Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisiens, vous n’êtes que des lâches prêts à vous enflammer pour n’importe quelle cause


20 Avril 2013

Ce sont deux longs commentaires que Béchir nous a adressés en réaction au dernier article de Salem Ben Ammar, "Révolutionnaires de la dignité, qu'avez-vous fait de votre Dignité?" Remarquablement bien écrit et argumenté, transpirant le patriotisme, traduisant un ressentiment partagé par la majorité des Tunisiens, ces deux commentaires méritent une plus large diffusion. C'est pourquoi nous avons décidé de les publier sous forme d'article. Merci à l'auteur, M.Béchir.


Tunisiens, vous n’êtes que des lâches prêts à vous enflammer pour n’importe quelle cause
Partie 1
Je prends la plume sur un sujet qui me tient à cœur autant que vous. Je ne vais pas être tendre avec vous, qui manquez de clairvoyance, mais débordez de sentiments les plus nobles. Néanmoins, j’ai des choses à dire. Si vous n’êtes pas prêt pour votre examen de conscience, tournez la page.

Toutes catégories sociales confondues, vous êtes totalement responsables de votre situation. Vous avez voté avec vos sentiments, absolument pas avec logique. Vous avez été trompés maintes fois et cela ne vous a pas encore servi de leçon. Il aura fallu que de pauvres jeunes gens s’immolent en place publique et l’assassinat d’un leader politique de l’opposition pour que vous preniez réellement conscience que le jeu était fini et la partie perdue d’avance. Vos femmes sont bafouées et humiliées par la police et par ces islamistes et votre seule réponse est de laisser faire. Mais qu’avez-vous dans le pantalon pour vous prétendre être des hommes ?

Tunisiens, vous n’êtes que des lâches prêts à vous enflammer pour n’importe qu’elle cause, ….sauf la votre. Vos ainés et Bourguiba vous ont montré la voie en renvoyant la France dans ses foyers. Malheureusement vous n’avez rien retenu de la leçon. Votre petite vie de pépères devant un verre de thé, fumant le calumet de la paix que vous n’avez même pas négociée, pendant que vos femmes travaillent en faisant vivre la famille ont fait de vous des enfants immatures, et satisfaits de leur sort miséreux et peu enviable.

Ma mère qui a connu mieux que moi le pays, enfant me disait toujours : « Le Marocain est un lion. L’Algérien est un guerrier. Le tunisien est une femmelette ». C’est toujours vrai, je m’en rends compte chaque jour en repensant à elle. Vous savez maintenant ce que l’on pense de vous dans vos frontières et en dehors.

Depuis deux ans le pays est entre les mains des pires voyous du monde arabe. Ils ne sont pas tous en occident, à vouloir refaire le monde pour l’asservir à la charia. Ils sont accueillis dans votre pays à bras ouverts, par la pire équipe gouvernementale « provisoire » que vous pouviez avoir. Certains sont ingénieur en chef, conquit par la mouvance Nahdhaouie, ce qui prouve que l’intelligence n’est pas toujours un rempart contre la bêtise, la cupidité et l’obscurantisme. 

Malgré cela, qu’avez-vous fait et que faites vous pour vous sortir de ce marasme dans lequel on veut vous noyer ? Vous aboyez comme des chiens craintifs pour alerter je ne sais qui ? Vous jacassez sur les forums, pour ne rien dire tellement la peur vous noue les entrailles.

Vos prisons sont pleines d’innocents qui attendent depuis de longs mois, un jugement qui ne vient pas, on ne sait pour quelle raison et d’autres, qui sont remis en cause, sans la moindre justification, en dépits de jugements rendus par une justice qui n’en est plus une, mais qui essaie quand même d’y ressembler, tout en restant aux ordres et au service d’un pouvoir totalitaire, irresponsable et fourbe.

Aboyer, c’est bien, mais il faut aussi des actes. Dans la tourmente de l’assassinat de Chokri Belaïd, un premier ministre a démissionné de son poste, pour être remplacé illico par un autre sorti du même moule. Qu’avez-vous fait pour fêter cet évènement ? Seulement vous féliciter de la démission de ce ministre en le qualifiant d’homme d’Etat responsable. Pas un seul ne s’est rendu compte qu’il vous a roulé dans la farine et dans la graine de couscous. Le stratagème mis en place par le leader d’Ennahdha a fonctionné à merveille et chacun a été dans l’attente d’un gouvernement non partisan. Qu’en est-il maintenant ? Sami Féhri aurait du être libéré, la cours de cassation pour une seconde fois l’a décidé. Non seulement, il est toujours en prison et y restera tant que le Papy chef ne l’aura pas lui-même décidé… 

Partie 2

Même cause les mêmes effets pour les 5 PDG maintenus prisonniers sans preuves depuis le 3 janvier. Ils ne sont que les victimes innocentes de ce producteur, associé certainement contre son gré, à une canaille proche du pouvoir. Ils ne sont que les boucs émissaires d’une stratégie de pouvoir sans partage à l’iranienne et de mains mises sur tous les rouages de l’état. Malheureusement comme un troupeau, vous vous êtes bêtement contenté du verdict de cette justice que l’on vous a annoncé indépendante des partis à grands renforts de tam-tam dans toute la presse complice. Si ce n’est pas se moquer de vous, dites moi alors ce que c’est ? Il serait temps de vous en apercevoir avant que le point de non retour soit dépassé, s’il ne l’est pas déjà, j’en ai bien peur.

Allez-vous enfin vous réveiller et sortir de cette nonchalance béate et maladive ? Quand allez-vous comprendre que le salut de vos conditions d’esclaves ne viendra pas de l’extérieur et que la France fera la sourde oreille comme beaucoup d’entre vous le réclament, plus de 50 ans après l’indépendance avec tant d’insistance et d’agressivité. Quant aux autres pays d’Europe, avec la crise économique, ils ont d’autres chats à fouetter. La Tunisie est leur dernier souci, mais représente quand même un marché pour leur propre économie. Ce serait trop facile de laisser se battre pour votre délivrance islamique, des petits jeunes qui ne demandent rien à personne. Et vous de les regarder se faire tuer en spectateurs statiques pour une cause qui n’est pas et ne sera jamais la leur. N’ayez aucun espoir de délivrance venant d’ailleurs. Je cite un dicton populaire : Aide-toi, le ciel t’aidera. Faites de ce principe, le votre en prenant en mains votre destin, celui de votre famille et de votre pays en cessant de vous lamenter.

J’ai dit des lâches, je le confirme, oui, vous êtes des lâches, des pleutres et des pleureuses. Prenez l’exemple de la Birmanie où une femme seule a résisté à la junte militaire de son pays. Elle a souffert, mais elle est devenue le symbole de toute une opposition et la porte parole de tout un peuple qui réclame lui aussi plus de liberté et la démocratie. Il s’agit de Aung San Suu Kyi, qui en avril 2012 devient député. Etes-vous capables de parvenir au même résultat ? Non, aucun homme politique de l’opposition n’a cette envergure. Leur cupidité n’a d’égale que leur appétit de pouvoir.

Vos femmes, celles que vous rabaissez sans même vous l’avouer, conséquences de pratiques ancestrales et religieuses, sont plus valeureuses que vous. Maintes fois et en de nombreuses occasions, elles ont montré leur capacité de réaction et de leur mobilisation. Et vous, qu’attendez-vous pour faire de même ? Qu’elles vous prennent par la main et vous conduisent gentiment comme de bons élèves, à l’école ? Votre immobilisme engage votre avenir, celui de vos familles et celui de votre pays pour de très longues années.

Sans une prise de conscience, vous êtes définitivement perdus, dans une guerre qui ne dit pas son nom. Vous méritez votre sort et souvenez vous que le salut ne viendra pas tout seul. Soyez des adultes responsables. C’est à ce seul titre que vous gagnerez votre liberté, votre indépendance et retrouverez votre fierté. En chacun, il y a un chef qui sommeille, trouvez le et montrez le ! Pour l’amour d’Allah et de votre patrie.Tunisie-Secret.com

Fouad Béchir

 
 


           


1.Posté par kimdee le 21/04/2013 00:18
@Tunsie-secret:
Corrigez s.v.p.:
pour n’importe qu’elle cause
-->
pour n’importe quelle cause

Ca fait trop bizarre, sinon... elle cause, elle cause...

2.Posté par Bess le 21/04/2013 09:32
Hélas c'est la stricte vérité

3.Posté par nazou le 21/04/2013 13:27
Mr fouad bechir,
vous avez un regard sur la tunisie,tres occidentalise'.
La tunisie est en train de se reveiller,de ce complot parfaitement ochestre',par les democrates occidentaux.
Et si la tunisie n'a sacrifie' que 300 morts dans cette supercherie appellee' revolution c bien grace a des patriotes qui ont sacrifies et leur vie et leur carriere,et ca ,ca s'appelle le genie tunisien.
Quand a votre ang saun machin,regardez ,avec quelle voracite'les entreprises boursieres occidental se sont jetes' sur la birmanie,au nom de la liberte' !!!
N'ayez pas un regard superficiel sur ce qui se passe dans le monde en general,et en tunisie en particulier,avec l'insulte facile.
Car non seulement,il existe une guerre ideologique,entre les merdocrates soit disants droit de l'hommistes,contre des con servateurs,mais egalement et surtout une guerre que mene la haute finance,par c 2 tendances.

4.Posté par Djellouli Malika le 21/04/2013 16:32
Vous vous adressez aux tunisiens masculins.
Il serait bien de le mentionner dans le titre de votre article car sous couvert de dédouaner les femmes vous les soustrayez de l'ensemble des tunisiens.
Et puis les généralités sont souvent trompeuses.

5.Posté par Béchir le 21/04/2013 23:18
@ Nazou
Pour préciser au cas où vous ne l’auriez pas compris, je ne parle que de la Tunisie et des évènements quotidiens. Je ne parle pas de complot orchestré par des démocrates occidentaux, des entreprises boursières en Birmanie, ni de la finance internationale, ce n’était pas le sujet de ma réponse à un précédent article.

Il vaut mieux avoir un regard « occidentalisé » plutôt que pas de regard du tout, sur la situation que vit le pays. Dites plus tôt que mon regard est différent, plus pointu et plus affiné, plus critique et surtout, plus objectif que le votre.

Détrompez vous, mon intention n’est pas l’insulte que je laisse à tous ceux qui sont dépourvus d’arguments. J’en ai donné un certain nombre que chacun en son âme et conscience peu vérifier. Je ne regarde pas derrière, mais je compatie à la douleur des familles dont les enfants sont morts en héros, sacrifiés sur l’hôtel d’une révolution sociale. Je regarde loin devant et je pleure pour la Tunisie qui n’est plus…..
Comme vous le dites, mon message n’a pas d’autre intérêt que celui de réveiller les consciences de tous ceux qui se contentent de ce peu qu’on leur sert chaque jour sans qu’ils n’y trouvent à redire. Il faut savoir observer, analyser et en tirer ensuite les conséquences. Combien parmi tous les commentateurs que je lis sur de nombreux forums, se sont donnés la peine de faire cette analyse ? Dites le moi.

6.Posté par nazou le 22/04/2013 01:55
MR fouad bechir
Vous ete un homme en colere,et la colere est tres mauvaise conseillere !
Je vous le repete, ayez un regard global,sur le monde ,pour comprendre ce qui se passe en tunisie.
Voici une image qui devrait vous faire plaisir,sur le reveil pacifiste des tunisiens.
Et merci d'avoir pris la le temps de me repondre.

http://www.businessnews.com.tn/Sfax-se-r%C3%83%C2%A9volte-contre-Ennahdha-et-le-gouvernement-(vid%C3%83%C2%A9o),520,37627,3

7.Posté par Les Pacifistes de Tunis le 01/05/2013 22:07
LES TUNISIENS ENDORMIS OU ANESTHESIES (OU LES DEUX) PENDANT LES 7 LONGS MOIS DE BOMBARDEMENT DE LA LIBYE ?

Bon, il y a beaucoup de choses vraies dans l’article mais il est inutile de prendre un exemple aussi lointain géographiquement que la Birmanie. Qu’ont fait la très grande majorité des Tunisiens (et leurs « médias » compris) pendant les 7 longs mois de bombardement du pays voisin, la Libye, par 40 Etats prédateurs guidés et téléguidés par les missiles assassins (20 000 sorties) ? (Par comparaison, l’Irak, sous embargo, avait « lâché » après quelques semaines d’invasion et la Yougoslavie après 77 jours « seulement » de bombardements similaires).
Qu’ont donc fait la très grande majorité des Tunisiens ? Rien. Ce n’est pas de la lâcheté, ça ? Au moins avec ce qui se passe en Syrie après 2 ans de ««révolution»» chantée par les criminels droits-de-l’hommistes atlantistes du type de Marzouki, il y a des Tunisiens qui se « réveillent » de leur long sommeil comme on l’a vu le 30 avril dernier sur la grande avenue.
Il n’y a pas un village en Tunisie qui n’était pas concernée par la guerre contre la Libye (travailleurs saisonniers ou non) sans parler du tourisme dont une des raisons majeurs de la chute est la guerre contre la le pays voisin. Eh oui, les (touristes) Européens sont des gens très peureux.
a dictature des médias et d’Anne Nahda et autres Maraouki a donc été très efficace pour taire le bruit des canons et mentir au peuple en faisant croire, à chaque printemps que le « tourisme va reprendre ».
« La rue de Tunis reprend en cœur : « arrêtez le génocide du peuple de Syrte en Libye ». Publié par Algeria ISP pour Les Pacifistes de Tunis, le 12 octobre 2011
http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201110-A6505/rue-tunis-reprend-cceur-arretez-genocide-peuple-syrte-libye.html
--
Les Pacifistes de Tunis
http://bit.ly/yd15JY

8.Posté par Béchir le 02/05/2013 08:11
Pacifistes de Tunis ! C'est à vous que je m'adresse. Je pense que dans le contexte actuel, votre dénomination est mal choisie. Il va vous falloir prendre partie en cessant de n’être qu’observateurs de la société.
Nous avons engendré une révolution qualifiée de "jasmin" pour nous libérer des entraves d’un pouvoir sans partage. Nous n’avons donné aucun mandat à quiconque et nous nous retrouvons pieds et poings liés dans les bras d’un parti autoritaire et belliqueux. Vous rendez vous compte que le pays est en guerre ? Une partie de la population est opposée à l'autre partie au nom d'une idéologie qui vient d'ailleurs et que l'on veut par tous les moyens nous faire adopter.
Une minorité de chiites impose son point de vue à une majorité de sunnites qui ne demande rien à personne et qui refuse catégoriquement ce nouvel ordre venu d'ailleurs, imposé par quelques bédouins fortunés et protégés par le monde occidental, dopé au gaz et aux barils de pétrole.

Notre culture religieuse est fort simple : monothéisme épuré, livre révélé, "le Coran" base comme la Bible chez les Hébreux, de toute l'organisation sociale et de la vie spirituelle. Tels sont les fondements de l'Islam. Il n'y a de Dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète.
Les Chiites, ne reconnaissent qu'Ali, légitime successeur de Mahomet, et que les descendants d'Ali pour imams. Cette incompréhension flagrante que l’on peut qualifier de guerre de religion embrasse régulièrement le monde arabe depuis la nuit des temps.
A l’origine les religions n’avaient qu’un seul but, celui de réguler la vie d’un pays en établissant des règles sociales, des règles morales, des lois qui régissent les différents événements de la vie. Aujourd'hui les religions causent la plupart des conflits mondiaux. Tous les êtres s'inquiètent de leur sort et veulent accéder au bonheur mais chacun est voilé par l'idée qu'il se fait du moyen d'y accéder. Des autorités religieuses se sont élevées en s’opposant à l’évolution des masses, car si ces masses connaissaient le "secret" elles n'auraient plus besoin de ces autorités qui vivent encore aujourd'hui sur la crédulité des peuples. Certaines cultures se sont affranchies de tout cela en mettant une barrière entre le politique et le sacré. Nous en Tunisie, nous en sommes encore à nous poser cette question, mais l’idée fait son chemin. Tout cela n’est que pensées et que palabres. Chacun a ses idées, mais elles restent à concrétiser, le plus difficile, car le religieux a pris l’ascendant sur tout le reste.

L’ANC a publié après bien des détours et de nombreuses tergiversations, un torchon qui se voudrait être notre Constitution, ces règles qui s’apprêtent à régir notre vie et notre avenir pour des dizaines d’années. Une fois de plus, le tunisien est trompé par un double langage, inaccessible à une majorité d’entre nous. Le machiavélisme des constituants n’a d’égal que leur cupidité. Heureusement, certains commentateurs politiques, mais peu, se sont penchés sur les dessous cachés de cette organisation partisane, en analysant les uns après les autres les différents articles. Le bilan est fortement négatif.
On aurait pu s’attendre à des manifestations de colère (temps passé et argent investi en avantages divers depuis de longs mois de privations et d’enfermements sans preuve), mais non, le peuple est calme. Les partis politiques absents, restent sourds et aveugles. Ce sont pourtant eux qui portent l’étendard de la révolte populaire. Ce sont pourtant eux qui rassemblent et rallient tous les mécontents. Ils n’ont pas encore pris conscience du lourd fardeau qu’ils portent les uns et les autres sur leurs épaules et des grandes responsabilités qui sont les leurs.
Personnellement, plus critique, je suis déçu, mais ce n’est pas contagieux. J’espère seulement n’être que le seul. Vive la Tunisie, mon pays que j'aime.

9.Posté par Les Pacifistes de Tunis le 04/05/2013 15:16
ASSEZ DE CONFUSION, DE GRACE !

Mais vous avez vu des « chiites » où ? De Jendouba à Tunis et de Safsaf à Tataouine, nous n’en avons jamais vu. Où ils se cachent ? Dans le Jebel Jambi ?
Vous ne confondez phoniquement les Chiites avec les Ch(ou)i(ou)ites, c'est-à-dire les bons vieux communistes?

De toutes façons, dans les deux cas, c’est le même impérialisme qui a a crié au loup communiste pendant la «guerre froide» qu'il a créée et depuis que cette dernière est terminée, il s’est lancée dans la «guerre chaude» en criant au loup chiite pour effrayer les bons vieux sunnites que nous sommes.

PS : l’ANC dont vous parlez c’est quoi ? L’African National Congress ?
--
Les Pacifistes de Tunis
http://bit.ly/yd15JY

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter