Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisie : Affaire Swicorp - CDC, Jamel Belhaj s’explique…et s’enfonce (vidéo)!


13 Novembre 2013

Il ne reste plus rien des 1,6 milliard de dollars récupérés de la vente de Tunisie-Télécom. C’est ce qu’a déclaré Jamel Belhaj. Suite à la remarquable enquête de Karim Zmerli, radio Express FM a invité ce lundi le directeur général de la Caisse des Dépôts et des Consignations pour s’expliquer au sujet des opérations douteuses de sa banque et de la gestion des 4 milliards de dinars (1,95 milliard d'euros). Jamel Belhaj a avoué que l’argent du « Fonds générationnel » a servi à combler le déficit budgétaire !


Tunisie : Affaire Swicorp - CDC, Jamel Belhaj s’explique…et s’enfonce (vidéo)!
Comme souvent, notre journal a provoqué un mini séisme dans les milieux politiciens et financiers tunisiens. Il s’agit de l’enquête de Karim Zmerli, « Politique et magouilles, où va l’argent des Tunisiens ?». Au lendemain de sa publication, notre confrère d’Express FM, Tarek Mrad a reçu le directeur de la CDC, Jamel Belhaj, dans son excellente émission Eco Mag. Tout le monde a évidemment pris le soin de taire le nom de Tunisie-Secret et celui de Karim Zmerli –c’est très dangereux au pays de la liberté d’expression- mais Tarek Mrad a eu le professionnalisme et l’audace de poser les questions qui gênent. C’est-à-dire les questions de fond sur les magouilles des Fonds.

Le directeur de la CDC a joué la transparence. C’est pas tôt ! Sous l’ancien régime, Jamel Belhaj (Abdallah) était pourtant un haut cadre brillant et rigoureux. Il était directeur général du ministère des Finances, lorsque celui-ci était dirigé par des ministres hautement qualifiés et patriotes. Après la « révolution » dite du jasmin, il est devenu le directeur de cabinet de Jalloul Ayed, ex banquier devenu ministre des Finances dans le gouvernement de Béji Caïd Essebsi.

Jamel Belhaj a d’abord expliqué la « vraie mission » de la CDC, en revoyant à la baisse sa vocation. Pour lui, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) « doit assurer trois missions principales à savoir, le soutien de l’investissement dans les régions intérieures du pays et de l’infrastructure, le soutien des PME et la modernisation du marché financier ». Sous l‘insistance de Tarek Mrad qui lui rappelait qu’au départ (2011), la CDC devait justement s’occuper principalement des PME et non pas de City Car et Best Lease. Il lui a rappelé la déclaration de Jalloul Ayed, qui avait annoncé à l’époque la création d’un « Fonds générationnel » pour aider les jeunes entrepreneurs à créer leurs propres entreprises, puisqu’ils ne peuvent pas facilement accéder à des crédits bancaires.

Jamel Belhaj a eu l’honnêteté, ou la maladresse, d’avouer que l’argent qui devait alimenter ce « Fonds générationnel » est allé combler le déficit budgétaire ! Selon nos informations, ce fonds n’a d’ailleurs jamais vu le jour. Il a aussi insinué que la CDC n’est pas une banque philanthropique pour les futures petites et moyennes entreprises.

Au sujet des 15 à 20 millions d’euros investis dans le fonds nouvellement crée « Swicorp Syaha Limited », Jamel Belhaj a répondu que c’est pour la remise à niveau du secteur touristique et, plus intéressant encore, que c’est un choix qui a été fait sur la base d’une étude qui a été réalisée par la Banque mondiale !

Dernière perle dans cette interview, la disparition des 1,6 milliard de dollars obtenus de la vente de Tunisie Télécom, entreprise prospère, dont le directeur général à l’époque de Ben Ali était Montassar Ouali. Jamel Belhaj a déclaré qu’il ne reste plus un centime, sans préciser où est parti tout cet argent. Sans doute pour colmater les troues dans le budget de l’Etat, ou comme placement sans risque sur un fonds sans transparence !

Toutes ces affaires douteuses doivent être tirées au clair, et c’est à la Banque centrale et à la Cour des Comptes de dire aux Tunisiens, qu’Elyès Fakhfakh s’apprête à étrangler et à appauvrir avec sa loi des finances 2014, dictée par la Banque mondiale, de leur dire où est parti leur argent ?

Nebil Ben Yahmed


Lire aussi  :

Tunisie Explosif : politique et magouilles, où va l’argent des Tunisiens ?

 Tunisie Explosif : politique et magouilles, où va l’argent des Tunisiens ?   - 10/11/2013

Caisse de dépôts et de consignations, Swicorp Syaha limited, ministère des Finances, fond islamique Theemar…une ratatouille qui ne sent pas bon et dont le goût pourrait être bien amer. Les enjeux se chiffrent à des milliards et les risques peuvent...


Qui est Safia Hachicha, parente de Kamel Eltaïef et Sakhr el-Materi et fer de lance de Swicorp en Tunisie ?

 Qui est Safia Hachicha, parente de Kamel Eltaïef et Sakhr el-Materi et fer de lance de Swicorp en Tunisie ?   - 10/11/2013

Au nom de la méritocratie et du jeunisme ambiant au moment de la transe pseudo-révolutionnaire, elle a été parachutée au ministère des Finances en 2011. Etait-ce pour accéder aux dossiers sensibles et stratégiques de l’économie tunisienne, comme..



           


1.Posté par BEN MEFTAH FATHI le 13/11/2013 13:25
Le fonds Swicorp Syaha Ltd, surement basé dans un paradis fiscal et pas en Tunisie, est un fonds spéculatif qui ne profite pas au tourisme: Monsieur Kamel Lazaar est un spéculateur et ce fonds est un détournement de l'argent public car il n'y a actuellement aucune politique clairement définie en matière de tourisme. Et qui décide et contrôle tout cela ?. Personne. Nous atteignons des sommets dans la corruption et on repart pour un tour plus grave, en tout cas nous allons nous regrouper avec quelque s bonnes volonté pour aller plus loin dans ce cas et dans un autre et porter, si besoin, l'affaire devant des tribunaux en tunisie et ailleurs. L'engagement de Safia Hachicha en dit long mais on va surveiller tout cela.

2.Posté par iyed mahjoub le 13/11/2013 16:43
je comprend les jeditieuses intentions du directeur génèral du CDC, monsieu:" jamel belhaj "et ses obligations face á la révolution et a la hôt intention génèratoire du budjet du CDC, et je confirme ces jeditieuses points d´intérées concernent la CDC, je visionne ses contionces par honnorées ses préintentions et je le remerci énorméments pour ca clairetés et son courages et je digne: " jamel belhaj est un homme de résponsabilitait et d´engagement sûrmajoritaires et de confidontialitait..."

3.Posté par Ben Meftah Fathi le 13/11/2013 21:46
Ou est le siège légal de Swicorp Syaha Limited ? Dans un paradis fiscal hors de Tunisie ?
On cherche.

4.Posté par ben meftah fathi le 15/11/2013 10:37
je reviens sur Swicorp Syaha Limited, aux dernières nouvelles cette société qui est sensée promouvoir (en lieu et place du ministère du tourisme) (sic) ne serait pas inscrite en tunisie mais ailleurs et bientôt je vous dirais où ? Pas mal pour une société qui a bénéficié de l'argent des tunisiens. Au prochain épisode.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter