Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisie urgent : d’autres assassinats et des attentats terroristes sont imminents


29 Juillet 2013

Le soulèvement des Tunisiens contre Ennahda, le CPR et Ettakatol a surpris la mafia qui est au pouvoir ainsi que les observateurs étrangers. Certains propagandistes évoquent déjà la théorie du complot américain et Rached Ghannouchi vient carrément de désigner « l’entité sioniste qui a renversé Mohamed Morsi et qui veut faire la même chose en Tunisie » ! Plus grave que cette propagande islamo-fasciste qui ne trompe plus personne, Ennahda et ses multiples ramifications s’apprêtent à commettre des attentats et à liquider des opposants et des journalistes. La politique de la terre brûlée est en marche et les Tunisiens doivent y faire face.


Tunisie urgent : d’autres assassinats et des attentats terroristes sont imminents
C’est la résistance héroïque de la Syrie contre l’invasion islamo-atlantiste qui a changé la donne aux pays dits du « printemps arabe ». Si celui-ci a été du début à la fin écrit et réalisé par une administration américaine complètement phagocytée par l’internationale islamiste des Frères musulmans, le dernier soulèvement égyptien et, depuis deux jours, tunisien et libyen, traduisent le réveil nationaliste des peuples que certaines capitales occidentales ont voulu tuer par le virus islamiste.

Dans la nouvelle page d’histoire que les peuples sont entrain d’écrire, l’Amérique de Barack Hussein Obama n’y est absolument pour rien. Bien au contraire, impuissante, la première puissance mondiale assiste à l’écroulement de sa stratégie destructrice du monde arabo-islamique. Barack Hussein ne sait plus comment s’en sortir aux moindres frais. En lâchant ses pions, les deux Hamad du Qatar, qui régentaient et finançaient l’internationale islamiste y compris Al-Qaïda, il pensait échapper aux accusations graves que lui portent certains sénateurs républicains. Il ne croyait pas que le petit séisme au Qatar provoquerait un « cataclysme » en Egypte. Encore moins qu’il s’étendrait à la Tunisie.

Rached Ghannouchi a beau jouer son avant-dernière carte du « complot sioniste » (TV Al-Moutawassat, ce 28 juillet), les Tunisiens connaissent ses relations avec l’AIPAC et ses consultations permanentes avec Jacob Walles, celui qui n’est pas ambassadeur mais Proconsul, avec Joseph Lieberman et John McCain, les destructeurs de l’Irak et de la Libye qui devraient être jugés pour crimes contre l’Humanité. Les Américains n’ont pas lâché Ennahda et leur fameux « laboratoire du printemps arabe », mais ils jouent désormais la neutralité, et c’est déjà beaucoup. Rached Ghannouchi l’a compris.

D’où la décision qu’il vient de prendre pour jouer sa dernière carte : plonger le pays dans une série d’attentats terroristes et d’assassinats politiques. Celui de la Goulette était un petit teste. Avec la mobilisation des salafistes, des djihadistes et d’Al-Qaïda, la Tunisie va connaître dans les jours qui viennent une vague d’attentats sans précédent. De source fiables, nous avons appris que l’ancien bras droit de Ben Laden, Abdelhakim Belhadj a été aperçu dans un hôtel à Djerba il y a quelques heures.

Dans ce bras de fer qui va se jouer, nous savons que l’armée a fait le choix de soutenir le peuple contre les islamistes et leurs mercenaires du CPR et d’Ettakatol. C'est pour cette raison que l'armée nationale sera la première cible des terroristes islamistes. Le ministère de l’Intérieur reste jusqu’à présent divisé entre républicains et pro-islamistes. Quant aux médias audiovisuels, Nessma TV, Hannibal TV et Wataniya TV, elles semblent avoir choisi leur camp en censurant le vrai printemps tunisien qui se déroule en ce moment dans toutes les régions du pays.Tunisie-Secret.com

Lilia Ben Rejeb  

 
 


           


1.Posté par Ali le 29/07/2013 05:20
@ Lilia Ben Rejeb

C'est ce que je vous ai écrit avant-hier dans mon commentaire :

" J'accuse Abou Yadh et Abdelhakim Belhadj

L'implication directe d'Ansar chariaa ( que j'ai accusé jeudi 25 juste après le crime ) et du terroriste libyen Abdelahkim Belhadj sont claires et nettes :
Ansar charia et leur patron abou mihadh à leur tête sont en lien très étroit avec le terroriste libyen abdelahkim belhadj financé par le qatar et qui s'occupe du ravitaillement dans les pays du Maghreb des djihadistes en partance pour la syrie . Son second est très présent à Tunis plus précisément au Lac .
Et c'est pas parce que c'est un libyen qu'on doit les épargner et les laisser détruire notre pays .
Il veut la destruction de l'Etat Tunisien pour qu'on devienne le prolongement de la jungle libyenne ( anéantissement total de l'Etat ) afin qu'il accomplisse son projet islamo-terroriste dans le Maghreb et d'y régner en maître . Ce Aboubaker Hakim , une racaille du 19 ème et son gang terroriste ne sont que'une infime partie de cette nébuleuse terroriste dont l'homme fort est le libyen Belhadj , le chef des salafistes djihadistes libyens très lié à AQMI . "


Et je répète cet extrait important
" Il veut la destruction de l'Etat Tunisien pour qu'on devienne le prolongement de la jungle libyenne ( anéantissement total de l'Etat ) afin qu'il accomplisse son projet islamo-terroriste dans le Maghreb et d'y régner en maître . Ce Aboubaker Hakim , une racaille du 19 ème et son gang terroriste ne sont que'une infime partie de cette nébuleuse terroriste dont l'homme fort est le libyen Belhadj , le chef des salafistes djihadistes libyens très lié à AQMI . "

Abdelhakim Belhadj est TRÈS DANGEREUX , c'est le mec le plus dangereux du Maghreb et le chargé du recrutement au Maghreb des djihadistes qu'il envoie en syrie et en Tunisie , il sous-traite cette activité à Ansar Charia et à son chef abou yadh ( qu'il a connu en afghanistan ) . Ranucci appliquera la politique de la terre brulée et l'homme le plus dangereux du Maghreb Abdelhakim Belhadj lui prêtera main forte .

2.Posté par Ali le 29/07/2013 05:27
P.S. Abdelhakim Belhadj vient souvent se soigner dans une clinique tunisienne et séjourne quand il est à Tunis dans un grand hôtel de la place . Sans parler de son second qui passe plus de temps dans les Berges du Lac qu'en Libye .

Bien à vous chère compatriote .

3.Posté par Observateur en Tunisie le 29/07/2013 08:14
Merci Leila Ben Rejeb, pour Vos articles ponctuels et compétents, c'est de devoir de prévenir, car comme dit l'adage "prévenir c'est mieux que guérir"!

Je suis tout à fait d'accord, en exprimant mon opinion ici, la dernière carte de l'"ayatollah de l'ombre", le cheikh-moukhabarat Ghannouchi semble être décidément celle de l'affrontement djihadiste et terroriste. Il se dévoile de plus en plus dans ses discours confus et menaçants, mais cela ne fait que confirmer sa conformation psychologique d'"islamopathe" violent comme il l'a été depuis la fin des années '60, avec une aggravation en 1977, plus aiguë encore en 1986-87 et 1991 (par les "instructions khoméynistes" données à la base de l'organisation MTI/Ennahdha). Il a trompé deux Présidents, qui ont eu la faiblesse de lui donner une chance, Bourguiba par initiative de Mohammed M'zali pour le réconcilier, après l'amnistie de 1984, une première fois, puis Ben Ali après la grâce de 1988, qui lui fit signer le Pacte national, rompu par son insatiable envie d'imposer la charia et le pouvoir islamiste!

Et voila les traits de Rached Ghannouchi, un adepte obstiné et sans repentance de la violence aveugle et haineuse de l'islamisme radical qui couve dans son for intérieur et qui bien rarement laisse transparaître, comme il a appris à l'école de l'art consommé du self-control britannique, cynique et mystérieux.

La folie de vouloir jouer le rôle glorifié de Khomeini-bis en Tunisie, comme une maladie virale, se transmette dans une contagion hystérique aux associés de Golfe, l'émir du Qatar et son héritier, dans sa promesse de leur donner une place dans l'instauration d'un république islamique tunisienne, émule sunnite de celle iranienne! Le peuple est traité d'enfant, qu'il faut gâter de promesses et des régales (corruption ciblée) ou punir violemment par désobéissance à l'ordre islamique (façon Frères musulman sous copyright Ennahdha). Mais les fils adoptés, le plus tolérés et les plus chéris restent toujours les salafistes djihadistes, en sachant de l'utilité qu'il peut en avoir... surtout à l'heure actuelle, où il doit les sacrifier pour sa propre défense! la défense de son fauteuil de luxe, haut placé dans une niche d'obscurité... d'où il entend à peine les gémissements de ses subordonnés, Moncef Marzouki, Ali Larîdh, ... et autres, réduits à jouer la partie des acteurs d'un vaudeville dont la régie est à lui et à Ennahdha (copyright).

Hélas, la chute de ces rêves pathologiques ne sera nullement un spectacle amusant, mais une conquête soufferte pour tous ceux, la grande majorité des Tunisiens, qui demandent maintenant à haute voix la LIBERTÉ contre la tyrannie d'un fou!

4.Posté par marekchi le 29/07/2013 11:03
La meilleure défense est d'attaquer. Faites de même

5.Posté par BD le 29/07/2013 13:37
La première phrase de ce texte est à elle seule significative du reste, et tout particulièrement de l'état d'esprit qui règne au sein d'une certaine "élite" dite démocrate. Qualifier d'héroïque résistance le carnage qui est fait du peuple syrien suffit à comprendre les mécanismes qui agitent la machine. Pauvres de nous ! Pauvres de nous qui ne refusons plus aucune alliance, fut elle ignoble, pour combattre l'islamisme. Et quelle opportunité offrons nous aux forces embusquées qui ne demandent qu'à nous enrôler dans leurs complots. Pauvres de nous, que l'hystérie frénétique aveugle au point où nous nous compromettons dans des connivences contre-nature, jusqu'à voir dans les massacres de nos propres frères, par des despotes sanguinaires, une héroïque résistance. Parce que ce malheureux peuple a commis l'impardonnable faute d'avoir accepté la présence de combattants islamistes en son sein. Pauvres de nous !

6.Posté par Ali le 29/07/2013 16:12
L'homme le plus dangereux du Magreb , Abdelhakim Belhadj fera tout pour anéantir l'Etat tunisien , pour que la Tunisie devienne le prolongement de sa jungle libyenne .
Cette racaille a servi en Afghanistan , la ou il a rencontré la racaille tunisienne abou yadh puis il est parti en Irak , ami très proche de Abou Mossab Al- Zarkaoui . En 2011 , il a fondé la brigade du 17 février qui a été entrainé au qatar par les services occidentaux puis armés et financés par ce même émirat bédouin .
Il fonda finalement un parti islamiste , bien entendu et se présenta aux élections de juillet 2012 ce qui fit dire à l'hebdomadaire l'Express , " Abdelhakim Belhadj , du djihad aux urnes "

Ranucci Rached est dangereux mais cette racaille libyenne l'est davantage et ils vont mettre la main dans la main dans la politique de la terre brulée de ranucci .

7.Posté par Béchir le 29/07/2013 17:36
Chassez le naturel, il revient au galop. Il m'a toujours paru évident, qu'un loup, même repenti ou domestiqué comme aimerait le faire croire Gannouchi, n'a jamais fait un chien de berger. C'est la première bête à abattre pour que revienne la paix et la sérénité au sein du troupeau. Il a calqué son comportement sur celui de l'ayatollah K, pour endormir le peuple tunisien en tirant sur les ficelles pour animer ses marionnettes, ses enfants, des intellectuels a t'il dit.
Il a désenchanté et discrédité l'Islam se recommandant de ces préceptes et rien qu'à ce titre, c'est le pire des mécréants que la terre arabe aura eu à accueillir en martyr de BA. Il a su tromper son monde, mais son règne va s'achever, et avec l'aide de Dieu, son corps ira nourrir les porcs des coptes d'Egypte, s'ils veulent bien de lui, ce qui me surprendrait.
Ne nous laissons pas abattre par ces menaces insignifiantes. Nous avons les réponses, notre union et l'arme des pauvres, le cocktail Molotov.

8.Posté par BD le 30/07/2013 19:37
Un autre son de cloche : http://www.soleilalgerie.com/2013/07/tunisie-accuser-son-chien-davoir-la.html?showComment=1375205116585#c7071985598304916482

9.Posté par kimdee le 30/07/2013 21:25
Abdelhakim Belhadj travaille pour les américains et était impliqué dans le liquidations sur la flotille pour Gaza, cette affaire semble être un précurseur ou préparatif pour ce qui allait venir plus tard en Syrie.
http://aangirfan.blogspot.de/2012/02/turkish-israeli-false-flag-nike-walmart.html
http://empirestrikesblack.com/2012/02/was-the-gaza-flotilla-massacre-a-turkish-israeli-false-flag-and-precursor-to-the-war-on-syria/

Regardez le drapeau tunisien sur
http://aangirfan.blogspot.de/2012/02/cias-islamists-make-fools-of-tunisians.html
le titre est: les islamistes de la cia se foutent de la gueule des Tunisiens

Islamists working for Israel
http://aangirfan.blogspot.de/search?q=Abdelhakim+Belhadj

Chris Stevens travaillant avec Abdelhakim Belhadj et les armes acheminées vers la Syrie:
l'attaque sur le consul à Benghazi était-il une conséquence directe de ce trafic d'armes vers la Syrie: le meutre de Chris Stevens était-il un cover-up pour camoufler ce scandale?
http://counterjihadreport.com/tag/abdelhakim-belhadj/

et ghannouchi est un agent du mi6.
http://numidia-liberum.blogspot.de/2013/04/terrorisme-islamiste-les-jihadistes-de.html

10.Posté par lotfi le 30/07/2013 22:19
El watania et hannibal , je comprendrai, mais dire que nessma a choisi de censurer ce vrai printemps arabe, je ne crois pas . Il n'y a qu'a voir les commentaires des sofiane ben farhat et ben hmida qui ne font que sortir les vérités de la troika; Il ne cessent d'attaquer ce gouvernement à raison d'ailleurs. Peut être qu'ils ne font pas assez, c'est possible.

11.Posté par sofiane le 01/08/2013 13:08
cette occident vieux et malade,commence à pointer son vrai visage,il utilise tout les stratagèmes en sa porté afin de maintenir les peuples arabes sous leur joug!!!la stratégie des frères musulmans a lamentablement échoué!!furieux les occidentaux par le truchement des médias exige la libération immédiate de Morsi!!!et accuse par la même occasion l'armée et son peuple d'avoir entraîner un coup d'état!!!par cette nouvelle stratégie,ils soutiennent officieusement et exigent de leur larbin(frère musulman franc-maçon arabe)d'appliquer une bonne recette qui marche en (Irak,Syrie,Yemen,Libye,Liban)attentat,meurtre sur les militaires,enseignants,savants,voila le triste sort que nous réserve Ganouchi et Marzouqui,voila exactement leur rôle dans notre pays!!!!il faudrait être soit ignorant ou pire hypocrite pour ne pas voir la réalité qui en découle!!!être patriote et porter le drapeau à bout de bras enrage nos adversaires,le camps des mondialiste représenter par :les états-unis,l'occident,les pays du golf,la Turquie avec à leur tête Israel!!n'oublier jamais de vu,qu'israel à besoin d'un monde arabe affaiblit et diviser en petit baboustan pour réaliser ses rêves du grand israel du Nil à l' Euphrate!!c'est pour cela que les frères musulmans travaillent en ce moment!!obtenir leur part du gateaux dans ce nouveau moyen orient en nous ramenant vers l'age de pierre par leurs actes irresponsable!!!en s'attaquant aux patriote tel que Chokri Belaid ou Mohamed Brahmi,il s'attaque en réalité en notre tunisiannité!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!vive le peuple,vive la nation,vive le drapeau,vive la Tunisie.......................éternel!!!!!!!!!!!!!

12.Posté par Béchir le 01/08/2013 16:47
En colère @ Sofiane, c'est manifeste. Allez y, ça détend.
Tout ce qui nous arrive est la conséquence de nombreuses années de guerre entre le peuple palestinien et Israël. Il était évident qu'à un moment ou à un autre, l'ensemble du monde arabe serait impliqué. J'en ai déjà parlé dans mes commentaires sur un précédent article, je vais recommencer. En Tunisie, nous avons jamais eu à souffrir d'attentats aveugles et lâches contre des innocents, tuant indifféremment, femmes, enfants, vieillards. Nous tunisiens et autres peuples musulmans, avons nous seulement une fois condamné ces poseurs de bombes, ces détraqués mentaux, répondant aux doux noms de djihadistes ou de combattants de l'islam ? J'attends votre réponse!
Par cette question, je n'excuse personne. Certains ont voulu la guerre et l'ont cherchée. D'autres, dans l'autre camp se défendent, et pour cela, tous les coup sont permis. Qui veut la fin, se donne les moyens de l'obtenir. Vous ne le feriez pas ? N'est ce pas ce que font les Nahdhaouis. Le problème est actuellement chez nous. Les égyptiens n'ont eu besoin de personne pour trouver la solution radicale. Qu'attendons nous pour faire de même ? C'est la seule question que nous devons nous poser. L'Occident, c'est une autre affaire. S'y intéresser, c'est se tromper de combat. Notre orgueil en prend un coup, mais avons nous les moyens de faire autrement ?

13.Posté par c.i.a. le 03/08/2013 05:59
D'accord avec vous Bêchir, toujours la faute des autres avec les musulmans . Pour que l' islam soie crédible dans sa '' prétention ''de paix , d'amour et de tolérance, faite un grand ménage parmis vos rangs . Dénoncer vos barbaries ,( crimes d'honneurs , terrorisme , toutes les biens faits de votre charia).Uniquement l'à , nous mécréants occidentaux , verrons un semblant d'humanité en l'islam!, pas avant ce grand ménage , parmis VOUS , les musulmans!!

14.Posté par kimdee le 03/08/2013 22:36
@c.i.a.
Informez-vous justement de ce que la CIA fait dans le monde et vous verrez que les choses n'ont pas l'air comme les masses-médias veulent bien vous faire croire. Votre commentaire est typique de quelqu'un qui ne voit pas quels fils sont tirés.
Lisez la déclaration de Brezinski en 1998 dans le nouvel observateur où il a surpris le monde entier en rendant publique comment la cia justement s'était appliquée pendant des années à faire de la foi religieuse en Afghanistan un mouvement politique et fanatique pour contrer les mouvements communistes.
Ayant un régime communiste en 1973 les assassinats d'étudiants communistes par des islamistes
radicaux commencèrent déjà en 1972 et ils étaient financés et soutenus par la CIA. Le but était de se débarrasser du communisme. L'invasion soviétique était dûe à ca.
La talibanisation de tout un pays est le résultat justement du travail diabolique des US.

Ceci n'est qu'un exemple. Khomeyni n'a pû accéder au pouvoir que grâce à la CIA.
Ghannouchi est un agent de la Mi6, et les frères musulmans sont hautement financés par les USA (25 milliards de $) et Qatar (13 milliards de $). AlQaida est une création américaine.
Vous êtes comme tant d'Européens complètement désinformés puisque les gouvernements ont besoin jusqu'à un certain degré le consentement des peuples pour les guerres qu'ils mènent. Donc on vous fait gober la "guerre humanitaire", le "noflyzone" et vous ne remarquez même pas que c'est une aberration déjà dans le nom.

15.Posté par kimdee le 03/08/2013 22:42
@sofiane
parfait commentaire et je suis encore une fois tout à fait d'accord avec vous.
l'article
http://www.tunisie-secret.com/Bientot-une-guerre-en-Tunisie-pour-la-bataille-decisive-en-Algerie_a241.html
éclaire aussi ce plan global.

J'espère vraiment que vous ayez raison avec ce que vous aviez écrit sur
http://www.tunisie-secret.com/Explosif-Toute-la-verite-sur-l-assassinat-de-Mohamed-Brahmi-et-sur-le-terroriste-Boubaker-el-Hakim_a542.html

J'y ai répondu.
Inchallah Rabbi M3âna!!!

16.Posté par c.i.a. le 04/08/2013 15:06
Bon sens Kimdee, je ne dit pas que la c.i.a. , n' est pas fautive sur certains points . Je dit seulement que vous musulmans , vous êtes três faciles à manipulers , et três faciles , à vous transformers en psychopathes! Alors losque la c.i.a., viendra vous dire à l' oreille , d'appliquer votre '' merveilleuse charia ''ou d'allé massacrer des civils musulmans , chrétiennes ou juives , faites comme le porc , dites NON!!, à la diabolique c.i.a.!!,Veuillez montrer pour une foie , à la face du monde de méréants occidentaux , votre humanité !!

17.Posté par kimdee le 05/08/2013 01:19
@c.i.a.
j'ai plus de compréhension pour les êtres humains qui vivent dans la pauvreté et désolation totale et dans l'ignorance de devenir par désespoir victime de manipulateurs, de vendeurs de djihadistes, de promesse de l'Opium pour le peuple (la religion).
les soldats américains qui se font tuer en Irak/Afghanistan sont la plupart du temps issus de familles pauvres ou noires et pauvres.
en plus ils ne s'agit que la cia n'est pas fautive sur certains points mais la cia est l'un des moteurs de ces pervertis. vous n'êtes tout simplement pas informé.
et c'est sur l'ignorance du peuple que se construit les guerres - partout où vous regardez.
le pouvoir aux US, les pays de l'OTAN, et les gouvernements locaux par ex. tunisien.
Lorsque Ben Ali a pris le pouvoir la condition des US était qu'il laisse Ghannouchi vivant.
Alors apprenez à voir le tout ensemble, pour cela il faut s'instruire.


--------- lecture pour vous ------

CIA ET TERRORISME A KABOUL AVANT L'INVASION SOVIETIQUE DE 1979 OU L'INSPIRATION DE RACHED GHANOUCHI. (CHAPITRE 1)
Dans une interview accordée au Nouvel Observateur en 1998, Zbignew Brezinski révéla un secret d'état qui étonna le monde entier.
En effet, ce conseiller de la maison blanche déclara « notre assistance aux Moudjahidin d'Afghanistan a commencé bien avant l'invasion de l'Union Soviétique ».
Cette déclaration créa une certaine confusion car officiellement si l'entrée des Soviétiques en Afghanistan a débuté le 24 Décembre 1979, l'aide Américaine aux Moudjahidines aurait suivi quelques années plus tard.
Et Brezinski d'ajouter « Carter et la CIA ont commencé à aider les opposants au régime prosoviétique de Kaboul dès les années 1970 et j'avais prévenu le Président dans un memo que cette infiltration de la CIA déclencherait l'invasion de l'Afghanistan par les Soviétiques. Il ne m'a pas écouté.»
Cette déclaration aurait pu bien sur étonner les amateurs en politique internationale, mais pour les agents secrets impliqués dans le conflit global et cruel de la guerre froide, elle n'était qu'une réalité élémentaire.
La CIA n'avait pas grande présence en Afghanistan au début de la guerre froide mais dès le début des années 1950, cette organisation dépêcha une de leur équipe sous forme d'une ONG appelée « La Fondation d'Asie ». Son but était de renforcer le mouvement islamiste Afghan afin de créer un mouvement tampon au communisme. La fondation d'Asie avait comme directeurs un couple d'apparence normale et bénigne, John et Rose Banningan. L'expérience de ce couple avec la CIA avait débuté au Pakistan lorsque la fondation d'Asie avait financé une encyclopédie de l'Islam en langue Ourdoue à L'Institut de Recherche Islamique de Lahore.
Le couple Banningan infiltrera aussi de nombreux départements de théologie des universités Pakistanaises et créera de fortes liaisons avec les groupes islamistes anti-communistes et antisoviétiques. Ces groupes seront encouragés à combattre les groupes étudiants prosoviétiques. Et comme les Banningan écriront dans leurs mémoires « les étudiants étaient notre principale cible ».
CIA ET TERRORISME A KABOUL AVANT L'INVASION SOVIETIQUE DE 1979 OU L'INSPIRATION DE RACHED GHANOUCHI. (CHAPITRE 2)
Mais la plus grande connexion des Banningan sera celle établie avec la famille Afghane Mujaddidi. Les Mujaddidi étaient les membres d'une famille Afghane islamiste des plus conservatrices. Un des Mujaddidi était à cette époque Ministre de la Justice en Afghanistan, et il est à noter que ce ministère de la justice avait comme fonctionnaires de nombreux Mollahs, plus que dans tout autre Ministère d'Afghanistan.
Les Banningan offriront a Shafiq Kamakwie, chef de cabinet du Ministre de la Justice, un stage à Harvard qui inclura un séminaire sur les affaires internationale sous le haut patronage d'Henri Kissinger.
Au début des années 1960 la fondation d'Asie grandira en effectifs pour inclure des dizaines de conseillers Américains.
Et il faut dire qu'au début des années 1960, l'Islam en Afghanistan ne représentait pas encore une force politique. L'Islam n'y représentait qu'une foi et non une force socio-politique. Mais bientôt les Mollahs Afghans financés par la Fondation d'Asie, effectueront des voyages au Caire et a Genève afin d'y rencontrer des membres des frères Musulmans, des descendants de Hassan Al Banna, et même Saïd Ramadan lui-même.
Les mémoires d'un Professeur Français nommé Olivier Roy décrivent bien cette transformation d'Afghans devenus islamistes suite à des visites a la mosquée Al Azhar au Caire et surnommés dès leur retour à Kaboul « Les Professeurs ».
Ces « Professeurs » formeront un groupe appelé la « société islamique » et confronteront politiquement la famille royale Afghane de Mohammad Daoud. Cette confrontation mènera a l'arrestation de dizaines d'islamistes Afghans.
A partir du milieu des années 1960, la société islamique Afghane deviendra comme en Egypte, au Pakistan, et en Irak, une organisation violente, attaquant les étudiants socialistes et communistes. Cette organisation deviendra plus tard celle qui confrontera par les armes l'Union Soviétique. De 1965 à 1972, le campus universitaire de Kaboul vivra une grande violence car les étudiants islamistes y deviendront majoritaires.
En Juin 1970, un memo confidentiel de la CIA a Kaboul décrira avec optimisme la famille Mujaddidi et les islamistes Afghans comme étant devenu une force politique capable de contrer le communisme.
CIA ET TERRORISME A KABOUL AVANT L'INVASION SOVIETIQUE DE 1979 OU L'INSPIRATION DE RACHED GHANOUCHI. (CHAPITRE 3)
Un des leaders Afghans qui émergera de ce conflit sera Abdul Rasul Sayyaf, un agent connu des frères musulmans et de l'Arabie Saoudite. Mais il y aura aussi Burhanuddin Rabbani et Gulbuddin Hekmatyar qui deviendront des leaders du Jihad des années 1980, et aussi le Professeur Gholem Muhammad Niyazi du département de Théologie de l'Université de Kaboul, et qui aurait reçu de grosses sommes en argent de la fondation d'Asie, branche secrète de la CIA déguisée en ONG.
Au début des années 1970, et comme l'auront fait les frères musulmans d'Egypte, les islamistes afghans commenceront à infiltrer l'armée. Et comme l'auront fait d'ailleurs les islamistes Tunisiens dont les méfaits auront mené au complot de Baraket Essahel que nous avons brillement déjoué avec notre génie de Patron et Président Zine El Abidine Ben Ali.
En 1972, un memo de la CIA décrira la rencontre d'islamistes Afghan avec des agents de la CIA basés à Kaboul et pendant laquelle l'on aurait discuté le récent assassinat avec photos des victimes a l'appui, de quatre étudiants communistes Afghans.
C'est après cette réunion macabre que la CIA décidera de s'impliquer d'avantage et directement en Afghanistan et non pas seulement à travers la Fondation d'Asie.
Cette coopération CIA-islamistes sera d'autant plus intense après la prise du pouvoir en 1973 du Prince Mohammed Daoud qui destituera le Roi a l'aide des communistes Afghans et qui établira la république communiste Afghane. Cette prise de pouvoir des communistes Afghans prendra au dépourvu les islamistes Afghans et déclenchera leur colère. La CIA décidera d'en appeler à ses puissants alliés.
Il se créera une alliance entre la CIA et le gouvernement Pakistanais d'abord avec Zulfikar Ali Bhutto, et ensuite avec le général islamiste Zia Ul Haq. Cette alliance inclura même le Shah d'Iran et sa SAVAK. Et donc longtemps avant la guerre du jihad islamique en Afghanistan, la CIA avait déjà préparé une force formidable pour attaquer les communistes Afghans.
Un fonctionnaire du gouvernement de Benazir Bhutto avoua il y a quelques années avoir fomenté une alliance avec la CIA contre les communistes Afghan dès 1973, l'année du coup d'état du Prince Daoud, allié des Soviétiques. En Avril 1989, Nasirullah Babar conseiller de Benazir Bhutto, déclarera que la CIA finançait les islamistes Afghan depuis 1973 et qu'elle avait choisi comme principal contact pour une éventuelle guerre, le chef de tribu radical et sanguinaire Gulbuddin Hekmatyar avec lequel elle avait très tôt débuté une coopération militaire.
CIA ET TERRORISME A KABOUL AVANT L'INVASION SOVIETIQUE DE 1979 OU L'INSPIRATION DE RACHED GHANOUCHI. (CHAPITRE 4)
La CIA ne perd jamais de temps et a les moyens de se préparer longtemps à l'avance pour ses coups d'état. L'exemple Tunisien confirme ces règles typiques de la CIA, quand cette organisation a très tôt contacté un ancien ministre de la défense Tunisien lors de réunions en apparence anodine et a but de coopération militaire, pour lui faire part d'un désir d'effondrer le régime de Ben Ali. Le général RA aurait été le seul à avoir été mis au courant de ce plan Américain par ce ministre de la Défense Tunisien ambitieux et d'ailleurs apparenté au Président Ben Ali.
Mais la préparation de la CIA en Tunisie a bien sûr aussi été ces réunions avec les islamistes Tunisiens et avec entres autres Hamadi Jebali.
Revenons à la coopération Shah d'Iran-CIA. Le Shah d'Iran avait une coté mégalomane et ses rêves incluaient un Téhéran devenant un centre d'influence Perse dans la région. Au début des années 1970, le prix du pétrole flambait et le rêve du Shah était d'exercer une influence régionale Perse qui supplanterait l'influence soviétique. La CIA et la SAVAK infiltreront ensemble les islamistes Afghans.
L'Arabie Saoudite se joindra toute suite à cette guerre secrète contre l'Union Soviétique, vue avec sa philosophie communiste laïque comme un danger pour l'Islam.
L'équipe que formera cette union entre la CIA, la SAVAK, et la Interservices Intelligence (ISI) Pakistanaise, se divisera le travail. La SAVAK introduira des armes aux rebelles Afghans tandis que la ISI coordonnera les raids armés contre les Afghans prosoviétiques.
En Septembre 1973, en Décembre 1973, et en Juin 1974, le Prince Afghan Daoud échappera a 3 coups d'états des islamistes Afghans. Les islamistes Afghans se prépareront pour une attaque finale en 1975, mais le Prince Daoud exécutera une contrattaque bien coordonnée et qui mènera a une répression très efficace des rebelles islamistes. Beaucoup seront arrêtés et exécutés tandis que des leaders comme Hekmatyar et Rabbani fuiront vers le Pakistan ou ils se réorganiseront avec les forces du ISI Pakistanais.
Soumit à des pressions islamistes constantes, le Prince Daoud tendra la main à ses opposants feignant de s'éloigner des communistes et nommant plusieurs islamistes au sein de son gouvernement.

CIA ET TERRORISME A KABOUL AVANT L'INVASION SOVIETIQUE DE 1979 OU L'INSPIRATION DE RACHED GHANOUCHI. (CHAPITRE 5)
Daoud ira même rencontrer le Shah et Bhutto en 1976. Mais en 1978, les islamistes Afghans procèderont à une contrattaque sanglante assassinant des centaines de communistes et de socialistes Afghans. Les attaques iront en s'accentuant au point ou un communiste endurci nomme Nur Muhammad Taraki procèdera à un coup d'état prosoviétique en Avril 1978 qui destituera le Prince Daoud. Taraki signera tout de suite un accord avec l'union soviétique.
Avec l'aide de l'ISI Pakistanaise, les islamistes Afghans attaqueront de plus belle, exécutant des centaines de cadres Afghans y compris des instituteurs. Leur style d'exécution sera décrit par la CIA comme étant similaire à celui de Pol Pot, le cambodgien auteur d'un des plus grands génocides de l'histoire de l'humanité.
Un memo de la CIA émit en Juin 1979 et intitulé « curent statuses of the insurrection in Afghanistan » décrira un pays dont des provinces entières du Centre, de l'Est, et de l'Ouest seraient sous contrôle des rebelles islamistes Afghans.
L'évolution de la situation régionale ne sera guère favorable au régime prosoviétique Afghan. En effet la révolution Iranienne prendra de l'ampleur en 1978, tandis que le général Zia Ul Haq instaurera un régime islamique au Pakistan, exécutera Bhutto, et encouragera la formation de groupes islamistes tel que celui commandé par Abdul Ala Mawdudi.
Sous le commandement de Zbignew Brezinski, la CIA travaillera à la formation d'une véritable armée islamiste Afghane, car Brezinski adepte de l'école de Bennigsen, avait en tête la stratégie d'utiliser le « sabre » de l'Islam contre l'URSS afin qu'un jour cet empire communiste s'effondre.
En Juillet 1979, Carter a la maison blanche signera un accord secret autorisant officiellement l'aide de la CIA aux islamistes Afghans. Brezinski et Carter savaient pertinemment que cette étape pourrait signifier une invasion Soviétique, mais au fond tel était le but de la maison blanche car Carter aurait déclaré en souriant « il est temps de donner à ces Soviétiques une guerre du Vietnam ».
Apres l'invasion Soviétique de Décembre 1979, l'alliance entre la CIA et le ISI Pakistanais de Zia Ul Haq se fera des plus fortes. La coopération d'une Arabie Saoudite des plus riches grâce au prix flambant du pétrole inclura la formation de réseaux financiers. La relation entre le Pakistan et l'Arabie Saoudite a toujours été très forte si l'on se rappelle bien sûr que le général Zia Ul Haq lui-même avait été formé en Arabie Saoudite.

CIA ET TERRORISME A KABOUL AVANT L'INVASION SOVIETIQUE DE 1979 OU L'INSPIRATION DE RACHED GHANOUCHI. (CHAPITRE 6)
La famille royale Saoudienne fera appel à la ligue Mondiale musulmane et a d'autres réseaux financiers. Mais surtout elle fera appel à un de ses spécialistes : un certain Oussama Bin Laden.
Brezinski à son tour, s'associera au fameux chef de la CIA Bill Casey, responsable d'un nombre record de coups d'états dans le monde, et les deux se joindront à l'axe Pakistan-Arabie Saoudite.
Les Pakistanais proposeront comme principal coordinateur de cette guérilla, l'islamiste Gulbuddin Hekmatyar et pour cause, il était connu pour être d'une cruauté extrême.
Hekmatyar avait été classé par la CIA comme l'homme le plus sadique et le plus cruel au monde. Cet homme très tôt entrainé par l'ISI Pakistanaise en 1970, était connu pour être celui qui avait lancé la mode de vitrioler les femmes Afghanes refusant de se couvrir à Kaboul.
Une pratique qu'en ancien espion de Ben Ali je connais hélas très bien sachant que ma collection personnelle de documents audiovisuels inclut des images de citoyens Tunisiens vitriolés en Tunisie , mais aussi de femmes égorgées en Algérie, certaines ayant été enceinte de 8 mois.
Il s'agit au fond « d'une religion de tolérance » comme dirait n'importe quel membre de votre gouvernement bananier élu par un peuple de gueux et sa diaspora vivant en France.
Hekmatyar était aussi connu de la CIA pour avoir ce plaisir malsain d'écorcher vif ses prisonniers communistes Afghans jusqu'à ce que mort s'en suive.
Cet homme aura été l'inspiration principale de votre Gourou de l'Islam, votre Ayatollah de la révolution de la dignité et de la Liberté Rached G., qui a plongé le peuple de va nu pieds que vous êtes dans un tourbillon interminable de misère et de violence.
De quoi vous dégoutez de crier le mot « dégage » n'est-ce pas ?
Et la chose la plus risible dans tout cela est que des islamistes Afghans sanguinaires comme Sigbhatullah Mujaddidi auraient eux-mêmes qualifié Hekmatyar de monstre et essayé de dissuader la CIA de le choisir comme chef de cette guérilla armée.
De quoi m'arracher mes poils pubiens de fonctionnaire mal nourri du gouvernement Tunisien, un a un.

CIA ET TERRORISME A KABOUL AVANT L'INVASION SOVIETIQUE DE 1979 OU L'INSPIRATION DE RACHED GHANOUCHI. (CHAPITRE 7)
Et Zia Ul Haq de déclarer a la CIA qui hésitait devant Hekmatyar : « Hekmatyar est la personne à choisir car il représentera un jour la meilleure défense contre ces sals Indous ».
Hekmatyar sera présenté à un américain dont la vie a fait l'objet de plusieurs films et de plusieurs romans, et connu comme étant un cocaïnomane et un débauché notoire, raffolant d'orgies impliquant plusieurs prostituées en même temps dans la baignoire de ses appartements de Washington-DC, non loin du Capitole et de la maison blanche : le membre du Congrès Républicain Texan, Charles Wilson.
Et comme un agent de la CIA déclarera un jour : «nous n'étions pas sûr d'une victoire contre l'URSS mais nous voulions simplement tuer le maximum de communistes Soviétiques et Hekmatyar semblait très déterminé a le faire ».
Brezinski lui-même approuvera le choix du monstre Hekmatyar car le rêve de Brezinski était de faire entrer le Jihad Afghan au-delà de la rivière Oxus, et en plein c'ur de l'Asie Centrale Soviétique, vers les territoires Musulmans de Boukhara, de Tachkent, et de Dushanbe.
Brezinski était un homme rancunier et ambitieux à la fois.

18.Posté par c.i.a. le 06/08/2013 17:42
Ce Brezinski , avait trouvé un moyen de se débarrasser , du '' serpent soviétique '', grâces aux '' chacales islamiques ''. Ce Brezinski avait jugé cela moins dommageable!, ( Moins dommageable , oui!, ci la c.i.a. , n' avait pas eue l' erreurs , de ne pas avoir éliminés , toutes cettes racailles islamiques , après usage!), ont en à vues les résultats!Votre texte confirme , malheureusement mes dires, ces dictateurs, ces talibans et autres psychopathes, qui furent les ordures utiles de la c.i.a., lisaient tous le même livre '' intemporel et indéniable '', que vous, le coran!Et '' l'humanité '' supposé dans l' islam, est résumé par une phrase , que j' ai retenu dans votre textes, '' C ' est lui qui ‹ lanca la mode › , de vitrioler les femmes '', cela veut dire que des générations de musulmans, ont perpétués, cet acte abject!! depuis 30 ans!, et ce n' est qu' un aspect des nombreux crimes , perpétrés par votre monstrueuse charia! Merci pour votre texte , que j'ai rangé dans '' Le livre noir de la c.i.a '', Denoël

19.Posté par Abdelwahed Mokni le 08/08/2013 10:58
analyse pertinent , un bon diagnostic ... mais pour les médias je ne suis pas d'accord et surtout pour Nessma Tv ..;elle est avec la mouvance démocratique .

20.Posté par Shems le 19/09/2013 21:54
Bonsoir
les créateurs de ces gens et de cette idéologie sont connus et ils sont bien là
alors retournons vers nous mêmes et vers nos dimensions qui ne peuvent être que arabes et socialistes.
je le pense ainsi ,par contre pour aller chercher l'exécuteur c'est loin de le trouver car ils sont plusieurs espèces races et spécimens. Les nouveaux escadrons et les nouveaux émirs mollahs et ayatollahs.....
merci

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter