Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Explosif : Sarkozy et BHL ont entrainé la France dans une guerre voulue par le Qatar, et la Tunisie leur a prêté main forte


8 Janvier 2013

L’homme d’influence Ziad Takieddine vient de lancer une bombe aux conséquences très graves sur le prestige de la France et la dignité de la Tunisie. Il a affirmé sur France2 qu’après avoir été corrompu par les Libyens, Nicolas Sarkozy a été manipulé par le Qatar pour envahir la Libye et assassiner Kaddafi. Ce n’est pas une surprise pour Tunisie-Secret qui a été l’un des rares sites d’information à révéler la face cachée du « printemps arabe », mais c’est un document capital pour ceux qui se gargarisent encore de « révolution du jasmin » dont les effets sur la Tunisie et sur le monde arabe ont été tragiques.


Explosif : Sarkozy et BHL ont entrainé la France dans une guerre voulue par le Qatar, et la Tunisie leur a prêté main forte
Ziad Takieddine est un homme d’affaire franco-libanais dont l’influence politique en France et dans certains pays arabes a été très importante. Invité sur France 2 pour l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché », il a fait des révélations explosives sur la compromission de Nicolas Sarkozy avec l’émirat du Qatar dans la destruction de la Libye et l’élimination physique de son guide. Ni pour des raisons de droits de l’homme ou pour la démocratie, comme on l’avait prétendu pour tromper l’opinion publique française, mais pour des raisons bassement matérielles et personnelles.

Ce qui nous intéresse le plus dans ce document vidéo, c’est le rôle moteur du Qatar, les motivations réelles de Nicolas Sarkozy et la compromission effective de la Tunisie dans cette sale guerre qui a fait près de 100 000 morts en Libye et qui a plongé ce pays jadis riche et stable dans le chaos de l’islamisme et de l’anarchie, ainsi que dans la pauvreté.

La livraison de Baghdadi aux Libyens, un cadeau de Ghannouchi à Sarkozy
 

Ziad Takieddine affirme avoir reçu la visite du « fils d’une très importante personnalité libyenne » qui lui a confié des documents écrits et vidéos prouvant l’implication de Sarkozy et de son entourage dans une affaire de corruption relative au financement de la campagne électorale de l’ancien chef de l’UMP, la campagne présidentielle de 2007. Il est question de 400 millions d’euros et peut-être même plus, avec les traces de comptes bancaires et de transferts d’argent. Il s’agit du propre fils de l’ancien premier ministre libyen, Baghdadi Mahmoudi, arbitrairement détenu dans les geôles libyennes et soumis quotidiennement à la torture.

Baghdadi Mahmoudi, qui a cru trouver refuge en Tunisie après la chute de Kaddafi, a été livré aux islamistes libyens par Rached Ghannouchi et avec l’aval implicite de Moncef Marzouki en dépit de la comédie médiatique de celui-ci pour préserver son image de militant des droits de l’homme et sachant pertinemment que l’ancien premier ministre libyen n’échappera pas à la torture. Comme nous l’avions révélé dès juin 2012, ensuite dans notre article du 30 octobre 2012, « Comment Ennahda a vendu Baghdadi Mahmoudi aux Libyens, ce fut une tractation entre deux Etats voyous, l’Etat tunisien et l’Etat libyen, avec le versement dans les caisses d’Ennahda de 100 millions de dollars. Avec comme observateurs engagés les amis de Sarkozy, les négociations se sont déroulées à Paris entre l’ancien bras droit de Ben Laden et l’ami de Bernard Henri-Lévy, Abdelhakim Belhaj, et l’ancien bras droit de Ghannouchi, Ferjani Saïd. C’est que le dossier Baghdadi intéressait au plus haut point l’ancien président français, pour les raisons que Ziad Takieddine évoque sur France 2 (voir vidéo).

La Tunisie, complice du Qatar et de la France dans l’invasion de la Libye

Selon Ziad Takieddine, la guerre qui a été menée contre la Libye a été fabriquée de toute pièce. L’homme d’affaire franco-libanais s’est interrogé : « Qu’est-ce qui a fait que la France, soudain, décide que celui qu’on recevait à l’Elysée, celui avec qui on traitait, celui avec qui on fait des contrats, celui qui a été accepté par tout le monde, décider de ne pas le lâcher sans le tuer ? » Et de répondre : « La guerre contre la Libye est une histoire de pétrole avec le Qatar, ça, vous pourrez en être certain. Parce que le Qatar ne pouvait pas s’engager dans une guerre sans une  grande puissance, cet émirat a entrainé la France, qui a à son tour entrainé l’OTAN. Les Américains ne voulaient pas de guerre ». Mais il fallait l’appui géographique et logistique de la Tunisie pour envahir la Libye. Qu’à cela ne tienne, le général Rachid Ammar et le premier ministre Béji Caïd Essebsi, pourtant ami de Kaddafi et de son fils ainé, ont ouvert les ports et les aéroports du Sud tunisien pour acheminer matériel de guerre, troupes étrangères et mercenaires vers les territoires libyens.

C’est Mustapha Abdeljelil lui-même qui vient, pour la première fois, de le confirmer dans une interview pour la télévision Libia al-Ahrar, en mentionnant les noms de Béji Caïd Essebsi, Abdelkrim Zbidi et Rachid Ammar qui ont « activement participé à la révolution du 17 février, par le soutien logistique, par les armes et les munitions acheminées à partir du port de Zarzis ». Des armes françaises et anglaises payés par le Qatar. Selon le site tunisien leaders de ce lundi 7 janvier, « Le président du Conseil national (libyen) de transition, Mustapha Abdeljelil  a honoré, lundi, à Tunis, l’ancien premier ministre, Béji Caïd Essebsi, notamment pour sa contribution historique à la victoire de la révolution du 17 février et  à l’acheminement d'aides aux combattants de la zone occidentale  et l’aménagement de corridors sécurisés pour évacuer les civils et permettre à ces combattants de regrouper leurs forces  et de marcher sur Tripoli. Par la même occasion, M. Abdeljelil a honoré M. Ridha Belhaj, directeur exécutif de Nida Tounès pour "son rôle éminent" dans la victoire de la révolution libyenne ».

C’est sous les ordres de cheikh Hamad et les demandes de Nicolas Sarkozy que le général Ammar et l’ancien premier ministre Béji Caïd Essebsi ont trahi le régime et le peuple libyen. Si l’on admet avec certains analystes, notamment Eric Denécé, que le plan de destruction du régime libyen a été envisagé par l’Elysée dès janvier 2010, on comprend aisément pourquoi le régime tunisien devait absolument tomber. Avec Ben Ali au pouvoir, jamais une telle expédition coloniale n’aurait été possible.

La démocratie française souillée par l’oligarchie mafieuse du Qatar

A la question de la journaliste de France 2, « les liens du Qatar avec la France continuent quel que soit le pouvoir en France », Ziad Takieddine a répondu : « et bien, il faut que cela change surtout après ce qui s’est passé en Libye ». Il a ajouté qu’il « ne faut pas oublier que le Qatar a joué un rôle très important dans cette guerre contre la Libye. Il faut penser aux conséquences désastreuses de celle-ci. Le pays est ingouvernable. Tous les jours, il y a des exactions, particulièrement dans cette région qui a charmé BHL, Banou Walid. Il y a tous les jours des morts. La France a été accusée de crimes de guerre. Savez-vous que la Libye compte attaquer en justice la France et particulièrement Sarkozy ? Savez-vous qu’il y a eu 80 000 morts civils par les raids de l’OTAN et qui n’ont pas été déclaré ?...C’est à cause de la corruption en France qu’il y a eu l’attentat de Karachi. C’est à cause de la corruption que la France, guidée par le Qatar, a mené la guerre en Libye. C'est à cause de la corruption que l'industrie française est en berne et que les entreprises françaises ne peuvent plus rien vendre ni dans les pays arabes, ni au Brésil, ni en Inde... ». L'homme d'affaire franco-libanais précise que Banu Walid est sous le contrôle du Qatar et que c'est sous les ordres de son émir que Baghdadi Mahmoudi subit la torture et "se fait casser chaque jour une côte". 

Si, comme l’affirme Ziad Takieddine, Nicolas Sarkozy et sa garde rapprochée ont empoché 400 000 millions d’euros, notamment pour financer la campagne présidentielle de l’UMP en 2007, cela prouve qu’en matière de corruption Ben Ali et son épouse sont des enfants de cœur comparés à Sarkozy et à son proche entourage. Plus grave encore, cela frappe a posteriori d’illégalité et d’illégitimité le mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy, qui a eu l’insolence de se présenter pour un deuxième mandat. Bien heureusement, les Français ont élu le candidat socialiste.

Comment François Hollande va-t-il traiter le dossier Ziad Takieddine/Nicolas Sarkozy, qui est déjà entre les mains du juge Renaud Van Ruymbeke ? Ou bien en le considérant comme une affaire d’Etat, donc soumise à la raison d’Etat, c’est-à-dire à l’omerta judiciaire, politique et médiatique. Ou bien comme un crime, voir comme une haute trahison, puisque cette affaire, selon Ziad Takieddine, a porté atteinte aux intérêts supérieurs de la France au profit des émirs du Qatar. Pour bien moins grave que cela, Pierre Beregovoy s’est suicidé et l’honnête Jacques Chirac a été entrainé devant les tribunaux avec la bienveillance de celui qui était alors président : Nicolas Sarkozy.
http://www.tunisie-secret.com

Vidéo Ziad Takieddine 2013

Vidéo Mezri Haddad 2012
 

 
 


           


1.Posté par nazou le 11/01/2013 01:30
kadhafi est mort tout comme saddam ,parcequ ils voulaient etres payer en or pour leur petrole.
les states s'arroge le droit d'attaquer n'importe quel pays qui ne respecte pas le deal petrole contre dollars. (ils impriment du papier et nous ,nous devons l'acheter )
Les pays qui ont participe' a la destruction de la libye n'ont pas d'or !!!d'ou leur mascarade droitde lhommiste .parceque aucune valeur reel ne peux combler les bulles financieres occidental
le qatar assure son avenir ,comment ? toute sa richesse est negociable en dollars ,si le dollars disparait ,le qatar est ruine'..

2.Posté par Lalario Monique le 11/01/2013 06:32
Je crois que les Français n'ont rien oublié du ridicule dans lequel Sarkozy les a placés quand il a reçu Kadhafi à l'Elysée où le Mouhamad avait rien moins que planté sa tente dans la cour d'honneur avant de parader quand il en avait le désir dans les rues de Paris interdites aux Parisiens. La grandiose histoire de la libération des infirmières bulgares par Cécilia, l'épouse momentanée de notre petit leader très provisoire ne nous a pas dupés non plus. Ce quinquennat de plomb pour notre pays nous laisse exsangues économiquement et pire encore, divisés, égoïstes car il s'agit pour beaucoup d'entre nous de survivre. Chirac ne fut pas bon dans son dernier mandat qui ouvrit grande la porte à Sarko ; il ne fut pas adamantinement honnête non plus mais du moins n'a-t-il jamais trahi son pays comme son successeur l'a fait à la hussarde. J'ai toujours pensé que Sarko n'avait pas d'autre ambition que d'exercer le pouvoir pour lui-même et s'en mettre plein les poches, jouir pleinement de sa célébrité quelle qu'en fut le prix puisqu'il n'a aucune morale personnelle, dût-il eu prendre le costume du communisme s'il en avait eu besoin. Hollande, élu par défaut par les dégoûtés de son prédécesseur aura beaucoup de mal à rétablir l'équilibre économique de notre pays et à en ressusciter les valeurs. Il lui faut réussir car c'est à mon avis une nécessité vitale pour nous tous. J'espère que Sarko ne déterrera pas de prochaines "fautes d'orthographe" pour se disculper comme il l'a fait dans l'affaire Bettencourt. Ce type est machiavélique. J'espère que Justice sera faite. Je l'espère.

3.Posté par Observateur en Tunisie le 30/01/2013 05:58
M.me Lalario,

en réponse à Vos justes interrogations et souhaits, je crois bien de Vous indiquer les pouvoirs occultes de Sarkozy, comme nous les avons vus récemment dans l'affaire Cassez -à coté d'Hollande! Il est bien un machiavélique, comme Vous avez dit, et de plus sans âme, mégalomane, cynique, menteur et hypocrite sans pareil en France, et agissant seulement pour son propre intérêt et celui des lobbys qui l'ont haut placé. D'ailleurs il est un acteur (encore plus qu'un agent) incontournable de la CIA américaine, comme a démontré honnêtement l'excentrique journaliste Thierry Meyssan dans son article "Opération Sarkozy" (repérable en ligne par simple recherche). A Vous cette agréable lecture!

4.Posté par Abdelhamid TRABELSI le 20/02/2013 05:07
Je ne veux pas rentrer dans les affaires internes à la France. Mais que cherche l'auteur de cet article ? Il regrette Kaddafi ? Ou bien se demande-t-il pourquoi est ce que la France s'est engagée dans le conflit interne libyen ?
D'abord connait-il la liste de tous les crimes que Kaddafi a commis sur son peuple ? Kaddafi dirigeait suite à un coup d'état militaire depuis 40 ans un pays très peu peuplé et aux ressources immenses. Au nom d'un doctrine qui lui est propre résumée dans ce qu'il appelle le livre vert, il a confisqué tous les biens immobiliers et même l'argent de ses citoyens. Pour en faire quoi ? Connaissez-vous le taux de scolarisation en Libye ? Nul. Pas de structures hospitalières. Pas de sécurité sociale réelle. Aucune transparence dans l'administration... Tout l'argent du pétrole est soit spolié par les fils du leader, soit utilisé pour financer un armement surdimentionné. Il est vrai qu'il n'aurait jamais du être reçu à l'Elysée ni être autorisé à déployer son folklore de tentes et de body-girls.
La France n'est intervenue qu'après les bains de sang commis sur les populations révoltées à Benghazi et à Tripoli. De quelle légitimité disposait ce fou pour massacrer son peuple ? Vous me direz de quelle légitimité disposait la France pour intervenir ? Tous simplement du droit international public et avec l'aval de l'ONU. M. Z. Takieddine oublie que 30 ans auparavant la France avait participé activement pour mettre fin à la guerre fratricide qui secouait le Liban. Pourtant le Liban n'a pas de pétrole.
Quand aux chiffres qu'il invoque de 1 million puis 800.000 victimes, il devrait revoir sérieusement sa copie. Est-ce qu'on peut imaginer qu'on puisse tuer ce nombre dans un pays qui n'en compte que 6 millions d'âmes répartis sur un territoire 3 fois plus grand que la France ? Vous pouvez avoir des comptes à demander à M. Sarkozy. Mais, s'il vous plait, ne le faites pas sur le dos de la révolution libyenne.
La Libye, comme la Tunisie ont hérité de régimes pro islamistes. Ceux là ne font peur à personne. Ce ne sont que des feus de paille. Nos pays ne sont pas l'Iran. Ils ne s'imposeront jamais longtemps. En Tunisie, les gens ont voté en leur faveur croyant voter pour des personnes honnêtes qui connaissent les valeurs de Dieu. Tout le monde a très vite désenchanté et tous les sondages montrent une chute libre de leur popularité. Ils s'en iront aux prochaine élections.

5.Posté par marekchi le 04/04/2013 14:11
La faute nous incombe nous les arabes faute d'avoir des hommes capables de faire face à ces impérialistes.Pleurons notre sort.

6.Posté par Observateur en Tunisie le 03/08/2013 02:13
@M. Abdelhamid TRABELSI

Tout ce que Vous avez relayé dans Votre commentaire, hélas, s’avère être rien de plus que l'argumentaire de la DISINFORMATION satellitaire d'Al-Jazeera. Je n'ai pas répondu au moment de Votre intervention, février 2013, puisque je Vous donne tout le droit d'exprimer une opinion que d'autres ne partagent point.

Mais la correction Vous est arrivé par l'histoire en cours, les événements de Tunisie, d'Egypte et de Libye (aussi!), jettent en pâture des corbeaux toutes vos accusations contre le guide Mouammar Kadhafi et son noble combat nationaliste et populaire.

Mouammar Kadhafi n'ést pas l'homme qui "massacrait son peuple" comme il vous mentait la chaîne al-Jazeera dans le coup d'Etat organisé par les services secrets français, mais l'homme qui défendait la Libye, les Libyens et les Africains qui y travaillaient, des massacres sauvages des djhadistes d'al'Qayda envoyés par le Qatar avec la bénédiction de ce rejeton d'enfer, le fantoche présidentiel Obama, qui salit de son abomination morale le chaire présidentielle US! Mouammar Kadhafi était le bâtisseur génial d'un système social révolutionnaire et authentiquement démocratique, qui a tenu des conférences aux USA, qui aurait réussi dans l'élévation morale et matérielle de l'Afrique, si les dirigeants gueux du Golfe ne l'aurait pas saboté, attaqué et moqué, comme ils le font toujours par jalousie ! Kadhafi était l'homme qui tendait la main sincèrement à Bourguiba, qui recevait Abdel Nasser, qui visitait tous les chefs d'Etat africains, le plus jeune leader nationaliste dans l'histoire moderne et un des plus géniaux! Et finalement, un martyr pour l'Afrique et pour la souveraineté libyenne; un héros contre les faucons de l'OTAN et face à la TRAÎTRISE incomparable de Sarkozy!

C'est évident qu'il a eu des dérives, mais le leader martyr Mouammar Kadhafi était disposé à le débattre sur le table de la paix; Monsigneur Martinelli, archevêque de Tripoli s'était engagé lui même à mener les négociations, qui ont été boudés par les manigances diaboliques de Sarkozy, et le cynisme de l'union atlantiste qui avait comme son SEUL OBJECTIF la MAINMISE sur les ressources pétrolières et le chantier économique libyen! Autre chose que les prétendues et HYPOCRITES "RAISONS HUMANITAIRES"!! Nous avons vu les avions de l'OTAN bombarder une mosquée près d'el-Brega où une centaines des imams se réunissaient pour adopter une solution pacifique du conflit! Ils ont été massacrés par les "libérateurs" atlantistes!

Vous avez eu l'insolence d'écrire "de régimes pro islamistes. Ceux là ne font peur à personne"

Ah bon, on le voit bien!! MENSONGE! crié par des millions des Tunisiens, des Libyens et des Égyptiens! regardez maintenant en Tunisie, avec le massacre des soldats horriblement égorgés et mutilés dans le Mont Chaambi, regardez maintenant la situation de révolte populaire après des assassinats commis brutalement par des criminels islamistes! Regardez l'oppression de la liberté d'information, l'insolence politique d'Ennahdha, la brutalité des "Ligues" de Rached Ghannouchi, les tabassages des journalistes et des artistes, les violences contre les femmes laïques et la société civile émancipée! Les régimes "pro-islamistes" sont le prélude de la TYRANNIE d'ETAT, de la dictature spirituelle et de la terreur psychologique, de l'oppression morale et de la mort intellectuelle! Islamisme et démocratie ne s'accorderont JAMAIS!

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter