Connectez-vous S'inscrire
Tunisie Secret

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Les djihadistes de retour en Tunisie : future armée de réserve d’Ennahdha


12 Décembre 2016

Alors que pour Rached Ghannouchi « la porte de la pénitence est toujours ouverte pour les égarés », selon Béji Caïd Essebsi, « on ne pourra pas tous les mettre en prison ». Très subtile répartition des rôles entre le Calife de Tunisie et son vieux Vizir qui dissimule ce que le criminel et le traître réservent aux Tunisiens dans les mois et les années qui viennent.


Manifestation des Daechiens Tunisiens à Kairouan.
Manifestation des Daechiens Tunisiens à Kairouan.
Pour préparer l’opinion publique au pire, on parle depuis trois semaines des terroristes tunisiens qui sont partis faire le djihad en Syrie et en Irak et qu’il va falloir désormais rapatrier et recycler dans la société tunisienne. C’est que ce dossier inquiète au plus haut niveau les Frères musulmans locaux ainsi que leurs complices au pouvoir. Non guère par rapport au danger que ces islamo-terroristes constituent sur la sécurité des Tunisiens et des Algériens, mais par rapport aux secrets qu’ils détiennent sur leurs recruteurs et sur leurs crimes abominables en Syrie et en Irak.

Les Daéchiens ne vont pas revenir, ils sont déjà en Tunisie

Première chose que l’on cache à l’opinion tunisienne : le retour « éventuel » de ces terroristes. On remarquera que, aussi bien pour Rached Ghannouchi que pour Béji Caïd Essebsi ainsi que pour leurs relais médiatiques, on parle du futur alors que c’est du passé et du présent dont il s’agit ! En d’autres termes, plus de 50% de ces terroristes de Daech, d'Al-Nosra et d'Al-Qaïda sont déjà revenus en Tunisie. Mieux encore, jusqu’à présent, tout a été fait pour les concentrer géographiquement sur Sfax et Ben Gardane dans le sud-est du pays.

Seconde chose qu’on cache aux Tunisiens, leur nombre. En effet, il ne s’agit pas de 3000 « dijihadistes » comme beaucoup le croient depuis longtemps, mais de plus de 7600 terroristes. S’il est certain, selon les Nations Unies et certaines instances spécialisées, que les Tunisiens sont en tête des « djihadistes », loin devant les Saoudiens, les Algériens, les Tchétchènes… (1), selon une estimation des autorités syriennes, leur nombre atteindrait les 10000. Ce sont les plus barbares et les plus fanatiques, disent tous les rapports et médias occidentaux qui ont pu accéder aux zones de combat.

Endoctrinés par Ennahdha, financés par le Qatar, cautionnés par l’Occident

Pour ceux qui semblent l’avoir déjà oublié, ou qui feignent de l’ignorer, les 7600 jeunes terroristes Tunisiens ont été expédiés en Syrie sur une décision politique prise dès 2011, lorsque Béji Caïd Essebsi n’était encore que premier ministre. Le mouvement s’est accéléré de janvier 2012 à décembre 2014, au moment où Moncef Marzouki a été « élu » par Ennahdha président de la République. Des centaines et des milliers de candidats au djihad ont été alors recrutés, payés puis expédiés en Syrie via la Turquie, notamment par l’éphémère compagnie aérienne Syphax Airlines. Si l’endoctrinement et la logistique étaient purement tunisiens, le financement de cette opération cautionnée par certaines puissances occidentales était exclusivement qatari.
 
Troisième chose que l’on dissimule aux tunisiens, les accords secrets qui ont été établis entre le gouvernement tunisien et certains pays européens pour accueillir, non seulement ce qu’ils appellent les « combattants djihadistes » tunisiens, mais aussi les terroristes de la « diversité », à savoir tous les arabes de nationalités belge, française, allemande, suédoise…qui ont rejoints Daech en Syrie et en Irak. Plus exactement ceux qui vont survivre au feu de l’armée arabe syrienne et aux éliminations ciblées des forces spéciales occidentales !

La Tunisie, future poubelle de la « racaille » terroriste européenne

Estimé à 5000 djihadistes par Soufan Group basé à New York (1), les terroristes européens inquiètent beaucoup et à juste titre les autorités françaises, belges, allemandes, autrichiennes… Raison pour laquelle une décision commune a été prise d’en éliminer le maximum avant qu’ils ne regagnent le continent européen, maintenant que leur mission de faire tomber l’Etat syrien a échoué.

Interrogé en novembre dernier par le journal The Sunday Times (2), un haut gradé de l’armée britannique a déclaré « qu’une liste de cibles à abattre a été établie ». Afin d’éviter leur retour au Royaume Unies, 200 djihadistes en Syrie et en Irak seront éliminés sur place, avait indiqué cet officier sous l’anonymat en précisant qu’il s’agit d’une « opération regroupant des forces spéciales de plusieurs pays » !

Si personne ne sait encore combien de ces terroristes vont fuir l’Irak et la Syrie, nous savons déjà que leur destination finale sera la Tunisie. Cela arrangera tout aussi bien Rached Ghannouchi qui fera de ses  enfants « égarés » une armée de réserve au cas où les choses tourneraient mal pour lui, ou qu'on lui demandera d'allumer le feu en Algérie, que les pays européens en question, qui ne savent plus quoi faire de leur racaille islamo-terroriste d’autant plus que leurs programmes de déradicalisation s’est avéré inepte et inopérant.

Recevoir ces terroristes de nationalité européenne en Tunisie a été la condition sine qua non de soutenir économiquement la Tunisie. C’est la face cachée du Forum économique Tunisia 2020, que les pays du Benelux ont vivement soutenu. Sur les 5000 terroristes européens recensés par Soufan Group, 82% sont originaires du Benelux !
    
Karim Zmerli

Notes :  
  1.  http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/08/nombre-origine-les-affolants-chiffres-des-jihadistes-en-syri/
  2. http://www.thetimes.co.uk/edition/news/sas-in-iraq-gets-kill-list-of-british-jihadis-p9l9s6vr7
 


           


1.Posté par fax le 13/12/2016 11:26
La faiblesse de l'administration tunisienne est incroyable! Il faut avertir toutes l'agences de tourism vers la Tunisie, si est vrais ce qu'on a dit ces monsieurs! Et aprés....il faut des drogues ed des filles à violée pour le djihistes de retour. Je pense qu'ils ne seront jamais accepter un autre version de l'islam.

2.Posté par OTH75 le 13/12/2016 14:58
il faut juger tous ceux qui sont responsable de l envoie des djihadistes au nom de dieu,quand à ces barbares:les mains plein de sang qui ont fait(viol meurtre,des femmes des bebés )je dis faut étre sans pitié,je salue amicalement les femmeset hommes qui combattent contre lobscurantisme et l ignorance EN tunisie .

3.Posté par sofiane le 13/12/2016 21:51
effectivement sur un certain point ,on peut craindre pour notre avenir à tous,nous tunisiens!!mais je suis convaincu que par ses victoires retentissantes en Syrie,le morale des patriotes tunisiens va s'accroître et prendre de l'ampleur,quand aux perdants,je pense qu'ils auront compris la leçon en Syrie !!cette fois ci,nous tunisiens nous ne ferons pas 2 fois la même erreur!!il est temps de revenir dans le giron arabe,car jusqu'au bout les états européens nous aurons flouer avec une cruauté sans égal??vive la Syrie,vive Bashard Al Assad,vive toute les nations arabes,c'est ensemble que nous réussirons et je crois fermement à ce voeu pieu!!!

4.Posté par anas le 16/12/2016 13:18 (depuis mobile)
Estimé estimé ... ou sont les preuves de ce que vous avancez, que des estimations. Pas plus crédible que ce dont vous parlez

5.Posté par oth 75 le 16/12/2016 14:58
La declaration d un responsable tunisien que DAECH COMME INCARNATION DE L ISLAM EN COLERE ,ALORS CES BARBARES ONT COMMIS LES PIRES CRIMES,ATROCITES ,c est une abomination, il faut pardonner ? non IL FAUT LES JUGER POUR LEUR inhumain pour que la TUNISIE VIVEet respire la liberte

6.Posté par tfouu le 19/01/2017 12:57 (depuis mobile)
tunisie secret chercher pas votre docteur ben ali ne reviendra plus mettez toute la vérité pas seulement celles qui vous arrange

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter