Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Syrie : le journal Le Monde se moque du monde


28 Mai 2013

« Guerre chimique en Syrie », titrait le 27 mai le quotidien Le Monde sur la base d’un tissu de mensonges racontés par Jean-Philippe Rémy, son « honorable correspondant » qui rentre de Damas via Johannesburg ! Révélation en parfaite synchronie avec l’agenda franco-britannique et l’extrême zèle de la diplomatie française d’armer encore plus les terroristes islamistes et les mercenaires qui ont mis à feu et à sang la Syrie. La diplomatie fabiusienne aurait beaucoup moins de mal à vendre au Qatar et à l’Arabie Saoudite sa découverte copernicienne du mariage gay que la guerre totale qu’elle veut mener en Syrie, comme celle que Nicolas Sarkozy a livré à la Libye.


Syrie : le journal Le Monde se moque du monde
Malcom X disait que « Les médias sont l’entité la plus puissante de la terre. Ils ont le pouvoir de rendre innocent le coupable, et coupable l’innocent, et ça c’est le pouvoir. Parce qu’ils contrôlent la pensée des masses ». Cette citation s’applique parfaitement au cas syrien, dès le début des événements dans ce pays en février 2011, voir même dès le commencement de la « révolution du jasmin » en Tunisie, maillon faible d'un monde arabe qui était visé dans son être et dans sa souveraineté.

La publication du reportage de Jean-Philippe Rémy dans Le Monde du 27 mai sur la guerre chimique que livrerait l’armée nationale syrienne contre les islamo-terroristes, ressemble fort bien à une commande du Quai d’Orsay. La méthode est classique même si certains journalistes français ont encore beaucoup à apprendre des Anglais en matière de désinformation. Sans la moindre preuve matérielle ni le moindre fait avéré, ce « grand » quotidien affirme que l’armée syrienne a employé des armes chimiques contre ce qu’il appelle les « rebelles ». Les seules « preuves » étayant son reportage viennent précisément des « rebelles » en question !

Cette affaire ressemble étrangement à la bombe atomique et aux armes chimiques de Saddam Hussein, prétexte que les néoconservateurs ont utilisé pour envahir et détruire l’Irak pour s'accaparer ses richesses. Elle ressemble aussi au « Qui tue qui en Algérie », cette question odieuse que Le Monde avait lancé au moment où l’armée algérienne combattait la canaille du FIS et la racaille du GIA, responsables de milliers de morts civiles en Algérie.

Par cette désinformation, l’on cherche à faire oublier la « fausse note » de Carla Del Ponte, la magistrate suisse qui a déclaré le 5 mai dernier  que, "Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin".  Mme Del Ponte, qui est également l'ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, a ajouté à l‘époque que "Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu'à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin". Scandalisés par le courage et l’honnêteté de la magistrate suisse, qui parlait au nom de la Commission d’enquête indépendante de l’ONU, certains propagandistes on prétendu que Carla Del Ponte est revenue sur sa déclaration. L’ONU, ce machin américain comme disait De Gaulle, a bien évidemment démenti les affirmations de la magistrate suisse. Mais on savait déjà qui a employé des armes chimiques, à savoir les islamo-terroristes, financés, galvanisés et armés par le Qatar et l’Arabie Saoudite.

Par cette désinformation, l’on cherche aussi à donner un coup de main à la diplomatie française, otage des intérêts qataris et saoudiens. Avec la dernière initiative du couple américano-russe qui étudie une sortie politique à la crise syrienne, la France s'est trouvée auto-disqualifiée. Malgré la réticence des pays européens –à l’exception de la Grande Bretagne- de lever l’embargo sur les livraisons d'armes aux « rebelles » en Syrie, la France a employé tous les moyens pour obtenir un vote favorable à Bruxelles. Cet excès de zèle français, au nom de la sacro-sainte « ingérence humanitaire » surprend même l’allié américain. Mais il satisfait grandement Israël !

Hasard du calendrier ou synchronie parfaite, Laurent Fabius a affirmé le 27 mai, avant de quitter Bruxelles où il a été défendre l’option franco-britannique d’armer les islamo-terroristes, qu’il y avait « des présomptions de plus en plus fortes, de plus en plus étayées, d’usage localisé d’armes chimiques en Syrie ». Qui est à l’origine de ces « présomptions » ? L’honorable correspondant à Damas, Jean-Philippe Rémy. 

Par cette offensive diplomatique et médiatique le gouvernement très socialiste cherche à saborder l’initiative russe, que les Américains ont été contraint d'accepter. C’est-à-dire Genève2, sommet qui veut réunir tous les protagonistes du conflit syrien en juin. Le gouvernement syrien a donné son accord pour y participer, mais pas l’opposition « démocratique », qui refuse de s’asseoir à la table de négociation, préférant les actions terroristes au compromis politique ! C’est ce radicalisme islamiste que M.Fabius cherche à conforter, mettant ainsi en péril les intérêts supérieurs de la France et sacrifiant les valeurs même de la République chère à Jean Jaurès et à Léon Blum !

On peut comprendre le zèle de M.Fabius jusqu’à refuser la participation de l’Iran au prochain sommet de Genève2. Une exigence absurde mais tout à fait compréhensible pour les initiés ! Absurde, car l’Iran est un acteur incontournable de la guerre par procuration que l’Occident livre à la Syrie. Mais ce qui est incompréhensible pour certains et intelligible pour d’autres, c’est le manque de cohérence dans la politique française. D’un côté, on décide de stopper l’expansion de l’islamo-terrorisme au Mali et en Afrique, et de l’autre côté, on soutient cet islamo-terrorisme en Syrie. La solution de cette énigme ne se trouve pas à Paris mais à Doha !
  
La diplomatie fabiusienne aurait beaucoup moins de mal à vendre au Qatar et à l’Arabie Saoudite sa découverte copernicienne du mariage gay qu'à vendre à l'opinion publique la guerre totale qu’elle veut mener en Syrie, comme celle que Nicolas Sarkozy a livré à la Libye. Est-ce un hasard si les deux pays qui veulent à tout prix surarmer les islamo-terroristes, au risque d'un embrasement total de toute la région, soient les deux anciennes grandes puissances coloniales ? Tunisie-Secret.com

Karim Zmerli             

 
 


           


1.Posté par marekchi le 28/05/2013 15:28
Le journal le monde perd de sa crédibilté. Il se moque de lui même car il faut être dupe pour croire ce que ces journalistes racontent dans les medias.

2.Posté par Brahim Haddou le 28/05/2013 17:02
Arrestation de 3 membres d’Ansar Chariaa à El Tarf


Les forces de sécurité algériennes ont arrêté trois tunisiens appartenant à la mouvance Ansar Chariaâ dans la commune d’El Tarf, rapporte le journal algérien Al Nasr.D’après la même source, les trois membres d’AnsarChariaâ, dont un étudiant, ont tenté d’entrer sur le territoire algérien, avec de faux passeports, à bord de deux voitures.Le journal indique également que les trois personnes arrêtées sont sous le coup d’interdiction de voyager ainsi que de mandats d’arrêt émis à leur encontre sur fonds des récents événements de Kairouan et Cité Ettadhamen. AnsarChariaa est une organisation illégale dont certains membres sont impliqués dans des actes terroristes a affirmé, le chef du gouvernement malien, Ali Larryedh, lors de sa conférence organisée ce jeudi.
http://www.reflexiondz.net/Arrestation-de-3-membres-d-Ansar-Chariaa-a-El-Tarf_a24009.html

3.Posté par Nebena le 28/05/2013 19:07
Article partisan qui procède lui même de la désinformation. D'autres journalistes ont déjà rapporté l'usage d'armes chimiques (pas forcément de destruction massive) sans pouvoir en déterminer de manière sûre les composants et sans pouvoir non plus dire qui les avait utilisées même si les populations locales mettent ça sur le dos d'Al Assad.

4.Posté par Zahira Abderrazak le 29/05/2013 01:13
Le journal le Monde a été acheté par QATAR

5.Posté par Driss Elaouissi le 29/05/2013 01:13
Ils ont achètes un monde menteurs .pas besoin d'acheter ;il appartiennent déjà aux sionistes y compris Qatar.

6.Posté par Bdiri Chedly le 29/05/2013 01:14
le Monde est racheté par le bédouin hamed agent de cia

7.Posté par Zahira Abderrazak le 29/05/2013 01:15
Le journal le MONDE a été acheté par QATAR

8.Posté par Josée Josie le 29/05/2013 01:15
arrétez de répéter cela ! c'est une figure de style d'un journaliste...En réalité le Monde n'appartient pas au Qatar. Ce qui n'enlève rien à la réalité de l'article.

9.Posté par Hichem Ennouni le 29/05/2013 01:16
journal le monde ? IL FAIT DES CADEAUX A sa petite cherie.

10.Posté par Ben Abderrazak Dhrif le 29/05/2013 01:17
La France perd ses reperes. A Colombey les deux Eglises De Gaule, se retourne dans sa tombe.

11.Posté par Jean-Pierre K Suzan le 29/05/2013 01:18
http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Armee-syrienne-libre-expose-son-laboratoire-d-armes-chimiques-15266.html

PIÈGE AMÉRICANO-SIONISTE?

Médias français : STOP AUX MENSONGES contre la Syrie!
Peut être on veut piéger l'Armée Arabe Syrienne !! hypothèse: je crains pour la vie des Syriens à Al Qusseir!!!.

En effet, si on se fie a l'agenda impérialiste, la Syrie aurait du être attaquée depuis au moins 2006 derniers délais. hors en 7 ans, on peut en préparer beaucoup de chose sur le terrain. la découverte de nombreux tunnels longs laissent déjà penser qu'il en existe de biens plus long encore et surtout de bien plus stratégiques. En effet, les premières infos qui ressortent des témoignages des combattant du Hezbollah qui ont participé a la prise d'assaut de la ville, confirment que des tunnels ont bien été utilisé a Al Qusseir pour tenter de briser cet assaut en prenant les valeureux assaillants à revers. Aussi ma crainte est que cette bataille ait été en fait prévue depuis fort longtemps par les impérialistes et qu'ils aient eu le temps de creuser un tunnel entre la ville et la frontière du Liban ou à tout le moins vers un point très éloigné de la ville leur permettant d’échapper a l'encerclement...

Il se pourrait que les tunnels n'aient pas seulement permis la fuite d'officiers israéliens ou autres mais qu'ils puissent encore l'offrir même à quelques jours seulement de la libération de la ville par les courageuses troupes syriennes et leurs alliés... Il se pourrait surtout que le tunnel ait permis d'acheminer une quantité d'explosifs considérable et capable d’être utiliser pour tuer les vaillants assaillants se ruant sur le dernier quartier de la ville! Faisant sauter des dizaines de tonnes d'un puissant explosif accumulé sous la ville par le tunnel mais aussi le fameux gaz de combat que les impérialistes attendent comme prétexte pour attaquer...

La seule solution selon moi consiste à chercher le tunnel et bombarder en ligne et perpendiculairement au tunnel (par sondage?) pour le faire s'effondrer. Ce tunnel pourrait être situé entre le point le plus proche de la frontière libanaise et la ville d'Al Qusseir en ligne droite. un tunnel de 8 kilomètres en 7 ans n'est pas un challenge impossible a réaliser... Ainsi, n'ayant plus d’échappatoire, les troupes terroristes et leurs alliés ne pourraient pas faire sauter ce stock d'explosif et de gaz de combat sans se faire sauter avec. J’espère me tromper mais je sens que beaucoup de choses se trouvent sous la ville et que les impérialistes ont pris secrètement leur temps pour installer un réseau dont l'existence n'est peut être encore qu'un secret pour l’Armée Arabe Syrienne.Si quelqu'un peut transmettre ma réflexion a l’Armée Arabe Syrienne; j'en serais soulagé. Les syriens en feront ce qu'ils en voudront mais au moins j'en aurais parlé.

amicalement
thomaldrin
merci à thomas

L’Armée syrienne libre expose son laboratoire d’armes chimiques - Egalite et Réconciliation
www.egaliteetreconciliation.fr
L'Armée syrienne libre a diffusé une vidéo dans laquelle elle revendique préparer des armes chimiques. La séquence montre un individu, habillé en (...)
J’aime · · Annuler l’abonnement · Partager ·

L’Armée syrienne libre expose son laboratoire d’armes chimiques - Egalite et Réconciliation
www.egaliteetreconciliation.fr
L'Armée syrienne libre a diffusé une vidéo dans laquelle elle revendique préparer des armes chimiques. La séquence montre un individu, habillé en (...)
1J’aime · · Partager

L’Armée syrienne libre expose son laboratoire d’armes chimiques - Egalite et Réconciliation
www.egaliteetreconciliation.fr
L'Armée syrienne libre a diffusé une vidéo dans laquelle elle revendique préparer des armes chimiques. La séquence montre un individu, habillé en (...)

12.Posté par eliott le 29/05/2013 09:50
Non seulement la seule preuve du Monde ce sont les rebelles qui témoignent de l'usage d'armes chimiques, mais faut voir les témoignages : "on a commencé à tousser et à avoir quelques maux de tête". Rien de plus. Non mais sérieux??? Si ça c'est de l'arme chimique c'est moins condamnable qu'une simple kalachnikov!
Le Sarin, par exemple, par inhalation, ou par simple contact avec la peau bloque la transmission de l'influx nerveux et entraîne la mort par arrêt cardio-respiratoire.
La dose létale est d'un demi-milligramme pour un adulte.
Des vêtements entrés en contact avec des vapeurs de sarin de façon continue peuvent contaminer d'autres personnes pendant encore une demi-heure après l'exposition.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter