Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Piratage et désinformation, les cyber-collabos se mobilisent contre Béji Caïd Essebsi


14 Novembre 2014

Les cyber-collabos qui ont déstabilisé la Tunisie en janvier 2011 reprennent du service, avec les mêmes méthodes : piratage, manipulation, désinformation. Faute de pouvoir détruire notre site, malgré les tentatives quotidiennes, c’est la messagerie de TS qui a été piraté hier soir. L’adresse de l’un de nos informateurs a été utilisée pour nous faire parvenir une fausse information au sujet du déplacement de Béji Caïd Essebsi à Paris. Par-delà cet incident, c’est l’alliance entre les cyber-criminels, les cyber-terroristes et certains cyber-collabos qui se consolide pour disqualifier le favori aux élections présidentielles, Béji Caïd Essebsi.


Béji Caïd Essebsi, le futur président de la Tunisie qui empêche les intégristes et les terroristes de dormir.
Béji Caïd Essebsi, le futur président de la Tunisie qui empêche les intégristes et les terroristes de dormir.
Vraisemblablement épuisé par une campagne électorale harassante, qui a menée Nidaa Tounes à la victoire dans les législatives, la « disparition » momentanée du principal candidat aux élections présidentielles a suscité les interrogations des uns et les supputations malveillantes des autres.  

Dans son édition du 12 novembre 2014, nos confrères de Leaders titraient « Où est passé Si Béji ? » en précisant qu’après son imposant meeting du 2 novembre à Monastir, « le leader de Nidaa Tounès a brillé par sa discrétion dans la campagne électorale pour la présidentielle. Peu d’apparitions sur les chaînes de télévision, pas de réunions électorales, alors que les autres candidats faisaient montre d'une activité débordante, se déployant sur tous les terrains »

Renseignements pris, Leaders a indiqué que Béji Caïd Essebsi « a préféré honorer des engagements prévus de longue date, notamment des entretiens avec des ambassadeurs et d’autres personnalités tunisiennes ou étrangères ».

Dès le début de la semaine, d’autres blogs à la solde des intégristes d’Ennahdha et des extrémistes du CPR ont prétendu que le chef charismatique de Nidaa Tounes a été hospitalisé dans une clinique à Tunis, à la suite d’une crise cardiaque. La page de Nessma TV a été usurpée pour relayer cette intox que le néoconservateur tuniso-américain, Radhouane Masmoudi, s’est empressé de partager sur sa page facebook, non sans souhaiter au président de Nidaa Tounes « un prompt rétablissement » !

Quant à la chaîne de propagande islamiste, Al-Jazeera, elle a carrément décrété son décès ! Pas étonnant de la part de cette télévision qatarie qui s’est spécialisée dans l’intox et la désinformation, et dont les propriétaires Frères musulmans cherchent à détruire la Tunisie par le virus islamiste, après avoir activement contribué à sa déstabilisation en janvier 2011. Leur « scoop » a suscité les commentaires jubilatoires des mercenaires des LPR, avec à leur tête Recoba, Dghiij, Soughir et Yassine Ayari.

Dans son article mis en ligne tard dans la nuit du jeudi à vendredi et supprimé depuis, Nebil Ben Yahmed a pris les précautions de préciser que « Nos informateurs habituels à l’aéroport de Tunis-Carthage et d’Orly-Sud n’ont cependant pas vu partir de Tunis ou arriver à Paris le chef de Nidaa Tounes » et que « Dans une vidéo datée du mercredi 12 novembre, Béji Caïd Essebsi a été pourtant vu en bonne santé physique s’entretenant avec Abdelaziz Mzoughi, un ancien cadre de Nidaa Tounes qui a décidé d’y revenir. Mieux encore, le jeudi 13 novembre, Nessma TV l’a montré en excellente santé lors d’une rencontre avec les responsables du Centre des jeunes dirigeants (CJD) ».

Mon collègue a conclu son papier en indiquant que « C’est avec toutes les réserves que nous publions ces informations contradictoires, avec le souhait qu’il n’en est rien, que Béji Caïd Essebsi se porte très bien et qu’il continuera sa campagne électorale jusqu’à la victoire finale et à l’écrasement de la canaille islamiste et de la racaille marzoukiste ».

N’en déplaise aux désinformateurs et manipulateurs islamistes et cepéristes, Béji Caïd Essebsi se porte comme un charme et il le démontrera une fois de plus demain samedi à 16h, dans le grand meeting de Nidaa Tounes à la Kobba d’El-Menzah.

Lilia Ben Rejeb


           


1.Posté par lotfi le 14/11/2014 15:57
Rien ne nous fera changer d'avis. Toute personne sensée et intelligente qui aime la Tunisie, devrait voter Beji Caied Essebsi. Ce vote, contribue à lui seul à l'élimination des terroristes de notre pays. Tahya Tounes.

2.Posté par foued le 14/11/2014 22:38
nous avons decide de voter beji caid essebsi rien ne nous arretera ni les intox ni ni marzouki avec ses magouilles nous voulons une entente entre le president et la majorite au parlement ; on n a pas envie de changer de gouvernement chaque trois mois ; aucun autre candidat nest reellement convainquant, on vu des programmes utopiques ,fantaisistes ,certains semblent meme venir d'une autre planete ou d'un autre monde des promesses irrealisables comme celles faites par mr hechmi hamdi. on en a assez du bla bla electoral comme celui des trois dernieres annees . il est temps de commencer a travailler et a reparer les domages des trois dernieres annees avec des programmes realistes tenant compte des vraies possibilites du pays et des citoyens on a assez joue comme ca soyons serieux !!!

3.Posté par Abou Walid le 15/11/2014 10:28
Ces dernières années notamment, le Tunisie a constitué un butin pour d'aucuns et il leur pèse de voir cette manne tarir sous peu !

4.Posté par Noureddine Jellali le 17/11/2014 11:50
Les Chiens aboient la caravane passe. Faire et laisser braire.

5.Posté par foued le 18/11/2014 13:50
ILS NE RECULENT DEVANT RIEN ILS SONT PRETS A S ASSOCIER AVEC LE DIABLE S IL LE FAUT POURVU QU ILS RESTENT AU POUVOIR CA ME RAPPELLE QUELQU UN QUI A DIT LE FAUTEUIL DU POUVOIR EST

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter