Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


La friperie des présidents, par Hichem el-Phil


25 Septembre 2014

Faute d’en pleurer, on peut en rire : 70 candidats aux présidentielles tunisiennes. Un record mondial et historique. Et cela va de l’ancien ministre ou chef d’entreprise ou de l'intellectuel à l’analphabète, en passant par le repris de justice, le pédophile, le malade mental, l’escroc, le marchand d’armes, le raciste, le mercenaire…il y a même une candidate qu’on a privée de son prix Nobel et qui a le soutien des USA, de la Russie et du Japon ! Il ne manquait plus que Manoubia Bouazizi ou Brahim Kassas pour que le tableau soit complet et parfaitement représentatif du peuple tunisien. Chaque candidat aura droit à une subvention publique de 50 à 75 mille dinars. C’est la loi. Une loi concoctée par ceux qui ont fait le plus de mal à la Tunisie depuis janvier 2011, à savoir les membres de l’ANC, dont la légitimité s’est arrêtée en octobre 2012 et qui s’est transformée en parlement usurpant le pouvoir législatif. Ce billet est de Hichem el-Phil.


Il faut de tout pour faire un monde et il faut du n'importe quoi pour instaurer la démocratie bouazizienne !
Il faut de tout pour faire un monde et il faut du n'importe quoi pour instaurer la démocratie bouazizienne !
Dans la continuité de la bouffonnerie du palais de Carthage, nous assistons à un phénomène inédit en Tunisie et dans le monde: c'est la ruée à la présidence de candidats bas de gamme issus de nulle part, sans envergure, ni objectifs, ni programmes bien définis. Il y a même des analphabètes, des pervers, des psychopathes, des malades mentaux, des escrocs et des trafiquants.

Au fait, un ramassis de racailles, d’opportunistes, de charlatans et de malfrats, pour la plupart balancés sur la scène par la secte des "frères musulmans" pour perturber les élections et ridiculiser la fonction présidentielle.

La loi électorale, concoctée par la tragi-comique ANC, a laissé la porte ouverte à tous les vautours des bas fonds de Tunis et d'ailleurs. Le paysage politique crasseux où l'agitation des "chats bottés" est à son comble se transforme en arène souillée et contaminée par les mensonges, diffamations, clowneries, bref, par l'image de médiocrité véhiculée par la calamiteuse ANC durant ces trois interminables dernières années.

Que comptent apporter ces pirates des temps modernes à notre ancestrale Tunisie ? Rien. Que des larmes, du sang et des malheurs... Des vautours, vous dis-je.

Notre peuple saura t-il relever le défi existentiel et historique qui se profile à l'horizon pour récupérer sa Tunisie en l'extirpant des griffes du cancer qui la ronge ?...j'y crois!

Hichem El-Phil


           


1.Posté par Ghayyour le 26/09/2014 19:03
Les dix photos publiées se répartissent comme suit;:
* 1 bouffon
* 1 caméléon
* 3 champignons d'une espèce non connue
* 2 champignons vénimeux
* 2 patriotes sérieux
* 1 créature connue mais dont il faut se méfier

2.Posté par Ridha Bouargoub le 29/09/2014 01:55
Deux patriotes sérieux dites vous? hhhh je ne vois pas un

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter