Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Interrogations sur le crash de l’avion libyen en Tunisie


21 Février 2014

S’il ne s’agit pas d’un missile américain, c’est alors Allah qui a fait tomber cet avion libyen qui transportait pourtant ceux qui combattaient en son nom. Parmi les victimes de ce crash, il y a en effet Moftah Dhaouadi, l’un des piliers de l’organisation criminelle et terroriste, Al-Qaïda !


Moftah Dhaouadi avec Abdelhakim Belhadj
Moftah Dhaouadi avec Abdelhakim Belhadj
L’ avion militaire médicalisé de type Antonov 26 qui se dirigeait vers l’aéroport Tunis Carthage  s’est écrasé vendredi 21 février 2014 à 1h du matin dans la région de Grombalia du gouvernorat de Nabeul. A son bord, il y avait sept passagers, qui sont tous mort. Les quatre membres de l’équipage, dont le pilote Salah Rachid Meslati, ont également péri, ce qui porte le nombre de morts à 11 individus.

Les sept précieux voyageurs Libyens, tous membres d’Al-Qaïda et de sa filiale Ansar al-charia, devaient recevoir des soins dans les hôpitaux de la capitale tunisienne. Selon des informations diffusées par la résistance libyenne, Moftah Dhaouadi s’y trouvait à bord. Après avoir nié cette information, les autorités libyennes l’ont par la suite confirmé. L’ambassadeur de Libye en Tunisie a, en effet, déclaré que Moftah Dhaouadi « était l’un des grands militants de la Libye et n’a jamais eu de lien avec le groupe d’Al-Qaïda».

Il est plutôt l’un des plus dangereux terroristes et membre d’Al-Qaïda. Originaire de Sabratha, Moftah Dhaouadi est l’émir de la section Ansar al-charia, qui est active dans le nord de la Libye. Après son évasion de la prison Abou Slim, où est décédé, en 1996, son ami et complice Iwadh Mohamed Zouaoui, Il a été le fondateur d’Ansar al-charia en Afghanistan, ainsi que du Groupe islamiste combattant armé libyen (GICL). Comme Abdelhakim Belhadj, Moftah Dhaouadi était un proche de Ben Laden. Au sein d’Al-Qaïda, il était connu sous le nom d’Abou Abd el-Ghaffar. Après l’invasion de la Libye en 2011, il est devenu le chef du conseil militaire de Sabratha.

Se trouvait également à bord de cet avion, le délégué du ministère libyen « des martyrs, des blessés et des disparus ». Selon nos propres informations, à bord de cet avion, il n’y avait pas que des blessés, sans doute à la suite des derniers affrontements entre la résistance patriotique libyenne et les terroristes d’Al-Qaïda qui ont fait tomber le régime de Kadhafi avec le soutien massif de l’OTAN. Il y avait aussi quatre importants dirigeants de l’organisation terroriste mondiale que le Qatar, avec la complicité d’Ennahda, chercherait à mettre à l’abri en Tunisie, qui est désormais la terre d’asile de tous les criminels et terroristes, d’Al-Qaïda jusqu’au Hamas. Ces quatre islamistes sont Noureddine Ali Essid, Abdelhakim Essid, Walid Salah Essid et Tahar Abdelmoula el-Chérif.

Le crash de cet avion est peut-être un accident, mais qui arrange bien certains Etats occidentaux. La disparition des mercenaires, qui sont des témoins gênants, est un objectif stratégique. Le cas de Ben Laden étant le plus connu. Le brouillage à distance des commandes de pilotage est tout à fait possible, de même qu'un tir de missile à partir des navires de guerre américains qui sillonnent les côtes tunisiennes. 

Que ce soit un accident, ou un mektoub d’Allah, ou une cible militaire, c’est toujours une bonne nouvelle d’apprendre qu’une crapule islamo-terroriste est morte. Vivement d’autres prochainement.

Lilia Ben Rejeb 


           


1.Posté par Jameleddine El Hajji le 22/02/2014 20:55
حقيقة الطائرة الليبية كما يراها خوكم بلقاسم، وهو خبير في الشؤون العسكرية أحسن شوية من خبراء التلافز التونسية:
1- الطائرة قامت برحلتها دون علم السلطات الليبية، ودخلت الأجواء التونسية دون علم السلطات التونسية.
2- في هذه الحالة ظهرت على رادارات الدفاع الجوي التونسية ورادارات القوات الأجنبية المرابطة قرب السواحل الأوروبية التونسية، كجسم مجهول، أي معادي بلغة أهل الدفاع الجوي.
3- يكون إسقاطها قد تم من أحد فريقين : إما الدفاع الجوي التونسي (بعد أن خفضت إرتفاعها لإقترابها من العاصمة. أو الوحدات المرابطة في البحر (قبل دخولها المناطق العمرانية).
4- العطل الفني لن يكون ذا مصداقية إلا إذا تم التعامل بشفافية مع الصندوق الأسود للطائرة. وقد تكون الطائرة إستعاضت بهواتف الثريا القطرية عن أجهزة الإتصالات المركبة عليها، للتخاطب مع الشخص الذي كان يوجهها من تونس، عوضا عن أبراج المراقبة وأجهزة المسائلة العسكرية الإلكترونية حول الهوية. قد يكون ذلك هو عامل التشويش الحاسم الذي أدّى إلى سقوطها تلقائيا.
5- نوعية حمولة الطائرة تجعل منها "طائرة مخطوفة " تم التعامل معها على هذا الأساس.
6- سيبوا الجيش التونسي يعيشكم وتلهاو في حاجة أخرى.
7- من قام في تونس بطمأنة الطائرة إلى سلامة خرقها للأجواء التونسية ؟ ذلك هو السؤااال !
8- والسلام من خوكم بلقاسم.

2.Posté par Franky le 23/02/2014 01:13
Un horrible article très mal fait bourré d'erreurs. Depuis quand le Hamas est un groupe terroriste ?

3.Posté par lotfi le 24/02/2014 20:03
Il n' y a pas de miracle, ni de coincidences. Il est à parier en effet que la destruction de cet avion s'est faite à partir d'un navire américain non loin des côtes Tunisiennes. De toutes les façons les boites noires le prouveront et à défaut l'enquête en cours le dira. Si ce n'est maintenant ça sera plus tard.

4.Posté par lilia le 27/02/2014 04:04
menin ejib fiha les informations ya stoukou

5.Posté par el mannouch le 28/02/2014 11:01
Ils vont enfin retrouver leurs 69 vierges.

6.Posté par aziz23 le 07/03/2014 22:02
Des criminels en moins qu'ils ailles en enfer inchallah et j'attends le tour du plus grand criminelle ghanouchi et sa clique

7.Posté par el mannouch le 13/03/2014 17:33
Maintenant qu'ils ont libéré la Libye, maman amrika s'en est débarrassée à peu de frais.
Bref, les jerdhène ennato se bouffent entre eux et c'est tant mieux.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter