chaîne subversive intégriste et manipulatrice, propriété des émirs qataris, aura toujours une seule ligne éditoriale : le triomphe partout dans le monde de l'idéologie totalitaire de ce que certains appellent "l'islam politique" et que nous appelons le fascisme vert.

Pour avoir diffusé un film vaguement antisémite, la chaîne Al-Manar a été censurée en Occident; parce qu'elle est politiquement incorrecte, la chaîne Al-Mayadine a été mise à l'index. Qu'attendent donc les autorités françaises pour interdire la chaîne de l'intolérance, de l'intégrisme et du terrorisme, Al-Jazeera ?

Quant à nos compatriotes Tunisiens, le peuple et non pas le gouvernement, ils connaissent maintenant l'idéologie, le passé et les objectifs de celui qui dirige Al-Jazeera. Ils savent ce qui leur reste à faire: pétitionner, manifester et exiger la fermeture de cette chaîne en Tunisie et l'expulsion de ses journalistes-espions. Pour avoir un accès sur le monde, France 24, c'est largement suffisant.

Nebil Ben Yahmed              
  
(1)- Lien du câble de Wikileaks au sujet de Waddah Khanfar:
https://wikileaks.org/plusd/cables/05DOHA1765_a.html#par1

(2)- Vidéo confession de Yasser Abou Hilala en juillet 2012:


(3)- Article d’un Frère musulman, le 27 juillet 2014 :
http://ghareeb-alikhwan.blogspot.fr/2014/12/blog-post_795.html

(4)- Voir ce lien : 
http://www.syriantelegraph.com/?p=62891

(5)- Page Facebook de Nizar Nayouf :
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10152525511096893&set=a.54112551892.62219.607636892&type=1&theater

(6)- Yasser Abou Helala, à Amman, en juillet 2011 :
https://www.youtube.com/watch?v=JfFTBxtU3uU#t=217


           


1.Posté par Hello le 10/03/2016 22:20 (depuis mobile)
Par vos mensonges vous incarnez merveilleusement l''esprit du néo colonisé
Bravo et bonne déroute

TS- Ce ne sont pas nos mensonges à nous mais les mensonges d'Al-Jazeera. Il n'y a que les vérités qui blessent.

2.Posté par Karim le 11/03/2016 14:55
Ne prenez pas la peine de répondre aux daechistes nahdhaouiste Tunisie Secret, vous perdez énergie et temps. Merci pour ces infos. Les traîtres chez nous comme ce "hello" et autres nahdhaouistes seront un jour devant un juge qui les délarera coupables de "Haute Trahison" contre notre pays (pas le leur, bien sur, il n'y croient pas). Salutations.

3.Posté par Un Algérien. le 16/03/2016 22:29 (depuis mobile)
UNE VRAIE TRONCHE DE CAKE , LE FUSIL POUR LA POSE !!!! . CES IGNARES DE PSEUDO SALAFISTES SAVENT - ILS QU''ILS SONT MANIPULÉ PAR LE SIONISME QU''ILS PRÉTENDENT HAÏR ??? . ILS PARLENT DE DJIHAD EN SYRIE , IRAK , YÉMEN , TUNISIE ..'' DJIHAD CONTRE QUI ?I

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter