Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Exclusif : une bombe désamorcée au Palais de Carthage !


7 Juillet 2015

Une information de dernière minute nous apprend qu’une bombe dans le palais présidentiel a été désamorcée le vendredi 3 juillet, à savoir 24h avant le discours de Béji Caïd Essebsi dans lequel il avait décrété l’état d’urgence pour un mois.


Exclusif : une bombe désamorcée au Palais de Carthage !
C’est du moins ce que nous confirme notre source bien informée au Palais de Carthage sans donner plus de détails sur l’endroit exact où la bombe ou l'engin explosif aurait été trouvé, par qui il aurait été découvert et surtout par qui il aurait été déposé.

Serait-ce donc cet événement d’une gravité extrême qui aurait décidé le président de la République à décréter le lendemain l’état d’urgence pour un mois renouvelable ? Serait-ce cet attentat fort heureusement avorté qui expliquerait la nervosité constatée chez Monsieur Béji Caïd Essebsi lors de son discours à la nation, prononcé le samedi dernier ? Est-ce pour la même raison que dans son discours, il a fait quelques allusions mystérieuses que seuls les initiés ont pu décrypter?

Selon nous, le président de la République avait de toute façon déjà pris la décision de déclarer l’état d’urgence à la suite de l’attentat meurtrier contre un hôtel de Port Kantaoui à Sousse, qui a fait 38 morts dont 30 ressortissants britanniques. Il était grand temps pour les autorités de déclarer la guerre aux islamo-terroristes, en accordant aux forces de police et à l’armée des prérogatives qu’ils avaient perdues en janvier 2011. « Nous sommes en état de guerre. Les circonstances exceptionnelles justifient des mesures exceptionnelles », a déclaré Béji Caïd Essebsi.

Si notre information s’avérait exacte, des  interrogations graves se poseraient alors quant à la sécurité du président de la République à l’intérieur même du Palais de Carthage, ainsi que sur le degré d’infiltration par les islamistes dont souffrent certains services de sécurité.

Vieux renard de la politique, ancien ministre de l’Intérieur, l’actuel président aurait dû faire le grand nettoyage au sein du Palais de Carthage, du plus haut officier de la Garde présidentielle jusqu’au simple jardinier. Après cette alerte à la bombe, l’heure de sévir est arrivée. Pas seulement dans l’éradication des terroristes actifs ou potentiels, mais aussi et surtout parmi certains de sa garde rapprochée, la sécuritaire comme la politique, qui ne verraient pas d’un mauvais œil sa disparition prématurée ! A plus forte raison ses alliés islamistes, dont le guide suprême vient de déclarer qu'Ennahdha "est le seul parti qui pourra faire face au terrorisme". Et pour cause!!!   
      
Karim Zmerli   


           


1.Posté par Massinissa le 07/07/2015 10:38
le gourou et le reste de la secte islamo-fasciste circulent en toute liberté , et surtout impunité, ils ont miné le pays , le loup dans la bergerie et on s'étonne de ce qui se passe dans le bled ! naïveté ou on nous prend pour des c... !

2.Posté par Tsar le 07/07/2015 12:03 (depuis mobile)
Vous êtes entrain de semer la terreur avec de tels articles. Le pays souffre déjà et vous ajouter une cuillère. Soyez Responsables..

TS- C'est par ce que nous sommes responsables et patriotes que nous publions ce genre d'articles.

3.Posté par Ahmed le 07/07/2015 12:59 (depuis mobile)
Il faut exterminer les khwemjeya sans exception et sans merci

4.Posté par Nefzi le 07/07/2015 15:55
Devant une pareille situation des mesures de sécurité doivent être prises. En plus de la garde rapprochée des équipements de surveillance des mouvements intérieurs et extérieurs au palais pouvant émettre des SMS aux responsables de la sécurité y compris la première autorité sont à prévoir. Ne pas oublier aussi l´installation des équipements de détection des métaux.

5.Posté par Ataturk le 08/07/2015 22:54
Pendant près de 3 ans Ennahdha et Marzouki n'ont fait que placer leurs hommes dans tous les rouages de l'état. Marzouki n'a-t-il pas reçu des salafistes-terroristes en grande pompe au palais de Carthage, leur permettent de connaître les entrées et sorties du palais

6.Posté par farhat saidi le 11/07/2015 07:54
Dans de tels circonstances,
Il se trouve que le Pays entier est miné par des "RICTUS" d'opposants ??????
Et tant qu'on reconnait pas le détournement de la "Révolution" des jeunes par la bande de voyous "TROIKA"... la situation en TUNISIE restera flou et les problèmes s’accentuent au fur et à mesure.
farhat

TS- La tragédie de la Tunisie a commencé avec la "révolution des jeunes" dont certains ont été endoctriné par des ONG américaines et d'autres qui ont suivi bêtement.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter