Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


La dictature islamo-fasciste commence toujours par l’assassinat des intellectuels


25 Juillet 2013

Mohamed Brahmi, après Chokri Belaïd et Tarek Mekki, est la troisième victime de la section tunisienne des Frères musulmans en Tunisie, Ennahda. C’était dans l’ordre naturel des choses car les islamistes en général ont toujours recouru au terrorisme et aux assassinats politiques pour instaurer leur dictature théocratique et pour qu’aucun ne puisse se mettre au travers de leur marche vers le pouvoir absolu. Afin que les Tunisiens sachent ce qui les attend, et en même temps pour rendre hommage aux nombreux intellectuels qui ont payé de leurs vies leur résistance à l’islamo-fascisme, voici un rappel historique des crimes islamistes.


La dictature islamo-fasciste commence toujours par l’assassinat des intellectuels
Ce serait trop long de remonter à la naissance des Frères musulmans en Egypte (1928), jusqu’à l’assassinat de Sadate le 6 octobre 1981, pour retracer l’odyssée criminelle des islamistes, partout dans le monde arabo-musulman. On se contentera ici d’énumérer leurs crimes seulement à partir des années 90, en Algérie, en Turquie et en Egypte. S’il n’existe pas de faits marquants en Tunisie, ce n’est guère parce que la secte de Ghannouchi est pacifique, comme le propagent les alliés « progressistes » et « gauchistes » d’Ennahda depuis 20 ans, mais parce que Ben Ali ne leur pas laissé le temps de passer à l’action criminelle comme ils l’envisageaient en 1987, puis en 1991.

Rached Ghannouchi ne s’en cachait pas. En pleine tragédie algérienne, il déclarait au New York Times (14 janvier 1994) que « l’assassinat des intellectuels algériens est justifié parce qu’ils sont les avocats du diable ». Ce propos odieux légitimant la liquidation planifiée de l’intelligentsia algérienne par les barbares du FIS, avait fait à l‘époque la une du quotidien égyptien Al-Akhbar du 16 janvier 1994, et du journal également égyptien Al Wafd du 17 janvier 1994. Dans la même interview du New York Times, Rached Ghannouchi affichait son allergie à la démocratie car « nos sociétés musulmanes reposent sur d’autres valeurs », tout en léchant les bottes « des pays occidentaux qui nous permettent de bénéficier de la liberté et de la démocratie » !

Pendant que les élites algériennes se faisaient décapiter par la racaille du FIS, les jésuites du quotidien Le Monde s’interrogeaient : « Qui tue qui en Algérie ». Une manœuvre politicienne et pharisienne pour innocenter leurs harkis islamo-fascistes et souiller l’honneur et le patriotisme de l’armée algérienne, en butte alors à l’offensive islamiste, sous la houlette de Londres et Washington.

Les victimes de l’islamo-fascisme en Algérie

Hafidh Sanhadri, ancien ministre du Travail, tué le 14 mars 1993

Djillali Liabes, sociologue et ex-ministre sous la présidence de Boudiaf, tué le 16 mars 1993

Karima Belhadj, cadre administratif au ministère de l’Intérieur, tuée le 3 avril 1993

L’Hadi Flici, médecin pédiatre, tué le 17 mars 1993

Tahar Djaout, célèbre écrivain, mort le 2 juin 1993

Ahmed Asselah, directeur de l’Ecole des Beaux-arts d’Alger, tué avec son fils, le 5 mars 1994

Mahfoudh Boucebci, l’un des pères fondateurs de la psychiatrie algérienne, tué le 15 juin 1993

Mohamed Boukhobza, éminent sociologue, égorgé devant ses enfants, le 22 juin 1993

Djillali Belkhenchir, médecin et intellectuel, tué le 10 octobre 1993

Smaïl Yefsah, journaliste à la télévision algérienne, tué le 18 octobre 1993

Rachid Tigziri, intellectuel et cadre du RCD, tué le 31 janvier 1994

Abdelkhader Alloua, metteur en scène et grand dramaturge, tué le 10 mars 1994

Saïd Mekbel, directeur du journal Le Matin, tué le 3 décembre 1994…et la liste est encore très longue.

Les victimes de l’islamo-fascisme en Turquie

Muammer Aksoy, universitaire, assassiné le 31 janvier 1990

Cetin Emec, rédacteur en chef du journal Hürriyet, assassiné le 7 mars 1990

Turan Dursun, célèbre essayiste, assassiné le 4 septembre 1990

Bahriye Uçok, universitaire et députée, assassinée le 6 octobre 1990

Ugur Mumcu, chroniqueur du journal Cumhuriyet, assassiné le 24 janvier 1993

37 intellectuels Alévis sont morts dans l’incendie criminel de l’hôtel Madimak à Sivas, provoqué par les terroristes aux ordres d’Erdogan.

Les victimes de l’islamo-fascisme en Egypte

Rifaat al-Mahgoub, président de l’Assemblée nationale, tué en octobre 1990

Faraj Foda, grand écrivain, tué le 8 juin 1992 par Al-Gamaa al-islamiyya. Son assassin Abul-Alaa Abdrabbou, sera libéré par Mohamed Morsi en 2012 !

Raouf Khairat, officier supérieur au sein de la police, assassiné en avril 1994

Naguib Mahfouz, prix Nobel de littérature, échappe à un attentat en octobre 1994.

Et la liste est bien trop longue.

Parce qu’ils sont obscurantistes, les Lumières sont leur ennemi. Parce qu’ils sont des ignorants, les intellectuels sont leur bête noire. Parce qu’ils sont des mercenaires, leurs premiers obstacles sont les patriotes. Que mes compatriotes tunisiens méditent bien le passé criminel des islamistes. Qu’ils le méditent pour savoir ce qui les attend sous la démocratie islamiste de Rached Ghannouchi et de Moncef Marzouki, le traitre suprême qui veut faire oublier jusqu’au nom du Combattant suprême.Tunisie-Secret.com

Karim Zmerli  

 
 


           


1.Posté par zerouati le 25/07/2013 17:23
j'ai l'impression de revivre le cauchemar que nous avons vécus ici en algerie,ils se sont attaquer à tout se qui pouvait réfléchir.

2.Posté par KHELIFI le 25/07/2013 18:14
Le fait de citer dans votre titre le nom de Tarek Mekki comme victime me semble deplacer

3.Posté par BenleBen le 25/07/2013 18:54
Essayez de me trouver une SECTE ( pas une religion ) aussi AUTODESTRUCTRICE que l'islam . Une secte aussi diabolique , prônant l'anti-liberté par la force , les menaces , la peur , le massacre et même la tuerie . Penser que toutes les religions se ressemblent , c'est FAUX ! Il n'y a que les peuples musulmans pour s'entretuer autant en ce moment sur la planète . Expliquez-moi toutes ces tueries FRATICIDES qui se passent en Iraq , en Iran , en Égypte , en Syrie ,,, et tous ces massacres perpétrés au nom d'un MINABLE ALLAH , au Mali , au Nigéria ,,, et j'en passe . Et la raison est bien simple , c'est que l'islam est INFECTÉ de l'intérieur par des ADEPTES de LUCIFER ( esprit du mal ) . Heureusement , en Tunisie , comme en Turquie ou en Égypte , il y a des musulmans qui n'acceptent pas d'être CONTAMINÉS par ces FILS qui ont vendu leur âme au DIABLES . C'est pourquoi le meutre de M. Mohamed Brahmi sera , espérons-le , la goûte qui fera déborder le vase , pour enfin décider le peuple Tunisien à se débarrasser une fois pour toute de ces CROTTÉS de SALES-LAFISTES qui empoisonnent la vie de tout le monde chez-vous . Espérons que sa mort n'aura pas été inutile pour la cause que vous défendez .

4.Posté par sofiane le 25/07/2013 19:15
les états-unis pousse à une guerre civil dans tout les pays arabe!!!car leur premier plan (mettre en place les frères musulmans a lamentablement échoué!!!voir le cas égyptien,qui lui réopère une nouvelle révolution!!ce qui poussera tôt ou tard la Tunisie à faire de même!!les états-unis aujourd'hui protège et pousse les frères musulmans à commettre des attentats partout et demande aux médias mainstrin d'accuser les laïcs(dans leur jargon)ce que je renommerais des" PATRIOTES"de coup d'état!!!afin d'énerver et léser les frères musulmans afin qu'il opère une guerre civil!!!
le cas Mahmoud Brahmi tué par qui ont sait!!a comme but de pousser les tunisiens à manifester massivement pour déloger Ganouchi et son parti!!lorsque les opposants auront réussi,alors les médias mainstrins aux ordres accuseront les patriote d'avoir fomenter un coup d'état comme dans le cas de l'Egypte actuellement!!!et donneront carte blanche aux assassinas de policier,militaire et fonctionnaire d'états,comme ce qui se déroule actuellement en Egypte!!!et là les états-unis accorderont tout leur soutien officieusement aux frères musulmans afin qu'il fasse le plus de dégât!!!!!et là nous entreront dans une nouvelle aire ,d'un côté l'occident malade et vieillissant soutenant de toute ses force les frères musulmans(franc-maçon arabe)en leur apportant leur aide dans tout les domaine et tout particulièrement à travers les médias tout en dénonçant un coup d'état opéré par des patriotes afin de laisser perdurer une guerre civil jusqu'à épuisement des deux camps!!!!

5.Posté par jocegaly le 25/07/2013 21:47
Bravo pour votre lucidité et votre résistance

6.Posté par Daniel Lambert le 25/07/2013 22:20
Qu'attendent les démocrates de ce pays (et il y en a) pour virer définitivement cette engeance de m.. que sont les Frères musulmans ?

7.Posté par Blanchou Aubry le 25/07/2013 22:21
ce sont des barbares sauvages assoiffés de sang. en pleine période de ramadan, ils seront maudits pour ça

8.Posté par Ouldamar Redha le 25/07/2013 22:22
a nécessite l'intervention de l'armée Tunisienne pour arrêter cette hémorragie ......

9.Posté par Ben Ayad le 25/07/2013 22:23
la confusion commence en Tunisie ! n'accusez aucun parti avant d'avoir des preuves irrefutables , théoriquement ce sont "les islamo-faschistes" mais n'importe qui peut avoir commis ce crime afin d'acomplir ses desseins.En algerie dont vous faites allusions ,c'etait le chaos tout crime commis on pointait du doigt les terros mais maintes fois c'etait pas eux c'etaient ceux qu'on ne soupçonnait meme pas , tous les coups sont permis ,peu importe les moyens pour que les opportunistes, les ripoux , les traitres les .......arrivent a leurs fins

10.Posté par Marie Kristine Marie Kristine le 25/07/2013 22:24
Si vous connaissez profondément votre religion,vous allez vous rendre compte que l'histoire se répète et ceci depuis 1434 ans.La bande de mahomet "essahaba" ont tous disparu d'une façon non naturelle.Rassurez-vous, les croisés et les juifs ne sont pour rien.Par amour pour le pouvoir,leurs propres co-religionnaires les ont éliminés.Mahomet est mort empoisonné par une de ses nombreuses épouses.Google vous indiquera son nom.

11.Posté par kimdee le 26/07/2013 01:22
@Sofiane
je crois exactement au scénario et aux motivations que vous décrivez.
le pire dans tous ca c'est que ils nous détruisent entre autre avec notre propre argent:
les 13-140 milliards de $ de gaddafi
les 3-4 milliards de $ de ben ali (ghannouchi est assi sur exactement ce montant)
les 70 milliards de $ de moubarak

pillé, trahit, assassiné, induit en confusion.
entretemps Israel veut et va recontruire le temple de salomon.
ce qui veut dire la venue de l'antéchrist.

les fous fanatiques se trouvent à la maison blanche, aipac, pentagone avec les juifs orthodoxes et les chrétiens fanatiques américains qui veulent voir le messie revenir sur terre.
pour ceci ils leur faut agrandir Israel en empire.
aux frais des arabes.
ce qui nous sauverait serait les vrais américians patriotiques
mais la question est où sont-ils?
ben ils dorment eux aussi et sont en marche directe dans les camps FEMA.

un cauchemar tout ca et je ne vois pas la fin.

12.Posté par Ali le 26/07/2013 01:57
@ Karim , tu as oublié cher compatriote le lynchage et l’assassinat du martyr Lotfi Nagdh .


On criait vous êtes tunisiens , vous etes la police de l'Etat , de la République et non d'un parti , non d'une secte , non des frères musulmans tunisiens . Rien , ils n'écoutaient pas , ils insultaient , ils nous ont aveuglé avec les bombes lacrymogènes .

Je voulais une réconciliation comme en Egypte entre le Peuple et la Police comme en Egypte mais que dalle , ils ont pris position avec la mafia au pouvoir contre le Peuple Tunisien .


J'étais avenue Bourguiba , une violence disproportionnée de la part de la Police

Ci on ne tient pas bon cette fois-ci , la filiale tunisienne des frères musulmans restera au pouvoir , le désespoir régnera et on restera dans une vie de misérables désespérés . Ça sera une vie sans dignité . Assez de l’égoïsme , de la passivité atavique et tenez bon comme Sa Majesté le Peuple Égyptien .

Vive la République , Vive La Tunisie . Allah Yahmi notre Grande Tunisie .

13.Posté par abidlidavid le 26/07/2013 04:55
Victor Hugo disait dans son roman ( les misérables) la LOI ET L ORDRE.Eh oui, messieurs les gouvernants actuels, au silence opaque et douteux - la loi et l ordre-c est ce dont a besoin aujourd hui notre pays.Le peuple a vomi ce provisoir qui s éternise à dessein, qui se prolonge douleureusement dans l indécision. Le peuple s est laissé de cette politique mensongère et a ligaturé ses oreilles pour ne plus entendre vos palabres sans queue ni tète Tout ce que le peuple désire,surtout les jeunes,initiateurs de la révolution , est la satisfaction de leurs besoins vitaux. Depuis toujours en Tunisie,l enfance a été vivante, la jeunesse ardente,l adulte mature et la vieillesse sage. Ne pas profiter de ce riche potentiel humain serait le gage de la bétise chronique et pire que celà,augure de l instauration d une autre dictature avec un autre visage.Cela ne se renouvellera plus , meme pas dans les rèves, car la puissante société civile , avec les femmes tunisiennes en tète et les jeunes révolutionnaires de 2011 est là.Les tunisiens quels que soient leur rang,leur tendance, leur statut...doivent inéluctablement accepter ce nouvel age , celui de la dignité,de l égalité de la justice et de toutes les libertés.

14.Posté par Ataturk le 26/07/2013 13:11
Je plains tous les gauchistes (Ettajdid aujourd'hui el Massar..), les syndicalistes (UGTT), les pseudo-démocrates (PDP, MDS et autes) qui ont longtemps flirté et même défendu les islamistes sous Bourguiba et Ben Ali. Ils n'ont jamais compris que l'islamisme est synonyme de fascisme et de dictature implacables.
C'est par naïveté politique que tous ces partis ont défendu Ennahdha qui a su trompé tout le monde par ses mensonges et son double voire triple langage. Ces partis assument aujourd'hui les conséquences de leur cécité politique: on ne s'allie jamais au fascisme au nom de la démocratie et sous prétexte d'avoir un ennemi commun.
La Kabah 2 était une erreur stratégique et historique impardonnable pour l'UGTT, le POCT... qui se sont alliés à Ennahdha pour rélamer une ANC. On voit aujourd'hui comment Ennahdha récompene ses alliés: attaques par des milices (LNPR) sous les ordres et assassinats (Chokri Belaïd...)

15.Posté par Bouterka le 15/03/2015 10:27
Vous êtes des monteurs, vous essayez de falsifier l’histoire, vous confondu l'Islam avec le terrorisme, et par dessus le marché vous êtes partiels lorsque vous citez les victimes de la décennie noire, le fait d'avoir occulter sciemment les grand hommes de l’Algérie tel que le célèbre Mohamed Bouslimani président de l'association El Islah wa El Irchad assassiné par le GIA en 1994.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter