Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Les plans terroristes du Frère musulman Erdogan en Syrie


27 Mars 2014

Par diversion, et pour voiler la colère de l’opinion turque contre sa gestion islamo-mafieuse, Erdogan s’implique de plus en plus dans le conflit syrien et cherche à provoquer une guerre entre les deux pays voisins. Son rêve de grand calife d’un néo-empire ottoman s’étant évaporé, de plus en plus contesté en Turquie à la suite des différentes affaires de corruption qui impliquent des membres de sa famille et de son parti islamiste "modéré", ayant perdu de son charme à l’étranger après sa répression sanglante des manifestations, Erdogan retrouve sa nature de chef de milice en Syrie pour conserver le pouvoir en Turquie !


Recep Tayyip Erdogan, corrompu et sanguinaire chez lui, monsieur propre et démocrate à l'étranger.
Recep Tayyip Erdogan, corrompu et sanguinaire chez lui, monsieur propre et démocrate à l'étranger.
De nouveaux enregistrements fuités cette nuit par les hommes de la Confrérie de Fethullah Gülen, nouveau frère ennemi d'Erdogan, établissent la responsabilité flagrante du régime d'Ankara dans la guerre et le terrorisme en Syrie.

Ces "AKP-Leaks" impliquent directement le ministre turc des affaires étrangères Ahmet Davutoglu, le directeur des services secrets de la MIT Hakan Fidan, le conseiller du ministère des affaires étrangères Feridun Sinirlioglu et le chef-adjoint de l'état-major turc Yasar Güler.

L'une de ces conversations compromettantes porte sur l'enclave turque en territoire syrien appelée " Suleyman Shah" où se trouve le mausolée éponyme du grand-père du fondateur de l'empire ottoman Osman Ier.

Les quatre conspirateurs invoquent la menace que fait peser le réseau terroriste Daech (EIIL) sur l'enclave comme prétexte à un assaut contre la Syrie. Le chef adjoint de l'état-major Yasar Güler évoque l'option de l'armement de 1000 djihadistes pour mener une opération en territoire syrien.

Dans un autre enregistrement, le même Yasar Güler martèle : "Nous avons besoin d'un casus belli". Mais le directeur du renseignement Hakan Fidan s'inquiète du risque de représailles, avouant que le frontière turco-syrienne échappe à tout contrôle.

Cela ne l'empêche pas de proposer une opération sous fausse bannière en territoire syrien: "S'il le faut, je peux envoyer quatre hommes en Syrie. Ces hommes pourraient lancer 8 missiles en direction du territoire turc. J'aurai ainsi suscité un casus belli. Nous pourrions même attaquer le mausolée de Suleyman Shah."

Comme nous l'évoquions dans un précédent article, à la veille des municipales prévues ce dimanche 30 mars, Erdogan tente de redorer son blason avec le sang syrien.

L'assaut des djihadistes syriens contre le village arménien de Kassab dans le Nord de la Syrie à partir du territoire turc n'est donc pas tombé du ciel.
La destruction du MIG syrien en territoire syrien par l'aviation turque fait partie d'une stratégie globale orchestrée par Erdogan avec le soutien d'Al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaïda, des Turkmènes syriens pro-AKP, des agents turcs comme Selami Aynur abattu lundi par l'armée syrienne et des médias à sa solde comme Habertürk.

Cette formidable campagne médiatique, politique et militaire du gouvernement AKP à la veille des élections municipales survient au moment où il se trouve confronté à un scandale de corruption et une fronde populaire sans précédent.

Kimyongur Bahar, intellectuel et opposant turc résidant en Belgique 



Des islamo-terroristes syriens aux couleurs de la gendarmerie turque !
Des islamo-terroristes syriens aux couleurs de la gendarmerie turque !

Selami Aynur, agent turc, président de l'association fasciste des Loups Gris à Giresun, abattu par l'armée syrienne.
Selami Aynur, agent turc, président de l'association fasciste des Loups Gris à Giresun, abattu par l'armée syrienne.


           


1.Posté par Léon le 28/03/2014 10:38
Arroseur arrosé, cet Erdogan a dû faire face à une insurrection populaire non "moussée" par les médias des sionistes et ceux de leurs suppos, traîtres au monde arabe et à l'Islam que prétend défendre cet Erdogan (Erdogan toi-même! dirait un ami).
Insurrection qui s'est appuyée sur des prétextes bidons (comme l'histoire Bouazizi) mais qui cachait le mécontentement du bon peuple turque quant à la politique pro-sioniste de cet Erdogan envers son voisin direct. Est-ce là les principes de voisinage en Islam? Attiser le feu qui ne fera que des malheurs et des larmes chez les musulmans de tout bord!
Ne lui a-t-il pas suffi de vivre l'humiliation d'être mis sur le trottoir de l'Europe à laquelle il demande à accéder, et ce, malgré la santé de son économie, bien meilleure que la plupart des pays européens. Il continue à leur lécher les bottes en les aidant à tuer ses frères. C'est un comportement Honteux! Son peuple le;lui rappellera certainement un jour, à moins qu'il ne se rachète aujourd'hui (mais je pense qu'il est trop tard!).
Est-ce que Sarkozi n'a pas vendu Gaddafi à qui il serrait la main et embrassait pas plus tard que deux années auparavant. Est-ce que les américains n'ont pas lâché Moubarak?
Qu'attends-tu, monsieur Erdogan de ceux que tu es en train d'aider? De la reconnaissance? C'est que vraiment tu es dupe!
Cet Erdogan en est maintenant à interdire les réseaux sociaux qu'il avait applaudi quand il s'est agit de Tunisie. Quelle belle revanche du sort. Je suis prêt à jurer qu'un jour son peuple le mettra sur les bancs des accusés. Pari tenu?
Léon.
"Lan Tardha 3anka'l yahoudou wa la annasara 7atta tattabi3a millétehom".

2.Posté par Observateur en Tunisie le 31/03/2014 01:20
Clair comme le soleil, après l'assaut contre le MIG syrien abattu en territoire syrien, que Erdogan joue sa dernière carte politique, la provocation, en vue d'un "casus belli" contre la Syrie souveraine. C'est un excellent article.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter