Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Qui a tué l'assassin de Kadhafi ? Les renseignements français ?


1 Octobre 2012

Les médias ont annoncé la mort à Paris du jeune libyen, Omran Djumaâ Chabane, originaire de Misrata, qui avait révélé la cache de Mouammar Kadhafi le 20 octobre 2011. Il est décédé lundi soir dans un hôpital parisien.


Qui a tué l'assassin de Kadhafi ? Les renseignements français ?

Selon de sources libyennes Chabane aurait succombé à ses blessures suite à des tortures que lui ont fait subir ses ravisseurs partisans du colonel Mouammar Kadhafi. Chabane avait été kidnappé à son retour d'une mission que lui avait confiée l'armée nationale libyenne de Mizda puis emmené à Bani Walid.

C'est là, qu'il a été détenu durant 50 jours où il a été interrogé sous la torture afin de savoir comment il avait pu découvrir la cachette de Mouammar Kadhafi puis il a été relâché mais deux de ses collègues sont restés prisonniers.

L'ex-Premier ministre libyen, Mahmoud Jibril, invité à une émission de 22 heures, a révélé qu'un service de renseignement international était derrière le lynchage de Kadhafi et non pas les révolutionnaires libyens. Mahmoud Jibril a indiqué que la mort de Kadhafi était motivée par la volonté d'un service de sécurité de l'empêcher de dévoiler certains secrets. « Un service de renseignement que je ne connais pas, avait intérêt à ce que Kadhafi se taise à jamais, car il a eu plusieurs secrets et a noué d'étroites relations avec de nombreux régimes internationaux. C'est pourquoi ce service de renseignement a voulu à tout prix que Kadhafi ne divulgue plus jamais ces secrets », a dit Mahmoud Jibril.

 

Qui est ce service de renseignement ? Chabane a été "rapatrié " en France probablement pour éviter qu'il ne fasse des révélations impliquant le service de renseignement avec qui il a coopéré lors de la capture de Kadhafi. La réponse à la question précédente est vite trouvée : les renseignements français sur place lors des attaques au sol contre Kadhafi. Ce sont des hélicoptères français qui ont tiré sur son convoi. Cela renvoie bien sûr également au financement occulte de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007 et aux révélations faites par Kadhafi lui-même et son fils sur le versement de plusieurs millions cash à Sarkozy Kadhafi ayant menacé de tout révélé sur cette affaire.

Le plus simple donc c'était de l'éliminer, ce qui fut fait de la façon la plus barbare possible par lynchage.

 

Mais, pour certains observateurs, la France néocoloniale de Sarkozy n'était pas à un crime près. Beaucoup de responsables libyens ont été méthodiquement éliminé en Libye, en Europe et en Tunisie, notamment
l'ancien Ambassadeur de la Jamahiriya à Paris et Mohamed Bechari qui, lui, n'était pas un kaddafiste mais un opposant libyen en relation avec l’Élysée et particulièrement avec son "ami" Bernard Henri-Lévy ! Il a été retrouvé mort chez lui à Tunis, il y a moins d'une année.
Le gouvernement PS et la Magistrature vont-ils faire toute la lumière sur les véritables motivations guerrières de Sarko-BHL en Libye ?

TunisieSecret



           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter