Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Bientôt une guerre en Tunisie pour la bataille décisive en Algérie ?


15 Décembre 2012

Comprendre ce qui se passe en Tunisie ne peut se faire qu'à la lecture de la géopolitique mondiale dont la Tunisie n'est qu'un pion. Pour comprendre et surtout anticiper les prochaines étapes, il est nécessaire de remettre bout à bout tous les grands évènements pour voir dans quelle direction ils nous mènent. Cet exercice « périlleux » d'anticipation et de prospective contient nécessairement une part d'erreur et il faut donc régulièrement le mettre à jour. Cette article nous a été adressé par Sami Graaya, peut-être un pseudonyme compte tenu de la "sensibilité" du sujet.


Bientôt une guerre en Tunisie pour la bataille décisive en Algérie ?
La réalisation du « Grand Israël » allant des rives de l'Euphrate à celles du Nil tel que décrit dans la Thora est la feuille de route de l'entité sioniste qui manipule le monde à sa guise depuis plus d'un siècle. D'abord, n'oublions pas que les planificateurs sionistes, supérieurement intelligents, résonnent à très long terme pour atteindre leur objectif. Regardons d'abord les étapes majeures nécessaires à la réalisation de ce Grand Israël, puis nous nous focaliserons sur les évènements récents :

1. Obtenir la création d'un foyer juif en Palestine : Objectif atteint en 1917 avec la lettre de Lord Balfourd où les anglais ont validé cette première étape décisive.
2. Abattre le Califat musulman qui gouvernait leur futur terre d'Israël : Objectif atteint avec la prise de Jérusalem par le général anglais Allenby associé aux Seoud/Wahhabites puis l'abolition du califat en 1924 par Attaturk (1)
3. Faire peupler ce futur Israël par des juifs : Objectif atteint entre 1917 et la deuxième guerre mondiale qui, en créant « l'effet shoa », convaincu les juifs par la peur de revenir massivement en Palestine.
4. Officialiser la création d'un état d'Israël : Objectif atteint entre 1948
5. Élargir progressivement les frontières de l'Etat d'Israël par des guerres successives jusqu'à ce qu'elles atteignent le Nil et l'Euphrate.
6. Faire s'effondrer les grandes puissances dominantes de la planète (USA, Russie, Europe, etc.) afin qu'Israël reste seul au sommet de la pyramide.

Vous l'aurez compris, nous sommes en ce moment à la fin de la 5ème étape qui a commencé en 1967 avec la guerre des 6 jours. Mais les dernières guerres à mener sont de bien plus grande envergure que celle du Kipour ou celle du Liban. C'est pour cela qu'Israël les sous-traitent en grande partie à l'OTAN. Cela permettra en plus de faire une pierre deux coups puisque non seulement les ennemis d'Israël seront vaincus mais les pays de l'OTAN sortiront épuisés et ruinés de ces guerres, excellente préparation à la réalisation de la 6ème et dernière étape !

Pour finir la 5ème étape, les sionistes ont donc besoin - entre autres Liban, Syrie, Iran, Pakistan - d'envahir et de prendre possession d'une partie de l’Égypte. L'installation de bases américaines dans une Libye désormais aux ordres était la première partie du plan pour prendre l’Égypte en tenaille (armée israélienne à l'Est et armée de l'OTAN à l'Ouest). Mais il faut cependant être certain que les pays du Maghreb ne viendront pas au secours de leurs frères égyptiens, au risque de prendre les armées de l'OTAN en sandwich ! Il faut donc d'abord « sécuriser » le Maghreb : d'abord la Tunisie et la Libye mais ensuite, il faut surtout réduire le plus gros danger : l'Algérie (par ailleurs très riche en ressources naturelles...). Pour cela, il faut aussi d'abord « sécuriser » les pays voisins : Mali, Maroc et Tunisie.

Pour le Mali, c'est le scénario habituel : les alliés qataris des Occidentaux envoient les « méchants » salafistes mettre le chaos pour justifier ensuite une intervention militaire « humanitaire ».
Le Maroc comme la Tunisie sont déjà gouvernés par les alliés indéfectibles de l'OTAN : les Frères musulmans. Cependant, pour faire la guerre à l'Algérie qui est LE « gros morceau » du Maghreb, il faut des bases militaires au sol dans les pays voisins. Et c'est là que cet exercice d'anticipation nous intéresse en tant que tunisien.

On peut imaginer que les sionistes et leur bras armé (l'OTAN) vont organiser une « petite guerre » en Tunisie pour justifier l'installation de bases militaires. Le scénario sera probablement celui utilisé un peu partout depuis des années (on ne change pas une méthode gagnante puisque les citoyens du monde, dont les tunisiens, sont assez bêtes pour continuer à se faire avoir !) : les services secrets américains ou israéliens organisent des attentats et des scènes de chaos déguisés en méchants terroristes islamistes ou bien les sous-traitent directement à ces mêmes terroristes. Ensuite, l'armé tunisienne - aux ordres de l'OTAN - commence sa guerre contre ces fauteurs de trouble. Mais grâce à la panique du peuple tunisien pas du tout préparé à cette situation, l'armée a la légitimité pour demander officiellement de l'aide à l'OTAN qui peut alors venir installer ses bases avec le tapis rouge !
Ce sera ensuite le tour à l'Algérie de rejoindre le "printemps arabe"...

Je me trompe peut-être dans mon exercice d'anticipation et de prospective, mais cela semble si évident j'appelle Dieu à nous en protéger. Il y a tout de même beaucoup de précédents ces dernières années et en particulier ces derniers mois qui nous montrent cette direction vers laquelle s'achemine le monde arabo-islamique.

Beaucoup d'entre vous se demanderont alors : « Que doit-on faire pour éviter cela ? ». Et votre réflexe sera de se dire encore et toujours (la leçon a été bien apprise depuis plus d'un siècle...) qu'il faut installer une « vraie démocratie », que le peuple doit reprendre d’urgence son destin en main, par l’occupation de l’ANC et la désignation d’un Comité civil ! Mais bien sûr, ce système ayant précisément été conçu et déployé dès la fin du XVIIIème siècle par les puissants de ce monde pour mieux asservir les peuples, ils se feront alors le plaisir de manipuler une nouvelle fois - par leur puissance médiatique, financière, militaire apparente ou cachée (les services secrets), diplomatique, pseudo-humanitaire (ONG aux ordres), etc. - toute institution que le peuple souhaiterait instaurer collectivement.

Pour qu'un gouvernement travaille au service du peuple tunisien, il faut :
1. couper la Tunisie de toute influence extérieure (afin que le destin des tunisiens soit pour la première fois de leur histoire entre leurs mains et non entre les mains de pays étrangers) en dégageant les milliers de traîtres à la nation et les centaines d'agents étrangers,
2. mettre au pas tous les grands centres de pouvoir tuniso-tunisiens pour éviter que le gouvernement travaille uniquement dans l'intérêt de certains tunisiens (ce qui serait déjà un moindre mal par rapport à ce que la Tunisie connaît depuis plusieurs siècles), mais qu'au contraire, il travaille dans l'intérêt du plus grands nombre.

Pour réaliser ces deux conditions indispensables au bien-être du peuple tunisien, vous l'aurez compris, il faut un pouvoir INCROYABLEMENT puissant pour affronter d'autres puissants ! Un pouvoir impossible à manipuler ; un pouvoir à qui il est impossible de mentir ; un pouvoir qui – de ce point de vue – serait loin, très loin du peuple tunisien qui croit encore avoir fait une révolution quand il s'est fait avoir par un vulgaire coup d'Etat organisé par des puissances étrangères !

La conclusion est donc malheureusement sans appel : nous ne sommes pas prêts d'éviter cette pseudo guerre civile en Tunisie, préparation à celle de l'Algérie.

(1) Il est très intéressant de remarquer que les deux outils utilisés par les sionistes pour atteindre l'objectif majeur de la chute du califat ont été les wahhabites (créateurs du fondamentalisme islamique) et le mouvement des Jeunes Turcs (créateurs de la laïcité en terre d'Islam... et du premier génocide qualifié comme tel de l'humanité). Or ces deux mouvements sont tous les deux issus de la même secte sabbatéenne (http://www.geopolintel.fr/article526.html) :un mouvement juif messianique que même les juifs orthodoxes ont renié, tout comme le sionisme, également renié par les juifs orthodoxes. Un siècle plus tard, chaque musulman amoureux du Prophète (SAAS) constatera comme par hasard... que ces deux idéologies ayant la même racine sont encore et toujours les deux pires ennemis de l'Islam ; la première en cherchant à le transformer pour le détruire de l'intérieur, et la deuxième cherchant à le détruire de l'extérieur en réduisant à presque rien (le domaine privé et même moins...) sa sphère d'influence. Les promoteurs de ces deux idéologies sont également les alliés constants et indéfectibles de l'Empire depuis des décennies dans les pays arabes.
http://www.tunisie-secret.com

Sami Graaya

 
 


           


1.Posté par algerian le 15/12/2012 13:27
37 millions d Algériens vous attendent de pieds fermes bandes de chiens de l otan

2.Posté par Rachid Merdassi le 15/12/2012 13:27
Voila ce que j'ai ecrit il y a quelques jours en guise de commentaire sur un article paru dans Kapitalis et signe par Rachid Barnat (l'accord de la honte entre l'UGTT et le Gouvernement)et qui corrobore et appuie l'argumentation developpee dans cet article:
Une issue fatale des prochaines elections doit tenir compte d'un enjeu economique et geopolitique qui depasse la tunisie a savoir la mise en place de ce nouveau Moyen Orient que les revolutions arabes sont en train de realiser conformement ...a la strategie des neoconservateurs americano-sionistes et leurs agents dans la region le Qatar, l'Arabie saoudite avec la connivence des mouvements islamistes qui leurs sont affides.
C'est cette toile de fond qui doit permettre a posteriori de prevoir lequel des scenarios sera le plus probable pour la tunisie.
Les islamistes ne sont pas parvenus au pouvoir par le seul simulacre d'elections democratiques meme si le timing de la"revolution tunisienne" a pris tout le monde de court mais grace au soutien du congres et administration americaine et l'argent du qatar.
En précipitant l'histoire, les Tunisiens ont contribué, sans le savoir, à la mise en place de ce nouveau Moyen Orient rêvé et planifié il y a plus de 30ans, par la coalition néo-conservatrice judéo-chrétienne (Richard Pearl, Paul Wolwofitz, Douglas Faith, Elliot Abrams etc, tous juifs sionistes) avec deux objectifs: - Neutraliser la menace sécuritaire présentée par les arabes, obsession d'Israel. - Avoir un contrôle otal sur le pétrole et le canal de Suez par la mise en place de régimes a leur solde (proxy states).

Paul Wolfowitz n'a-t-il pas promis à Golda Meir de la débarrasser de l'Irak de Saddam depuis les années 70? Pour mettre leur plan à exécution les néo-conservateurs se sont placés dans les rouages de l'état en attendant l'avènement d'un Président inculte et facilement manipulable de la trempe de Georges Bush et de son Secrétaire à la défense Donald Rumsfeld. Ceci ne suffisait pas et il fallait recourir à des auxiliaires de service et facilitateurs sur place que furent le Qatar, l'Arabie Saoudite en particulier et les courants islamistes sous leur influence directe (entendez salafistes réfugiés en Grande Bretagne et don't un certain Ghannouchi). C'est ainsi qu'un partage des rôles avec les anglais a été patiemment tissé et Londres est devenue,sous l'impulsion des americains, le sanctuaire des mouvements islamistes contrôles par le Qatar et l'Arabie Saoudite(cf ouvrage de Melanie Phillips"Londonistan").L'effondrement de l'union sovietique et la fin de la guerre froide ont ete la cause imprevue de la montee de l'islam politique et de son lot de malheurs a l'echelle planetaire.Aussi il etait devenu urgent de remplacer les regimes arabes laics par des regimes islamistes moderes qui se chargeront de contenir l'aile islamiste radicale par les moyens legitimes de l'etat(police et armee) et c'est dans ce contexte qu'il faut comprendre l'aubaine inesperee, presentee par la revolte populaire en tunisie qui a ete instumentalisee et detournee au profit de cette strategie. Pour ennahdha et ses mentors, le verrou tunisien (maillon faible de la chaine) doit sauter à n'importe quel prix pour établir des bases à partir desquelles il serait plus facile de resserrer l'étau sur le reste. Les Tunisiens doivent prendre conscience de cet enjeu qui dépasse la simple politique intérieure et des menaces réelles et très graves qu'il fait et fera peser sur notre destin. Dans l'exécution de ce scénario, Ennahdha est confrontée à deux obstacles sérieux qu'elle cherche à éliminer coûte que coûte à savoir Nidaa Tounes et l'UGTTque les americains ne portent pas en odeur de saintete pour la presence en leur sein d'elements gauchistes voire communistes. Si l'UGTT, dernière citadelle capable de faire échouer ces desseins machiavéliques tombe, les Tunisiens n'auront plus que leurs larmes pour les consoler et pour très longtemps.
Ghannouchi ne fait que credibiliser la these selon laquelle il serait un agent du Qatar, des services secrets britanniques (MI5) et américains(CIA) et quand on saura plus sur son exil opaque à Londres et ses déplacements au Qatar en particulier, le masque tombera. Il est là pour appliquer à la lettre le plan machiavélique des néo-conservateurs Robert Kagan, Elliot Abrams, Max Boot, Gary Schmitt, Paul Wolwofitz, Richard Perle ou encore William Kristol, tous juifs sionistes d'ailleurs qui sont à la pointe du soutien des "révolutions arabes" à partir de janvier 2011 avec leurs relais en france Bernard Henry Levy et Bernard Kouchner.
C'est ce meme Kouchner qui a, depuis les annees 80 promu le droit d'ingerence, doctrine des neoconservateurs judeo-chretiens a las olde d'Israel.
Paul Wolwofitz a en quelque sorte rendu publique la position des néoconservateurs en appelant à la fin du régime de Hosni Moubarek. C'est ce même Paul Wolwofitz qui a promis à Golda Meir des les années 70 de la débarrasser de la menace posée par l'Irak de Saddam à la sécurité d'Israel et que ce n'était qu'une question de temps. Ce sont ces mêmes neoconservateurs qui ont manipulé l'administration de Georges Bush, un Président inculte et ultra conservateur pour mettre en application leur stratégie. Deux arguments majeurs lui ont été présentés pour le convaincre à savoir: -Sécuriser cette zone instable pour garantir la pérennite de l'approvisionnement en pétrole, à travers le canal de Suez, des USA et de l'occident. -Permettre grâce à un subterfuge de la démocratie de remplacer les régimes arabes laics par des régimes islamistes modérés qui se chargeront de contenir la menace jihadiste pour éviter la récurrence de tragédies comme celle du 11 septembre. Le troisième argument, non avoué et qui était le principal, était la sécurite d'Israel pour lequel le mouvement néoconservateurs qui se confond avec son parrain l'AIPAC (American Israel Affairs Committee) chargé lui de neutraliser le congrès pendant que les néoconservateurs infiltrent les rouages de l'Administration et de la Maison Blanche. Aussi, ce qui s'était passé spontanément en Tunisie un certain 14janvier a sans le savoir précipité l'histoire et constituer l'argument tant attendu par les néoconservateurs pour précipiter la chute des régimes laics. L'effet domino enclenché par la Tunisie a fait le reste. Dès la fin de janvier 2011 , Paul Wolwofitz a en quelque sorte rendu publique la position des néoconservateurs en appelant à la fin du régime de Hosni Moubarek. Mais bien avant le début des manifestations, en 2010, Robert Kagan et Michelle Dunne avaient mis en place un groupe de travail sur l'Egypte don't les conclusions soulignaient que le statu quo politique ne garantissait plus la sécurité des Etats Unis (entendez sécurité d'Israel) et que l'administration américaine s'engage le plus tôt possible dans une défense active des droits de l'homme et de la démocratie dans ce pays. C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre l'enjeu péesenté par les pseudo révolutions arabes et la connivence des nouveaux régimes islamistes "modéres" avec les néoconservateurs américains qui les manipulent à travers leurs agents qataris et saoudiens. Un jour toute la lumière sera faite sur les 20 ans d'exil britannique de Ghannouchi et les Tunisiens sauront qui est le véritable Mr Ghannouchi!

3.Posté par tartuz le 15/12/2012 14:07
Tres bien , mais ça fait des mois et des mois qu'on le dit qu'il y a complot contre les nations arabes et musulmanes mais ça a du mal à entrer surtout dans la tete des traitres salafistes .
Le sionisme et le cancer de la planete et son pire ennemi est l'ISLAM .
c'est bien pour ça qu"'il usera de tous les subterfuges pour arriver a ses fins quitte à mettre la terre à feu et à sang.

4.Posté par BELHAOUANE HABIB le 16/12/2012 16:07
1 / Si on veut la guerre il faut préparer les armes ,les espions,les médias conflictuels et le sacrifice de nos enfants. (c'est ce qui se fait actuellement depuis des siècles )
2/ Si vous voulez la paix dans ce monde il faut préparer les bons outils de la paix ne plus fabriquer ou acheter les armes, favoriser une éducation et une culture universelles et non fragmentaires (nous les americains,les arabes ,les israeliens,les chinois les musulmans ,les juifs les chrétiens etc etc ...) instaurer le dialogue et éveiller l'intelligence pilier sacré à tout développement .Ce monde ,nous appartient à tous et on veut vivre en paix le reste de notre vie.L'homme est capable de monter à la lune et il est capable de fabriquer définitivement la paix enfin.Pourquoi vous voulez détruire l'autre si l'autre c'est moi ???

5.Posté par Weber le 17/12/2012 18:53
ah encore la théorie du complot sioniste!! la guerre en Algérie a eu lieu et les algériens sont vacicinés des islamistes, vos prédictions sont fallacieuese. vios angoisses sont des fantasmes de petits aspirants dicateurs qui refusent aux peuples l'émancipation "seul un pouvoir fort..." la nostalgie de la puissance imaginaire vous aveugle. Israël a plus à perdre dazns un monde arabe en geurre qu'avec des voisins en paix avec lesquels les écahnges peuvent enfin s'établir selon les lois

6.Posté par mimo le 18/12/2012 09:56
Vous oubliez une chose essentielle c'est que le seul frein à l'expansion d'israel est l'Iran or cette dernière a menacé d'envahir ts les puits de pétroles de la région en cas d'attaque, et là qui va les déloger de l'Arabie saoudite selon vous ???? ON ENTENDRA ALLAH AKBAR LES CHIITES ONT PRIS LA MECQUE et là juste là Ts les salfiste jihadistes et iste iront combarte les chiites sur le sol sain afin de libérer "la mecque" voilà le but inavoué de l'islamisation du monde arabe depuis quelques années déjà ! cela nous mènera à al grande bataille "al mal7ama" al kobra....Et ce n'est pas une vrai démocratie qu'il nous faut non c'est une vrai police aui arrêtera les horde de moreveux qui emppoiseonnent notre quotidien et que les tynisiens se mettent la main dans la main afin d'affronter ce qui va arriver, sinon on va s'entre bouffer quand le baril de p^étrole atteindra les 400 DOLLARS

7.Posté par H le 21/12/2012 06:45
Il n'y a pas besoin de propective , il suffit d'observer la réalité qui se passe sous nos yeux. Lire par exemple http://numidia-liberum.blogspot.com/2012/06/moyen-orient-le-plan-americano.html paru ici aussi, lire aussi "syrie : le dessous des cartes". Mais il ne faut pas inverser les rôles : ce n'est pas l'OTAN qui joue pour Israël, c'est Israël qui est le glaive de l'OTAN au coeur du monde dit arabe, et c'e sont les islamistes qui sont les harkis de l'OTAN, avec comme patrons le Qatar, et accessoirement la Saoudie. Une fois devenus inutiles, les islamistes seront jetés à la poubelle, comme les harkis algériens. Le Qatar espère récupérer la partie pétrolière de l'Arabie (accord secret avec les USA) après le démantèlement de l'Arabie. Dans l'ordre : abattre la Syrie, puis l'Iran, puis l'Algérie et enfin démanteler l'Arabie.

8.Posté par ali le 23/12/2012 03:04
"ah encore la théorie du complot"

Weber@ sauf que le complot fait parti de la nature humaine dans sa pire facette, d'ailleurs au sein même d'une famille certains, gendres ou frères ou soeurs, voir parents complotent sur un des leurs pour leur propres intérêts..
En outre, on peut demander l'avis des irakiens, des libyens et des syriens qui eux subissent la barbarie atlanto-sionistes et tu veras que non seulement, nous sommes dans le complôt mais en plus dans les faits désormais!

9.Posté par Sunnite le 25/12/2012 21:55
Comme vous dites dans l'article les américains utilisent les wahhabites et hizb al-ikhwân (qui ont dévié de la voie de Hassan al-Bannâ) donc la solution est de montrer au grand jour la réalité de ces deux sectes qui sont loin des enseignement du Pophète MouHammad salla lLâhou ^alayhi wa sallam.
Haçan al-Bannâ a dit avant de mourir au sujet des gens qui ont dévié avec sayyid qoutoub : cela ne sont pas des frères et ne sont pas musulmans, voir : http://www.islamreligion.fr/mise-en-garde-contre-youssef-qardawi/

Concernant les wahhabites voir : http://www.islamreligion.fr/soyez-en-garde-et-mettez-en-garde-contre-la-secte-des-wahhabites/

10.Posté par Yasatar le 28/12/2012 03:12
Il faut comprendre une chose ,que les partis islamistes sont l’œuvre du sionisme, on a eu l’expérience du FIS ,rappelez vous leur slogan 6 6 fis, déduction est 666 ,symbole satanique et le satanisme est l'outil par excellence du sionisme. Revenons aux partis islamistes, car y a toujours une nuance entre Musulman est islamistes, la différence vous la connaissez. Les salafistes,les wahabistes et tous les istes sont la pour nuire a l'islam authentique de notre cher Prophète Mohamed saaws et notre dieu tout puissant. Pour la construction du grand israel ,rien n’arrêtera ca car c'Est écris dans la sunna et c'est avec cette grandeur que le Dajjal reparaitra ,il sera suivi par le Mahdi etc etc .donc la volonté divine avance et le jour du jugement approche donc point de fatalité c'est la volonté de dieu .
http://www.youtube.com/watch?v=-cNlHSiRnEg&feature=related

11.Posté par Yasatar le 28/12/2012 03:25
Y a autre chose a voir les dirigeants des partis islamistes, tels que Ghanouchi et Morsi, ils étaient ou pendant leur exil , est ce que ils les ont accueillis pour leur belles barbes ou leur amour envers ses énergumènes, NON simplement pour les utiliser ultérieurement, C'est a dire après l’exécution de leur plan Révolution arabes, suite a ces révolution y a t il un semblant de changement pour le bien etre du peuple NON donc ces personnages sont des outils de prise de pouvoir aux fins sionistes qui sont la pour la construction du Grand Israel. L'Algerie leur a échappé entre les mains avec la création et pendant l’existence du fis ,mais la ils sont entrain de la miner des frontières , elles sera encerclée par ces extrémistes sionistes-islamistes afin d'envoyer leur Otan, et cia pour mieux intervenir dans l’Algérie profondes

12.Posté par issam le 09/01/2013 00:06
Je ne pense pas que cela soit probable, car d'une part, l'OTAN possede deja une base en Libye et une autre tres ancienne au Maroc, donc je vois aps pkoi ils iront en faire une autre en Tunisie.
2- L'etat Algerien n'est pas vu comme "menaçant" pour les pays occidentaux, etant donné qu'il les aide bien dans la lutte anti-terroriste.

l'Algerie a senti qu'elle etait visée juste apres la Libye, d'ailleurs l'armée algerienne est toujours en etat d'alerte sur les frontieres algero-libyennes. ils ont peur qu'on puisse pretendre que c'est une dictature, on a compris depuis kadhafi que c'est tres facile d'argumenter un coup d'etat quand le chef est aux pouvoir depuis 40 ans, ils ont organisé a la va-vite des elections legislatives et liberé la presse pour eviter ça :)

Mais malgré ça, je pense que la chose la plus importante et qui pourrait empecher l'OTAN ou autre d'intervenir en Algerie, est la mentalité algerienne elle-meme, le peuple algerien a une particularité tres rare, les algeriens sont regionalistes, divisés, sectaires, et meme incapables de s'ecouter les uns les autres, mais en meme temps, malgré tous leurs problemes, ils n'iront jamais demander de l'aide à l'exterieur, ni soutenir des operations militaires ou une armée etrangere en Algerie

13.Posté par Observateur en Tunisie le 19/01/2013 04:23
Situation très alarmante, c'est vrai, mais il vaut mieux préserver une vision humaniste comme a bien dit dans son commentaire Habib BELHAOUANE !

Je crois que la vision géopolitique d'ensemble de l'auteur de l'article contient quelques vérités, sans doute, mais souvent plonge dans des simplifications inacceptables et de plus en propagande idéologique et, franchement, dans une vision islamo-raciste! Non, M. Graaya, il ne faut voir le choses si superficiellement, ni sinistrement découpées comme fait un autre dans sa très longue et compliquée exposition sur les visées monstrueuses de Paul Wolfowitz, qui fut enseignant universitaire de géostratégique politique et conférencier; responsable de la planification de la campagne d'Irak, vrai, mais pas un fanatique sioniste comme on le veut dépeindre, car il eu même le courage dans un celèbre "Israel -rally" à New York de parler des souffrances des Palestiniens et fini pour être siffler par les sionistes américains du meeting!
Donc, quoi, je ne suis pas aveugle, quant à moi, depuis des ponctuelles analyses de l'actualité qu'il y a un plan américain "pluto-sioniste" ou "nazi-sioniste" (bien représenté par Hillary Clinton et les majordomes Obama et Sarkozy/Hollande, le 2 cotés de la même médaille française) de mainmise sur l'Afrique du Nord, Egypte, Syrie et finalement Iran. Nous irons vers un conflit mondial quasi certain, je le vois et je le crois... Le prophète Isaïe, par les récits prophétiques du Livre qui porte son nom, l'a prédit clairement, annonçant avec un langage allusif une guerre atomique qui touchera Jérusalem (al-Qods) déjà plus de 2500 ans auparavant. A chacun sa propre vision religieuse, je le dis clairement, d'ailleurs le sionisme religieux a toujours fait partie du bagage spirituel d'un juif pieux, mais cela ne doit pas se confondre avec un projet de conquête matérielle et athéiste que des lobbys sans foi font par l'instrument d'un sionisme politique nazifié, dans le rouages et dans la cause de l'Etat sioniste qui se fait appeler (à tort) Israël. Voila pourquoi M. Graaya simplifie assez, et s'en prends dans une note au judaïsme messianique, c'est-à-dire aux Juifs ayant reconnu le Christ. Cela n'a rien à voir avec le sionisme politique, mais il y a des infiltrés un peu partout. Tout ce qui se passe à l'heure actuelle est le dévoilement de l'antichrist, examiner avec vos consciences, qu'est ce que c'est agenda de mariages homosexuels à imposer aux USA et en France (et Hollande insiste contre des millions d'opposants de toutes confessions)??
Qu'est ce que c'est l'intervention au Mali si non le préambule à la déstabilisation de l'Algérie? Oui, bien-sûr, ces groupes djihadistes sont manipulés, comme les salafistes, pour déstabiliser la zone frontalière et impliquer l'Algérie dans une répression farouche (par peur de l'affaiblissement sécuritaire) et puis créer de nouveaux foyer islamistes insurrectionnels (sous contrôle CIA) et puis autoriser l'entrée française et OTAN en Algérie! Un peu comme en Libye, il ne faut être myope!

Alors, finalement M. Graaya, analysez comme bon Vous semble, mais ne nous faites pas le rhétorique sur le dos de la religion! Les sionistes n'ont aucune religion sauf celle de l'argent (la Vache d'Or... malgré le Prophète Moïse), tentation commune pour bien des musulmans.. .

Et surtout n'allez pas à proposer l'absurde, tel "couper la Tunisie de toute influence extérieure" (proposition 1)! La Tunisie est le résultat des "influences extérieures", comme vous les appelez, depuis de millénaires. Quant aux traîtres de la patrie on les connait trop bien: le premier est Rached Ghannouchi, ancien propagandiste khomeiniste, lié à l'idéologie de la terreur du réseau Ali Fouad Saleh (Ali el-tounsi), également un khomeiniste forcené, en France avec quinze attentats, notamment l'attentat près du magasin Tati, à Paris, le 17 septembre 1986 (ce que Ennahdha finira pour importer en Tunisie par les attentats terroristes de Sousse et Monastir, le 2 août 1987) ... Puis il y a eu son enrôlement à Londres dans le MI6 pour le renseignement extérieure et le retour du cheikh-moukhabarat après le coup d'Etat du 14 janvier avec la compromission de l'autre ...Rached... avec le CIA. Voici un élément bien "étranger" à la Tunisie, j'espère la cible de votre article.. Ou bien avez-vous épousé la doctrine takfîriste du salafisme radicale?

14.Posté par mohibullah le 19/02/2013 22:23
Eh les gars! z'avez fumé grave...........

15.Posté par KM le 01/08/2013 15:03
Bravo et merci pour tout cette pertinence et ces éclaircissements.

Bon courage

16.Posté par aziz le 02/08/2013 02:07
une analyse très pertinente qui laisse de cote l’aspect énergétique(hydrocarbures)et l'ouverture de l’appétit de l'inde et la chine a l'egard de ce domaine . pour ce qui est de ce on appelle la géopolitique tout observateur ne manque pas de remarquer que toutes les infrastructures(autoroutes aérodromes..) construites unilatéralement par chacun des pays nord-africains sous l’impulsion des instances financières internationales(banque mondiale et fmi ) tendent vers un objectif commun complémentaire '(comme par hazard) qui fera de l'afrique du nord un rempart a l’ouverture de l’économie européenne sur le marche africain ils finiront par unifier ces pays mais a la condition qu'ils soient dociles mais a ce moment les salafo-lawrance el arab auront réussi a équilibrer l’économie locale en la débarrassant du surplus humain par des guerres fratricides avec l'espoir que ça commence par leur familles( le ghannouchy lui a déjà rapatrie les siens comme quoi c'est imminent.
ps mr weber si l'algerie a été c vaccinée par une guerre civile de 10 ans elle peut rechuter si les virus mutants sont aides par un milieu favorable constitué du pus de la terre(pétrole)surtout si les states n'ont rien a perdre l'argent qatari et la chair a canon des hachachines

17.Posté par Ib le 02/08/2013 06:15
Rached ranucci avec la crapule de la CIA Srdja Popovitch ( ce dernier applaudit chaleureusement ranucci :
)

https://www.facebook.com/photo.php?v=1406554772891675&set=vb.240218602722784&type=3&theater

18.Posté par Ib le 02/08/2013 09:22
Il faut un article qui dénonce le sale rôle joué par par Abdelahkim Belhadj dans tous le Maghreb ( surtout en Tunisie et en Libye ) , en Tunisie ou il veut détruire notre Etat pour prolonger sa zone d'influence et rendre la Tunisie sa base arrière pour s'attaquer à l'Algérie .
Ce salaud est le " le type le plus dangereux du Maghreb "

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter