Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Je préfère être le plus affreux des chiens que le meilleur des islamistes, par Mohamed Sifaoui


15 Janvier 2015

C’est une réplique à Tariq Ramadan, l’islamiste helvète que les médias français aiment tant. Titré « Tariq Ramadan n'est ni Charlie, ni flic, ni juif », et publié dans Le Huffington Post, cet article de Mohamed Sifaoui a rappelé quelques vérités sur ce Frère musulman au service du Qatar, principal émirat qui soutient le terrorisme islamiste dans le monde. Mais il a oublié l’essentiel, à savoir que depuis quatre ans, Tariq Ramadan et Bernard-Henri Lévy, l’avocassier des islamo-fascistes en Libye et en Syrie, sont devenus des alliés objectifs.


Mohamed Sifaoui, journaliste d'investigation spécialisé dans la traque des islamistes.
Mohamed Sifaoui, journaliste d'investigation spécialisé dans la traque des islamistes.
L'artificieux Tariq Ramadan qui se laisse complaisamment affubler du titre totalement absurde de "musulman modéré" vient de nous apprendre qu'il "condamne" les attentats mais que pour autant il n'est pas Charlie.

Ce qui est ennuyeux avec le chafouin islamiste c'est qu'il ne comprend pas qu'il gagnerait, parfois, comme dirait Wolinski, à fermer sa gueule au lieu de nous servir ses litotes voilées, car lorsque l'on est républicain et progressiste, on est souvent d'accord avec la première partie de ses phrases et jamais avec la suite. Et pour cause, notre capiteux bonhomme, si charmeur et si séducteur, répète depuis plusieurs années "Je condamne les actions terroristes, mais..." quand ce n'est pas "je condamne la lapidation des femmes adultères, mais..."

Pourtant, Tariq Ramadan, tant s'en faut, est loin d'être con même si, comme dirait Cabu, lui aussi, est parfois débordé par plus intégriste que lui. Et à la différence de Mahomet -encore heureux qu'il ne soit pas prophète- la vie est parfois ardue pour le contorsionniste de la sémantique qui est tantôt aimé, tantôt détesté par des cons.

Les cons qui le vénèrent sont les nouveaux produits européens de la pensée des Frères musulmans et ceux qui le détestent ce sont les cons, hirsutes et djellabisés, avec deux neurones et demi de salafisme djihadiste.

Alors évidemment honni qui mal y pense, le petit-fils du fondateur de la Confrérie des Frères musulmans serait, semble-t-il, "moins couillu", comme dirait Wolinski, que son intégriste d'aïeul qui, lui, assumait le djihad sans sourciller, sans mettre des "mais" à tout va et ne condamnait jamais les attentats.

Ramadan n'est pas Al-Banna non plus. Certes, ce fut une autre époque et un autre contexte. Depuis, l'islamisme et les islamistes ont évolué. Aujourd'hui, ils parlent le Français, draguent des jeunes filles, y compris non musulmanes, séduisent, sans capote ni vaseline, comme dirait Honoré, des dirigeants européens, se font inviter, sans capote ni vaseline aussi, sur des plateaux de télévision et j'en passe.

Même les islamistes ne savent plus à quel Mahomet, ni même, comme dirait Cabu, à "quel con", se vouer. Aujourd'hui un islamisme vous tue et un autre, son petit fils ou son cousin, vient pleurer avec vous et avec vos proches. Il pourrait même vous consoler et ce, même s'il ne rira jamais avec vous et même s'il n'appréciera jamais les caricatures.

Aussi, le spécieux Ramadan nous annonce qu'il n'est pas Charlie. Ah la trouvaille ! Il ne manquait plus qu'il vienne à l'enterrement et qu'il débouche ensuite un bon Bordeaux avec nous. J'avoue avoir du mal à imaginer un Tariq Ramadan levant son verre à la santé de Charb même si ce dernier me lançait des « Allah Akbar ! » à chaque fois qu'on trinquait à la santé de tous les Allah et de tous les Mahomet. Je sais les islamistes préfèrent qu'on dise le "Prophète Mohamed", mais comme je suis modeste...

"Ah la vache ! Je me transforme en terroriste éthylique", aurait lancé Tignous qui dit-on est déjà dans les bras d'une vierge. Probablement celle qui était destinée à l'illusoire Ramadan. Car, contrairement à nos amis, et aux autres victimes, l'islamiste helvète n'est pas martyr et ne le sera jamais. Il paraît que ce n'est pas un tueur et qu'il ne sait même manier un couteau suisse. Il lui a préféré la langue de vipère. "Non, langue de pute !", aurait préféré Wolinski, mais comme il n'est plus là... je ne m'y risquerais pas !

Ramadan n'est pas Charlie. Ouf ! Et Rassurons-le, Charlie n'est pas Ramadan, Charlie n'aime pas le Ramadan et Charlie ne fait pas le Ramadan.

Donc au nom de toute l'équipe de Charlie Hebdo, je tiens vraiment à remercier Ramadan de ne pas être Charlie. De toute manière, il n'aurait pas pu. Malgré son intelligence, il lui aurait fallu, comme dirait Tignous, 6 kilos de neurones supplémentaires, pour comprendre ce qu'est Charlie. Car Charlie n'est pas intégriste, Charlie n'est pas ambigu, Charlie n'a pas de double-discours, Charlie est opposé à tous les racismes, Charlie est anticléricale, Charlie est humaniste, Charlie est gentil, Charlie est sympa, Charlie est drôle et Charlie a toujours eu une belle âme !

En ce qui me concerne, j'ai toujours refusé d'être Ramadan. L'intégrisme m'a épargné. Heureusement. Immunisé. Mon grand-père n'était pas un fanatique, mais un humaniste.

Et contrairement au sien qui lui a légué le fanatisme et une vision étriquée du monde, mon grand-père, pourtant croyant musulman, m'a appris à condamner les attentats terroristes, car son propre fils, mon oncle, avait été assassiné lâchement par une rafale d'un autre groupe terroriste, l'OAS, en mars 1962 à Alger.

Alors j'ai appris à condamner les attentats criminels, tous les attentats. Pas seulement ceux qui visent ou qui touchent mes proches, mes amis, ma famille. Et de plus, condamner sans « Mais ».

Aujourd'hui, je suis donc Charlie, policier et agent de maintenance, juif et musulman, français et algérien, femme et homme de couleur, originaire des Dom Tom ; Aujourd'hui, je suis journaliste et correcteur ; Je suis Charb et Tignous, mes amis, mais je suis tous ceux que je ne connaissais pas, Yoav et Yoan ainsi que tous les autres...

Aujourd'hui, même si un chien avait été parmi les victimes. J'aurais été aussi un chien. Car je préfère, de loin, être le plus affreux des chiens que le meilleur des islamistes (terroriste ou pas)...

Mohamed Sifaoui, article publié dans Le Huffington Post, le 10 janvier 2015. 


           


1.Posté par Lotfi le 15/01/2015 14:11
super article j adore et suis d accord!

2.Posté par tunisienne fiere le 15/01/2015 21:08
bravo mr Sifaoui tres bon article

3.Posté par malik smari le 16/01/2015 18:59
ce n'est pas facile d'etre ce que vous prétendez etre, M. Mahomet Sifaoui... ce n'est que de la fiction... glissons donc.

4.Posté par nawfel le 17/01/2015 01:36
gentil le chien

5.Posté par Fafa le 17/01/2015 05:29
Bravo!

6.Posté par Léon le 17/01/2015 09:04
Article d'une vulgarité inégalée. Étonnant que cela puisse paraître dans les lignes de Tunisie Secret! Je ne suis ni intégriste ni islamiste. Loin de là! J'ai même condamné les révolutions arabes si intelligemment commentées par les Sifaoui et Consorts, qui ne rendaient même pas compte que ce qui tuerait Charlie serait le fruit de leur appui, jadis inconditionné, à la chute des régimes arabes, dussaient-ils composer avec le diable qu'ils ont armé et nourri.
Non Monsieur Sifaoui! Monsieur Sifaoui à l'ascendance si pure décrite par votre plume! Non monsieur Sifaoui au verbe éloquent et à la plume vulgaire, vous pouvez mettre "Je suis Charlie", et vous pouvez y adjoindre "je suis le n-ième chihuahua des plateaux de télévisions qui ont mené la France Libre à la France de la Dictature de l'esprit; à la France qui marche au pas!".
PS: Je n'ai aucune sympathie pour Tariq Ramadan, mais reconnais que dans le rang des intellectuels, il est quand même à quelques étages plus haut que SiFaoui.

7.Posté par yam alias gavroche le 17/01/2015 20:15
momo tu n es pas un chien tu es un chien des quais mom tu serai p d g par contre tu portes mal ton prénom et ne feras pas la une les lèches sont plus aimables .

8.Posté par Sofiane le 18/01/2015 11:14
Cet article est d'un niveau vil sur tous les plans et ne vaut rien du tout par rapport à ce que dit et écrit M. Tarik Ramadan et c'est clair que l'auteur s'est laissé emporter par la nervosité voire autres sentiments. Mr Ramadan pèse bien ses mots, la vulgarité n'a pas de place dans ses dires, très calme et difficile à déstabiliser.
PS : je n'ai aucune sympathie pour T. Ramadan

9.Posté par Sam le 18/01/2015 15:13
tout ce que je peux dire c'est que c'est un article de bas de gamme ... les chiens aboient, la caravane humaine passe ....
Monsieur Ramadan, l'humain, te doit bien un os de chien car petit con comme tu es, tu viens de donner l'occasion aux lecteurs (sauf tes maîtres) de (re) voir toutes les interventions de Mr Ramadan afin d'essayer de comprendre toute cette haine que tu lui voue... mais malheureusement pour toi il vont comprendre à quel point il est plus grand, plus humble, plus sage, plus éduqué....

10.Posté par nawfel le 18/01/2015 23:02
PARMI LES CHIENS IL Y A DES CHIHUAHUAS...DES CANICHES... DES PITBULLS MEME ET LE RESTE..PAS D'AFFREUX

11.Posté par yam alias gavroche le 19/01/2015 20:28
chere mom plus je connais les hommes et plus j,aime mon chien

12.Posté par azairi le 24/01/2015 15:51
Sifaoui au moin n'est pas hypocrite il ne dit pas une chose et son contraire . Lorsqu'on vit dans un pays helvetique on ne doit pad soutenir le terorisme . S'il est un homme ce ramadhan qu'il ail vivre ne serai ce qu'une journee dans ces pays qu'il est entrain de fefendre . Sifaoui est constant dans son discours . Il parle en connaissance de cause . Bravo sifaoui .

13.Posté par azairi le 24/01/2015 16:04
Vous etes a sence unique . Ou est mon commentaire ? De toute facon l'avenir donnera raison a Sifaoui .

14.Posté par maliliche le 03/02/2015 01:09
allez au diable!

vous ne méritez plus aucun commentaire de ma part!

ce message s'adresse au webmaster qui n'a pas publié le commentaire posté, il y a de cela quelques jours, au vulgaire "chiwawa" de Sifaoui

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter