Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Que font les officiers de l’armée tunisienne en Floride ?


1 Février 2015

Probablement pas du tourisme. Ils y sont pour apprendre comment lutter efficacement contre le terrorisme. Il est vrai que nos « libérateurs » Américains ont acquis un savoir-faire dans ce domaine, notamment en Afghanistan et en Irak, pays qu’ils ont transformé en champ de ruines et dont ils ont également formé l’armée ! L’article qui va suivre est à relier avec celui d’hier : « Après la Base armée US dans le Sud, une base « policière » en plein cœur de Tunis ».


C'était en 2011, on célèbrait alors la "libération" de la Tunisie !
C'était en 2011, on célèbrait alors la "libération" de la Tunisie !
C’est ce qu’on appelle assurer le service après vente de la « révolution du jasmin ». Nous avons eu des élections « démocratiques » et « transparentes » en octobre 2011. Nous avons vu naître une myriade d’ONG aux vocations diverse. Nous avons eu une assemblée constituante très représentative du peuple tunisien. Nous avons eu la meilleure constitution du monde. Nous avons eu un gouvernement de technocrates aux compétences universelles…Tout cela avec une feuille de route américaine rigoureusement appliquée par l’ensemble des partis politiques, des organisations patronales et syndicales, et des représentants de la société dite civile. Les patrons du service après vente s’occupent désormais de la sécurité du Tunisien et de la lutte contre le terrorisme, qu’ils considéraient autrefois sous l’ancien régime comme relevant de la « paranoïa sécuritaire » et comme un « épouvantail » utilisé par Ben Ali pour se maintenir au pouvoir.
               
Sans attendre la formation du gouvernement Habib Essid qui n’a toujours pas vu le jour, l'administration américaine renforce tous azimuts sa coopération sécuritaire avec la Tunisie. Selon le très sérieux Maghreb Confidentiel du 15 janvier 2015 (No 1139), des officiers de l'armée tunisienne se sont rendus fin 2014 à Tampa (Floride) pour suivre une formation en matière de « lutte contre l'extrémisme violent ». Financés par l'USSOCOM, le Commandement des forces spéciales de l'armée américaine, ces cours payés par la Tunisie sont en fait dispensés par le cabinet de conseil Booz Allen Hamilton, partenaire de longue date du Pentagone.
 
La générosité américaine à l’égard du pays phare du « printemps arabe » et de la réussite du laboratoire tunisien où Islam et Démocratie ont pris aussi vite qu'une mayonnaise, s'est déjà concrétisé par la livraison, début janvier 2015, de gilets pare-balles fabriqués par TenCate Advanced Armor. Total de la facture, près d'un demi-million de dollars, sans compter les rétro-commissions versées à l'étranger sur le compte bancaire d'un richissime affairiste de l'ancien régime recyclé chez Ennahdha, sur celui de Rasched Ghannouchi à Londres, et sur le compte bancaire d'un "technocrate" qui va bientôt reprendre son business en France !     

Le pays de la révolution du jasmin qui n’a plus de quoi payer ses fonctionnaires, encore moins nourrir ses deux millions de pauvres affamés, doit aussi recevoir des hélicoptères de transport de troupes UH-60M Black Hawk, dont la vente bien juteuse a été approuvée en juillet dernier par le Sénat américain sous le lobbying de John McCain, le mentor du 6ème calife, Hamadi Jebali.

Il ne reste plus maintenant qu’à activer Daech, qui stationne en Libye, pour booster les futurs contrats de vente d’armes sans lesquelles la Tunisie serait emportée par la déferlante intégriste. Depuis des mois, les cargos turcs et qataris acheminent par centaine et par milliers les terroristes revenus du cauchemar syro-irakien vers le futur front libyen. C’est ce qu’on appelle les lois de l’offre et de la demande : Daech est à vos portes et nous sommes là pour vous protéger, vous former et vous surarmer. Bien souvent, le virus et le vaccin sortent du même laboratoire pharmaceutique !!!

Karim Zmerli       
 
A lire également :

http://www.tunisie-secret.com/Exclusif-Apres-la-Base-armee-US-dans-le-Sud-une-base-policiere-en-plein-coeur-de-Tunis_a1324.html


           


1.Posté par rudy le 01/02/2015 19:26
Sans oublier la chaine RTCI, ou un femme avec un accent americaine affreux fait régulièrement de la pub pour Freedomhouse, le NED et D'AUTRES NGO du type que on a vue apparêtre, en Yuoguslavie et par 2 reprise en UKRAINE, TOUS lié au CLAN Mc Cain, n'oublié pas non plus l'Escuela de las Americas(Tortureschool) ou tout les dictateurs sanguinaires Sud et Centre Americaines ont reçu leurs Bloody Instructions pour agir contre leurs peuple et qui en cas d'urgence pourait recevoir assile politique en Belgique ! Méfiez vous, pas mal de militaires de toutes pays confondus y sont devenue des agent de la US army ou de la CIA ! Vous êtes dans la ligne de mir du CIA, MI 6 ....soit Washington, Londres et .....ett non pas parceque ils vous aiment bien !

2.Posté par MOURAD G. le 01/02/2015 19:36
Est ce à dire qu'une guerre de grande envergure nous attend à nos portes ou peut être même à l'intérieur de notre pays? Probablement, connaissant les américains maintenant, trés cupides, même la vente d'un simple hélicoptere à un pays pauvre comme le notre les enchante et est considérée comme une bonne affaire. Sissi a vu parfaitement juste et a étouffé dans l'oeuf toute contestation. Point de démocratie ou plutôt de semblant de démocratie en egypte. Les droits de l'homme, c'est des salades qui ne sont là que pour berner la populace. Au diable tout ça. On ne vit pas d'amour et d eau fraîche, ou plutôt on devrait dire aujourd'hui: "on ne vit pas de religion et de droits de l'homme", les deux pretextes scandés par ennahdha et le tartour national pour s'accaparer le pouvoir en Tunisie avec l'aide de la CIA et du Mossad ne prennent plus.
A part quelques imbéciles, stupides et naifs,qui continuent d'y croire, plus personne n'est dupe maintenant.

3.Posté par rudy le 01/02/2015 19:41
A l'attention des militaires TUNISIENS aux USA, fait attention a votre équipement, les Americains ont la main facile, ce qui est a vous pourait devenir a eux, même si vous êtes d'un pauvre pays, je me Souvient des Special Forces Belges allent a Wiesbaden / Mainz en Allemagne pour sauter avec leS 82 nd. ou 101st airborne, ils devraient garer leurs camions sur le Parade ground a l'interieur de la caserne, dos a dos parceque ils contenaient une grande quantités de Jerry cans d'essence et le lendemain toutes les Jerry cans ètait volé, les pauvres Belges volé par les riche Americains ! Be Aware !!! Rud Belik !!!

4.Posté par Mercure le 02/02/2015 10:02
Je peine à être aussi alarmiste que Mr ZMERLI

ëtre soutenu pâr les USA est une bonne chose, ) condition de ne pas être de vulgaires pantins

je ne crois pas que les USA veulent détruire la Tunisie

Je pense qu'ils veulent SINCÈREMENT NOUS AIDER A CONSTRUIRE NOTRE AVENIR

Mais ce que mentionne l'auteur comme magouilles "collatérales" laisse perplexe.

5.Posté par Hannibal Genseric le 03/02/2015 07:33
Décidément, Mohamed Moncef Marzouki (MMM) n'aime ni la Tunisie ni les Tunisiens. De nationalité marocaine, fils d'un goumier, c'est à dire d'un traître, il n'aurait jamais dû être nommé comme président, même provisoire, de la Tunisie. MMM a doublement piégé cette armée (1) en achetant des blindés israéliens pourris, et (2) En communiquant aux terroristes toutes les infos relatives aux opérations planifiées contre eux. Un CRIME DE HAUTE TRAHISON : il porte la responsabilité de la mort de dizaines de soldats, de policiers et de gendarmes tunisiens. Dans cette affaire, l'ex chef de l'armée de terre, démissionné en juillet 2014, était compromis. Pauvre armée : infiltrée par Ennahdha (et par ses amis israélo-américains) , elle est mal barrée. Lire la suite sur :

http://numidia-liberum.blogspot.com/2015/02/tunisie-moncef-marzouki-cooperait-avec.html

6.Posté par Hannibal Genseric le 03/02/2015 07:35
En Tunisie, une affaire "Charlie Hebdo" avant l'heure…
Vint alors le tour des pays arabes et musulmans dans lesquels les États autoritaires contrôlaient jusque là, avec plus ou moins de bonheur, l'invasion pornographique. C'est le "printemps arabe" de l'OTAN, de SOROS, du FMI et du pornocrate Bernard-Henri Lévy, qui a encore permis de "déréguler" les télécommunications. Le résultat est qu'aujourd'hui, les flux pornographiques dans le monde arabe et musulman en général, sont évalués à plus de 60% du trafic internet dans des sociétés où, paradoxalement mais dangereusement aussi, la pudeur a toujours été et demeure encore une valeur centrale. S'il ne fallait miser que sur un banal phénomène de découverte, il n'y aurait pas lieu de s'inquiéter outre mesure. Or, et malheureusement, et plus encore que dans le cas des drogues, un tel phénomène s'accompagne d'une forme de dépendance. Le résultat tragique est connu avec, dans tous les pays du "printemps arabe", l'explosion des statistiques de viols aussi bien d'adultes que d'enfants des deux sexes (11).
Mieux, la "révolution" en Tunisie fut le berceau d'une affaire "Charlie Hebdo" avant l'heure (13 et 14). En effet, les caricatures ordurières de Charlie Hebdo peuvent même être considérées comme de la poésie si on les compare avec les "œuvres" de deux Tunisiens, faux-auteurs de 300 pages de littérature en anglais américain et en arabe accompagnées de quelques dessins. D'une manière hypocrite, la "société civile" tunisienne les avaient souvent décrits comme des athées alors que, dans l'un de leurs textes, ils affirment ouvertement leur culte à la Bible Hébraïque…
L'analyse de leurs documents (jamais rendus publics sauf par nous) a révélé:
- qu'ils sont de source sioniste (néoconservateurs aux USA). En dehors du contenu même, des thèmes récurrents, des références aux hérauts mondiaux de l'islamophobie littéraire et savante, la terminologie, et même la translittération des termes arabes en anglais américain, constituent des indices très forts de la filiation idéologique.
- qu'ils mettent en scène le Prophète dans une fresque pornographique à l'issue de laquelle il est littéralement assassiné par un orientaliste anglais (du nom de "Sharki", orthographié tel quel, terme signifiant "Oriental" en arabe) pour "sauver l'humanité du cauchemar de l'islam" (sic). Nous sommes là en plein rêve néo-orientaliste.
- que le Prophète, avant son assassinat, y est comparé à Mouammar Al-Gaddafi lequel (indice supplémentaire de la monumentale mystification). Pourquoi ? Parce qu'il y est accusé de l'attentat de Berlin (années 80) dans une discothèque contre (bien noter) des soldats US-américains...
Les intéressés, défendus par tout ce que la nouvelle "société civile" tunisienne "made in USA" compte de flics de la pensée et manipulateurs, ont finalement été condamnés. L'un (Ghazi El-Béji) a préféré fuir de Tunisie. L'autre (Jabeur Mejri), a écopé de sept ans de prison pour être finalement gracié. Toutefois, quelques incidents liés à son arrogance ont ajourné sa sortie pour quelque temps. On peut donc dire que l'affaire a été étouffée. On doit aussi se féliciter du fait que, contrairement à leurs homologues, voire leurs modèles, français, leur vie n'ait pas été mise en danger. Nous espérons qu'il en sera toujours ainsi. Nous leur avions même proposé une manière de se réconcilier avec leurs propres compatriotes en demandant pardon d'une manière originale (14). D'un côté, la "société civile" et les droitsdelhommistes à la solde de l'Empire (d'une organisation comme Nawaat à des journaux comme Leaders et des individus comme Olfa Riahi et Farhat Othman et tant d'autres) ont systématiquement minimisé ou occulté les faits réels et parfois menti au public, affirmant, par exemple qu'il s'agissait d'"athées" ou de "libres penseurs" et qu'il n'étaient auteurs que de quelques innocents dessins ""considérés"-comme-"insultants"-pour-l'-islam". Evidemment, ce discours n'a fait qu'attiser la haine de ceux qui étaient un tant soit peu informés des faits réels imputés aux deux individus. De l'autre côté, s'agissant de religion et de pornographie, le parti religieux au pouvoir (Annahda), également allié de l'Empire, s'est efforcé de ne faire aucune publicité à l'affaire. Enfin, et c'est remarquable, ces deux individus, en bons mercenaires Facebook du "printemps arabe", avaient réclamé l'asile politique à… USraël (13 et 14).
http://numidia-liberum.blogspot.com/2015/02/charlie-20-et-son-arme-redoutable-et.html

7.Posté par rudy le 03/02/2015 11:56
@ Merecure, votre réplique n'est pas éttonante, vous vivez sur une autre planête !

8.Posté par rudy le 03/02/2015 13:02
https://www.facebook.com/pages/These-Marines-arent-known-to-be-Givers-of-Fucks/1402641576667304?fref=photo

9.Posté par moi meme le 04/02/2015 16:03
La photo est prise au cimetière Américain à Carthage.

TS- Qui a dit le contraire ? Lorsque le sage montre le soleil, l'imbécile regarde le doigt. C'est un proverbe chinois !

10.Posté par gassoumi le 08/02/2015 06:37
M/onsieur zmerli arrêtez vos mensonges; je suis membre de nidaa tounes je lis vos différents articles depuis des mois, vous dites que des bétises votre mentor zaba, je n'oublie pas que vous ecrivez dans le torchon du RCD le renouveau des articles sur la situation en tunisie entre 1987 et 2011 TOUT ALLEZ BIEN AU PAYS DE COCAGNE aussi ne classez pas comme un soutien à ennadha je n'ai jamais supporté la confrérie des fréres, je suis leur adversaire aussi au lieu de sortir des inepties tournez la page pour de bon ZABA et sa clique sont aux oubliettes,BAC-4 nous a fait bcp de tort aux destouriens dont je me réclame

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter