Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Réponse à Mezri Haddad: Laïcité ou islamisme, le piège


14 Août 2013

Les Tunisiens s'enfoncent dans un conflit permanent, dans les sit-in, au travail, dans les commerces et même dans les familles. Nous passons progressivement de l’opposition idéologique aux insultes. Si nous ne réagissons pas, nous en viendrons bientôt à la violence physique. ALERTE !!! Pour M. Ben Abdallah, entre l'islamisme et la laïcité, entre Bourguiba et Ghannouchi, il y a une troisième voie possible.


Lettre ouverte à Mezri Haddad et à tous les Tunisiens pour éviter la guerre civile

Réponse à Mezri Haddad: Laïcité ou islamisme, le piège
Cher Monsieur Haddad, je suis toujours à la fois enthousiaste et déçu à chaque fois que je lis vos interventions. Sur le fond, je suis enthousiaste car vous êtes un des rares à avoir vu dès le début le dessous des cartes de la révolution tunisienne, et surtout un des rares qui l’a ouvertement expliqué. Je partage totalement avec vous cette méfiance (et le mot est faible) pour les islamistes de tous bords, qu’ils soient fanatiques ou même « soi-disant modérés ». Sur la forme, votre maîtrise linguistique me fait plaisir à une époque où la dégénérescence est si avancée que plus personne ne maîtrise les langues, que ce soit en Tunisie où les armées de la médiocrité ont envahi la politique, ou même en France où une ministre de la culture, agrégée de lettres et écrivain arrive à faire six fautes d’orthographe en 12 mots !

Cependant, je suis toujours déçu qu’une personne si alerte et si perspicace ait encore une lecture aussi standardisée et idéologique de l’ère Bourguiba, et même du personnage Bourguiba lui-même. Les Occidentaux, d’abord à travers l’Angleterre, puis à travers les USA dominent et manipulent le monde à leur guise depuis plus de deux siècles. Vous avez vous-même noté que le pacte de 1744 conclu entre Abdel Wahhab et Ibn Saoud était déjà organisé par des anglais qui avaient alors en ligne de mire l’abolition d’une puissance qui leur résistait : le Califat. La création de cette secte de fanatiques avec le soutien armé des Saoud devait donc constituer un virus à inoculer à l’intérieur même du monde musulman afin de le détruire de l’intérieur.

Mais croyez-vous que l’influence perverse des occidentaux sur le monde musulman se soit limitée à ce virus ? Croyez-vous franchement qu’après avoir colonisé par la force une grande partie du monde, les Occidentaux soient soudain devenus des philanthropes désirant le meilleur pour les peuples qu’ils avaient exploité sans scrupules ? Etes-vous assez naïf pour avoir cru que les armées les plus puissantes du monde se seraient soudainement inclinées devant quelques pacifistes indiens ou bien quelques indépendantistes tunisiens ? Bien sûr que non, du moins je l’espère pour vous !

De même que les Occidentaux ont abandonné l’esclavage quand ils ont compris qu’il était beaucoup plus rentable pour eux d’exploiter les peuples africains dans leur pays d’origine (riches en matières premières dont la révolution industrielle avait soudainement besoin), les Occidentaux ont abandonné la colonisation forcée quand ils ont compris que cela leur coutait beaucoup plus cher que de mettre en place des gouvernements soi-disant indépendants mais dans la droite lignée idéologique de l’Occident capitaliste libéral. L’intérêt de l’Occident était clairement de retirer des colonies des administrations et des armées d’occupation qui coûtaient trop cher aux métropoles.

Passés maîtres dans leur propres pays dans l’art de la manipulation des opinions, ils leur étaient alors très faciles de mettre des régimes qui leur étaient favorables sans même que les populations colonisées s’en rendent compte, même 50 ans après ! Pour cela, ils sélectionnèrent des leaders indépendantistes sur mesure, formés dans les écoles occidentales, comme Ghandi, Bourguiba ou Atatürk, et se débrouillèrent pour en faire des héros nationaux en leur offrant une victoire dans une petite bataille militaire dont la victoire était acquise d’avance (en s’assurant de laisser tout de même quelques vrais martyrs pour que cela fasse plus vrai). Comment ainsi être assez naïf pour croire que les armées anglaises, dominatrices sur les 5 continents, aient pu être vaincues en une seule bataille par les résidus de l’armée d’un empire ottomans à l’agonie ? Victoire qui a alors fait d’Atatürk un héros national, libérateur du peuple turc, qui - bien sûr – appuya alors immédiatement, avec les Saoud, la demande anglaise de création d’un foyer juif en Palestine et d’abolition du califat (CQFD) ! Comment croire que l’armée française toute entière s’inclina à la petite (euh ! pardon "GRANDE") bataille de Bizerte, et que Bourguiba, dont on avait soigneusement éliminé pour lui (ou par lui) tous les concurrents qui auraient pu déranger l’Occident devint le héros qui libéra le peuple tunisien des méchants colonisateurs ?!?

L’histoire récente nous a prouvé que, quels que soient ses qualités ou ses défauts, si le dirigeant d’un pays ne convient pas à la volonté des puissances dominantes, il est éliminé rapidement (politiquement ou même physiquement). La longévité exceptionnel de Bourguiba est donc la preuve irréfutable qu’il convenait parfaitement à l’intérêt des occidentaux, bien plus qu’à celui des tunisiens. Cela signifie-t-il que tout ce que Bourguiba a fait était mauvais ? Non, bien sûr ! Mais il serait peut-être temps de regarder l’histoire sous un nouvel œil et de faire le VRAI bilan de Bourguiba. Certes, « au pays des aveugles, les borgnes sont rois ». Mais ce n’est pas parce que nos actuels dirigeants sont les pires que le pays n’ait jamais connu que Bourguiba doit toujours être vu comme le dirigeant parfait.

Bourguiba était un admirateur de la culture française, admirateur du franc-maçon Jaures et en règle générale de toute l’idéologie maçonnique qui a elle-même été imposée à la France (n’oublions pas que « Liberté, égalité, fraternité » est une devise maçonnique). Nous ne saurons peut-être jamais s’il était lui-même franc-maçon, mais il ne fait aucun doute, lorsque que l’on connait bien la franc-maçonnerie, que Bourguiba, comme Mitterrand par exemple, était au minimum sympathisant d’une idéologie totalement étrangère au peuple tunisien. Bourguiba était donc un fervent défenseur de la laïcité, idéologie qui émergea en Europe avec le siècle des Lumières et ne cessera de se renforcer depuis la révolution française. Est-ce que la laïcité fait partie des « 5000 ans d’histoires des Tunisiens » ou seulement bien des 200 dernières années d’une civilisation occidentale qui s’est révélée la plus immorale et surtout la plus hypocrite de l’histoire de l’humanité ?

En glorifiant Bourguiba, nous renforçons précisément le cadre dans lequel les Occidentaux veulent enfermer le monde musulman pour mieux le dominer, un cadre qui consiste à croire qu’il n’existerait que 2 voies : l’islamisme politique ou la laïcité ! Cette polarisation de toute la société tunisienne en deux camps soi-disant opposés est le meilleur moyen de précipiter le pays dans la guerre civile ! Ces dernières semaines, je pleure en voyant comment les tunisiens se querellent, s’insultent parfois et s’opposent en permanence sur ce sujet, que ce soit dans les sit-in mais aussi au travail, dans les commerces et même dans les familles ! Je pense que ceux qui gouvernent le monde en coulisse et ont intérêt à affaiblir durablement le monde musulman ont gagné ! « Diviser pour régner ». Et c’est d’autant plus facile à faire que les arabes se sont mis d’accord de ne jamais être d’accord.

Il nous faut à tout prix nous unir et non nous désunir. Et cette union ne sera jamais possible autour d’idéologies (islamisme politique ou laïcité) qui sont toutes les deux étrangères à l’histoire des Tunisiens. Cette union ne sera possible qu’autour d’une troisième voie qui intègre au cœur de la gouvernance la tradition à laquelle les Tunisiens sont légitimement attachés. Or il est clair que ces deux voies ne peuvent nous convenir car elles ont toutes les deux façonnées par l’Occident : l’islamisme politique a été créé par les Anglais à travers les wahhabites et les frères musulmans. Quant à la laïcité, vous ignorez certainement son histoire soigneusement cachée : tant en terre chrétienne (la France), qu’en terre musulmane (la Turquie), la laïcité est le fruit de l’influence des sabbataïstes qui ont eux-mêmes manipulé pour cela les francs-maçons (cf. http://www.geopolintel.fr/article526.html et http://www.counter-currents.com/2012/04/les-donmeh-le-secret-le-plus-chuchote-du-moyen-orient/). Toutes les deux à l’opposé de l’Islam auquel les Tunisiens sont si attachés, laïcité et islamisme politique se rejoignent non seulement historiquement comme les liens internet ci-dessus le prouvent, mais aussi idéologiquement : ces deux voies font tout pour nous éloigner du Prophète (SAAS) en le caricaturant ou en nous interdisant de prier sur lui, et ces deux idéologies font tout pour détruire l’Islam (de l’intérieur pour l’islamisme politique en en faisant une religion intolérante et immonde, et de l’extérieur pour la laïcité qui cherche à éliminer l’Islam du domaine public en le cantonnant au domaine privé). L’histoire récente continue d’ailleurs à prouver cette similitude puisque tant les régimes laïques comme la France ou la Turquie que les régimes islamistes comme le Qatar ou l’Arabie Saoudite sont alliés les uns des autres et alliés des USA.

Comment deux idéologies ayant les mêmes origines historiques, ayant bénéficié continuellement de l’assistance des puissances dominantes, étant toutes les deux étrangères à la Tunisie et étant toutes les deux destructrices du rayonnement de l’Islam auquel les Tunisiens sont tant attachés, comment ces deux idéologies et leur héro comme Bourguiba ou Ghanouchi peuvent-elles offrir une voie de salut pour les Tunisiens ?!?

Nous devons sortir des craquants idéologiques dans lesquels l’Occident a voulu nous cantonner. Non seulement il existe d’autres modes de gouvernance que la démocratie qui soient au service du peuple sans être d’horribles dictatures, mais il existe aussi d’autres façons d’intégrer l’Islam dans la gouvernance en dehors de l’islamisme politique. Mais pour cela, il faut sortir du cadre. Il faut extraire le meilleur de notre passé tout en innovant pour s’adapter au monde actuel.

Bourguiba n’a fait que vouloir appliquer un modèle fabriqué à l’étranger sur la Tunisie et il n’a jamais fait ce travail que seul un TRES GRAND LEADER pourra faire. Puisse Allah nous le donner rapidement. Mais en attendant, nous devons tous lui préparer la voie en ne tombant plus dans le piège d’une Tunisie qui ne pourrait qu’être qu'une horrible dictature ou une démocratie à l'occidentale, qui ne pourrait être que laïque ou islamiste !
Tunisie-Secret.com

M. Ben Abdallah

 
 


           


1.Posté par Momo le 14/08/2013 03:19
Excellent !

Merci.

2.Posté par Lotfi Frigi le 14/08/2013 07:25
"comment ces deux idéologies et leur héro comme Bourguiba ou Ghanouchi peuvent-elles offrir une voie de salut pour les Tunisiens ?!? "

Ghannouchi un héros? Là, vous m'avez perdu! Le héros de qui? Le héros des services étrangers qui l'ont fabriqué, nourri et puis placé là oû il est? Sans parler des accusations sans fondement envers Bourguiba (dont je ne suis pas le plus grand supporter) et de vos propres fautes d'orthographe (chose dont vous vous plaigniez au début de votre article). Somme toute, et sans entrer dans des détails interminables, on peut vous voir venir de très loin, monsieur, et on voit de quelle direction vous venez.

3.Posté par TunisienAthée le 14/08/2013 09:43
Tous les Tunisiens ne sont PAS attachés à l'islam, merci de ne pas généraliser...
De quel droit vous permettez-vous de parler en mon nom???
L'islam (tout comme la plupart des religions) est un cancer qui n'a jamais rien apporté de bon à l'humanité.
Enfin bref, un article très médiocre de la part de quelqu'un qui ne comprend toujours pas que le concept de "pays musulman" ne fait aucun sens, que la religion est une affaire privée, et que chercher à imposer les lois et coutumes moyennes-âgeuses (comme la circoncision, l'héritage défavorable pour les femmes, et j'en passe) à tous les citoyens tunisiens (y compris les athées, les juifs, les chrétiens) n'est rien de moins qu'une dictature.

Encore un qui a oublié que nos ancêtres n'étaient ni arabes ni musulmans, qu'on s'est fait envahir par une horde de bédouins qui nous ont imposé leur langue et leur religion et ont complèteent détruit notre culture, au point que le tunisien moyen en arrive à revendiquer une identité arabo-musulmane... pathétique!

Je ne comprends pas pourquoi tunisie-secret se rabaisse à publier ce genre de prédication...

4.Posté par Héla le 14/08/2013 12:59
En effet, un fait historique vite oublié, nous ne pouvons être citoyennes et citoyens d'un pays donné que dans la mesure où la constitution et les lois de ce pays NOUS reconnaissent sur un pied d'égalité à travers notre très large diversité, du fait même de nos origines anciennes ou récentes très nombreuses et variées.
Aussi, travaillons toutes et tous à être et à devenir les citoyennes et citoyens de notre si chère Tounès sur un pied d'égalité. Alors, nous aurons découvert la joie de vivre ensemble en paix, comme il en fut à des périodes antérieures de notre HISTOIRE plusieurs fois millénaire.

5.Posté par Aly le 14/08/2013 13:50
La secte des frères musulmans applique la politique de la Terre Brûlée

C'est clair comme l'eau de roche , les frères musulmans appliquent la politique de la Terre Brûlée , ou bien ils font ce qu'ils veulent ou bien ils brûlent le pays .
Ils amplifient et exagèrent le nombre des morts et des blessés pour jouer la victime et les persécutés . De plus , ils utilisent les femmes et les enfants comme boucliers humains .
L'Armée applique la loi , elle leur a demandé de partir à maintes reprises, ils ont refusé et ont attaqué partout les postes de police et certains chrétiens pour créer le chaos .
Et leur manifestation n'est aucunement pacifique , ils sont armés et torturent les gens qu'ils kidnappent aux alentours de Rabaa Adawiya .

6.Posté par Aly le 14/08/2013 20:54
Lolo Fabius ne condamne pas les incendies des Eglises et des biens publics et privés ainsi que la politique de la Terre Brulée des frères musulmans

Les 7 Eglises brûlées de Minya coptes et anglicanes dont une Eglise copte qui date du 4 ème siècle , les Eglises brûlées de Souhag , de Béni Souwif et de Suez ainsi que les assassinats des policiers et des manifestants anti-frères musulmans n'intéressent pas Fabius , il ne les condamne . Ainsi que les biens publics et privés incendiés et saccagés souvent appartenant à des coptes .
Il ferme les yeux sur les chrétiens Égyptiens et aident les FM dans leur politique qui consiste à jouer les victimes . Les 8 snipers arrêtés par les forces spéciales égyptiennes sur les toits des immeubles de la place Rabaa Adawiya ne sont pas condamnables de la part de Lolo .
Il aide les FM dans leur stratégie de victimisation et faire les persécutés devant toute la planète .

7.Posté par mehdi le 14/08/2013 22:19
article mediocredans le fond ne propose rien de concret .les religions y compris lislam ont ete utulisees de tout temps pour endormir les peuples et calmer les angoisses existentielles
les tunisiens sont en leur majorite des berberes et des dautre ethnies europe etc... les bedoins arabes sont une minorite ils ont impose leur religion par le mariage et les taxes il faut se liberer de ce complexe et unir les peuples dafriquedu nord ki ont tout c kil faur richesse naturelle jeunesse etc... nos ennemis le savent c pourkoi ils veulent detruire la grande algerie par les islamistes

8.Posté par curieuse le 15/08/2013 05:54
moi je dit que on ne dois surtout pas melange politique et religions c est deux choses différentes pourquoi toute cette haine les freres musulmans devrais rester a leurs place dans une mosquee en train de prier et non toujours a vouloire tuer pour gagner et ca ce dit aimer dieu moi j ai une tres mauvaise vision sur les freres et soeures musulmanes se sont des machine a tuer on leurs fait un lavage de cerveaux ils sont plus d ames ni de cœur c est fou mais helas c est bien la realitee ben laden avant il frequante les boites de nuit buver du wiski et du jour au lendemain il devien musulman tueur car il ne c est pas vraiment ce qui est l islame pour moi l islame est une vertue qui n est pas aquis a n importe qui islame pour moi c est amour et paix et non la guerre

9.Posté par fresh toons le 15/08/2013 13:47
Billet intéressant...après on peut toujours critiquer certains points...mais néanmoins dans le fond on se rapproche de la vérité:le rôle toujours sournois de l'occident dans l'échiquier politique mondial...alors j'adresse ce message aux tunisiens de souche qui ont perdu leur Arabe au profit du latin ,qui encensent l'occident (depuis leur stage de fin d'études dans une entreprise capitaliste),et qui se considèrent plus proche des rituels païens de la société occidentale consumeriste(drogué de boîte de nuit ,fan de Dyonisios , adepte de l'hédonisme pompeux,épicurien ennuyeux,malade de la carte de la bleue,slaktiviste de la 25 ème heures,fou furieux de la laïcité...) que de la sagesse des pensées d'IBN KHaldoun....barrez vous de la Tunisie et allez rejoindre vos maîtres "braves toutous"...les tunisiens n'ont pas besoin de gens perchés sur l'arbre de la bêtise et de la fitna....nous voulons des leaders pas des suiveurs qui jactent et qui ne sont même capable de ramener leur poubelle à la benne à ordures préférant la déposant soigneusement sans scrupules devant le pallier du voisin absent...bande de lâches on aime pas les traîtres et surtout ceux qui ne sont pas dans le consensus mais plutôt la critique.....Idiots inutiles au nom de moi même et de la vérité je m'exprime:Ciao. Arrivederci..ADios...bye bye..bon vent
vive M. Ben Abdallah vive les tunisiens affûtés ,vive les tunisiens véridiques,vive les musulmans,vive le peuple ensoleillé de la méditerranée...vivre les vraies et les vrais

10.Posté par Observateur en Tunisie le 16/08/2013 04:06
à chacun de dire la sienne dans le plein respect de la liberté d'opinion, tant qu'on ne passe pas à l'insulte ou à la moquerie gratuite de l'autre. Je ne dirai aucun mot de plus. Mais une question importante : M. Ben Abdallah est -il le célèbre blogueur Sami Ben Abdallah, fils d'un respectable juge de Tunis, qui a fort contribué à nous faire revivre l'histoire politique tunisienne dans un blog avec pleins de références d'articles et des livres? Difficile se prononcer, mais peut-être bien que non.

11.Posté par TunisienAthée le 16/08/2013 10:41
@Fresh toon: une réponse pathétique, on ne s'attendait pas à plus de la part d'un musulman qui a totalement oubliö et même renié ses origines et ses ancêtres, et au cerveau lavé depuis l'enfance par une religion fermée, intolérante, dangereuse...
si tu sortais et que tu voyageais un peu plus, au lieu de passer tes journées sur ton canapé devant Al-Jazeera, tu verrais que les clichés que tu nous sors à la pelle dans ton post ne sont rien d'autre que des clichés...

12.Posté par Yaktif le 21/08/2013 13:38
Trop facile. Raccourcis pratiques pour une voie magique: simplicité d'esprit

13.Posté par Ali le 26/08/2013 19:26
Trop puissant ! Simple, clair, efficace et factuel ! L'alliance et le soutien des anciens colonisateurs tant aux laïcs qu'aux islamistes est en effet un fait irréfutable.
@yaktif: la simplicité d'esprit c'est justement de tomber dans le piège de l'opposition laïc/islamiste !
C'est malheureusement ce que font la plupart des tunisiens qui se battent pour participer à la grande comédie démocratique !

14.Posté par hamadi le 31/08/2013 15:19
tres bon papier.reponse a lotfi frigui:quand le francais n est pas la langue maternelle......les fautes d orthographes ce n est pas grave

15.Posté par Fresh toons le 06/09/2013 15:48
@TunisienAthée...déja mon morray ,vous écorchez mon pseudo,cela donne une idée sur le salktiviste que vous etes ....parler parler bla bla jamais faire l'effort de bien faire les choses....
Alors vos jugement on s'en balance...en tant que tunisien je me sens plus proche du courage d'Hannibal Barca que celui du General Paton ...les tunisiens sont historiquement des conquérants pas des vaincus...et j'ai aussi hérité de l'esprit du voyage ,et j'ai constaté que l'islam a cree souvent des climats de paix dans les pays qui l'ont accepté (malaisie ,indonesie,zanzibar etc etc) que l'ont ne retrouve nullement en occident...alors avant de jacter' va vis et deviens" ya si mostefa...le slakitiviste c'est toi moi la téloche ça fait 20 plomb que je ne l'ai pas...ensuite va te coucher tu fais pitié ...Avec des ennemis comme toi ,on s'en rend compte que c'est pas l'islam le problème mais toi et tous tes comparses qui ont depuis la nuit des temps trahis la Tunisie au profit du grand empire... CIAO MASSINISSA

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter