Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Serguei Lavrov alerte l’Algérie sur un complot qui vise sa stabilité


17 Avril 2014

Visés eux-mêmes en Ukraine, les Russes ont fini par comprendre que le « printemps » islamo-atlantiste n’est qu’un plan géopolitique par lequel les Etats-Unis veulent étendre et maintenir leur hégémonie sur le monde. Parce qu’ils se sont fait avoir en Libye, les Russes ont refusé de lâcher la Syrie malgré la politique de la carotte et du bâton. Dans cette nouvelle guerre froide, les Russes ne sont plus dans la défensive. D’où leur rapprochement stratégique avec l’Egypte et leur besoin de renforcer encore plus leur relation avec l’Algérie, grand pays producteur et exportateur de gaz. Même s’il n’est un secret pour personne dès le début du « printemps arabe » en Tunisie, le complot qu’ils dénoncent aujourd’hui contre l’Algérie prend une dimension d’autant plus sérieuse que ce pays est à la veille d’élections décisives pour son avenir immédiat. Certains souhaitent, en effet, un embrasement de l’Algérie pour « déficit » démocratique, un argument qui ne persuade plus que les néocolonialistes, les imbéciles, ou les renégats, à l’instar de certains opposants berbérophones ou du mouvement Baraket-Otpor. Selon Le Parisien, le 15 avril, le quai d’Orsay a publié un communiqué appellant les ressortissants Français à faire preuve de « la plus grande prudence » et les invitant à ne pas se rendre en Algérie. Il n’y a donc pas que les Russes à tirer la sonnette d’alarme ! Voici l’article qui a été publié par nos confrères du quotidien algérien Réflexion.


Serguei Lavrov et Abdelaziz Bouteflika à Alger.
Serguei Lavrov et Abdelaziz Bouteflika à Alger.
La Russie, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, a déclaré que des « parties étrangères » veulent créer le chaos en Algérie. Ces parties «  ont ouvert plusieurs fronts près des frontières algériennes depuis la Libye, la Tunisie et le Mali  », a-t-il précisé.

Serguei Lavrov en a profité pour réitérer le soutien de son pays à l’Algérie, qui serait selon lui, la cible des instigateurs qui insistent pour y écrire le dernier épisode d’un supposé printemps arabe. Le ministre russe des affaires étrangères estime que les conspirateurs établissent leurs plans à base d’une politique d’influence en misant sur les minorités populaires et les réseaux terroristes. Il a cependant conscience que l’Algérie est parfaitement au courant, analysant de très près ce type de menaces.

En effet, soumis à une très forte pression depuis le début de la guerre civile en Libye, les forces de sécurité algériennes ont misé sur leur expérience acquise sur le terrain de la lutte antiterroriste. Des milliers d’informations et de témoignages de première main ont d’ores et déjà été analysés et recoupés par les services secrets algériens. Dans leur banque de renseignements les services de sécurité ont déjà arrêté plusieurs agents du Mossad et identifié des réseaux terroristes nouvellement constitués.

Les marines dont le nombre serait d’une cinquantaine ont pris position au sud de la Tunisie, à proximité des frontières algériennes depuis le mois de janvier 2014. «  Un avion de type hélicoptère s’y est installé aussi  », précise le Los Angeles Times. Il ne s’agirait que de l’aspect visible de l’iceberg et de l’énorme stratagème visant l’Algérie.

Depuis la fin de l’année 2013, des informations font état d’une forte présence d’agents des services de renseignements américains et d’agents de l’Africom au sud de la Tunisie. Même si les USA prétextent leur présence en Afrique pour « lutter » contre le terrorisme et préserver leurs intérêts, il est évident que les réserves de gaz et d’autres minéraux en Algérie, ne laissent pas les USA indifférents.

Quotidien algérien Réflexion, du 16 avril 2014


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter