Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Révolutions arabes planifiées depuis 30 ans : Vous connaissez la suite ?


30 Août 2013

Article de Sami Grayaa que notre rédaction a effectivement refusé de publier lorsqu’il nous l’a adressé la première fois. La raison est très simple : même si cet article contient des vérités indéniables, nous ne voulons pas entraîner nos lecteurs dans des démonstrations qui entretiennent le vieux mythe du complot mondial contre les arabo-musulmans. Pour nous, l’ennemi de l’arabe est l’arabe lui-même, et l’ennemi du musulman est le musulman lui-même. En termes plus précis, ce sont les Tunisiens qui sont à l’origine du chaos dans lequel le monde arabe est plongé aujourd’hui. C’est dur à dire et à admettre, mais telle est la vérité. En bas de cet article, notre réponse à Sami Grayaa.


Révolutions arabes planifiées depuis 30 ans : Vous connaissez la suite ?
Les frères musulmans, après avoir été soutenus dans leur création par le MI6 britannique, puis après avoir été soutenus toujours par les mêmes anglais pour lutter contre Jamel Abdel Nasser, puis avoir été soutenus financièrement par le "front office bancaire" des Occidentaux (le Qatar), après avoir collaboré honteusement avec les Israéliens au blocus de Gaza et à la fermeture des tunnels qui permettaient à cette prison à ciel ouvert de respirer un peu (ceci est une atrocité indiscutable que les soutiens des FM ne peuvent renier), ... bref, après avoir collaboré au-delà de toute limite acceptable avec les ennemis des peuples musulmans, les frères musulmans crient maintenant (à juste titre comme nous allons le voir) au complot américano-sioniste qui veut leur peau ! Ils découvrent finalement la pertinence de la thèse de l’excellent géopoliticien russe Alexej Jedrichin-Wandam : « Il n’y a qu’une chose qui puisse être pire que l’hostilité avec les Anglo-Saxons : c’est l’amitié avec eux ». Ils ne sont pas les premiers à vérifier cette vérité. Les traitres Ben Alî et Moubarak l’ont déjà constaté. Plus récemment, Cheikh Hamad, le prétentieux bédouin du Qatar et sa femme en ont aussi fait les frais. Quels seront les prochains : selon nos projections, il y aura bien sûr les autres satellites de la confrérie FM : Erdogan et la troïka tunisienne. A ce moment, tout l’arc sud de la méditerranée sera plongé (ou en train de plonger) dans la guerre civile.

Autant il est difficile de faire des projections sur l’avenir, autant il est facile d’analyser le passé pour qui a un peu de lucidité. Nous allons donc repasser rapidement en revu le dernier siècle :
Comprenant que la colonisation directe deviendrait très vite beaucoup moins rentable financièrement pour eux que la mise en place de gouvernements locaux à leurs ordres, les occidentaux forment des dirigeants indépendantistes et organisent leur mise au pouvoir. Tous ces dirigeants sont imprégnés de culture occidentale et formés à une discipline purement occidentale pour la plupart (comme Gandhi et Bourguiba) : le droit. Ils sont tous des modernistes convaincus (comme aussi Atatürk) et vont rapidement s’avérer des armes redoutables de destruction des traditions locales, bien plus efficaces que les colonisateurs ne l’auraient eux-mêmes été. Toutes ces nouvelles élites modernistes n’étaient donc pas du tout représentatives de leur population restée en majorité attachés aux traditions, et ils ne sont restés au pouvoir depuis l’indépendance que grâce au soutien de l’Occident, et au prix de dictatures impitoyables. Comme pour les frères musulmans, les atrocités commises par les régimes laïques (Bourguiba, Ben Alî, Moubarak, Al Assad, Saddam Hussein, etc.) soutenus par l’Occident sont des faits indiscutables que la propagande moderniste ne pourra jamais cacher.

A partir de la fin des années 70, les anglo-saxons manipulés depuis toujours par le lobby sioniste (qu’il soit évangéliste radical ou juif : l’AIPAC se vente même de tenir le congrès américain entre ses mains) estime que, après l’étape obligatoire de la destruction des traditions locales, il ne faudra pas trop longtemps jouer la carte du modernisme car ces pays risqueraient finalement de réussir dans cet exercice et acquérir ainsi une trop grande puissance (militaire, économique, etc.). On décide alors de changer de stratégie : mettre les pays arabes en guerre civile. « Diviser pour régner » en somme ! Pour cela, il faut trouver un ennemi sur mesure au puissant camp laïque soutenu par l’Occident : ce sera le camp des faux musulmans déjà créé par les anglais pour détruire l’Islam de l’intérieur, les islamistes Wahhabites et la confrérie des frères musulmans.

Mais ils sont beaucoup trop faibles pour affronter durablement (c’est-à-dire dans une guerre civile permanente) le camp des laïcs qui a bénéficié de tout le soutien des occidentaux pendant plusieurs décennies. Car le camp des faux musulmans (les islamistes) a été sauvagement réprimé pendant des décennies dans les pays gouvernés par les autres faux musulmans (les laïcs) (1 cf. note de bas de page sur l’utilisation du terme « faux musulman »). Il est alors décidé de les pousser au pouvoir en les soutenant partout financièrement, militairement et parfois politiquement (truquage d’élection comme récemment en Tunisie : http://www.tunisie-secret.com/Tunisie-Sans-les-ONG-americaines-les-islamistes-tomberont-aux-prochaines-elections_a185.html). Iran, Afghanistan, Turquie, Iraq, Tunisie, Egypte, etc. : partout les islamistes (sunnites ou chiites) arrivent au pouvoir. On attend ensuite quelques années que ces groupes prennent suffisamment de pouvoir en plaçant tous leurs hommes aux postes clefs, puis soudainement, on leur retirera leur soutien (si possible de façon inacceptable comme par un coup d’Etat) afin de précipiter les deux camps l’un contre l’autre. Renforcer par quelques petites (ou plutôt grosses) manipulations secrètes – du genre on brule une église copte en faisant croire que c’est l’œuvre de musulmans, ou bien on fait un ou deux assassinats politiques en faisant croire que c’est le camp adverse – et c’est l’embrasement, la guerre civile recherchée.
Laïcs pro Al Sissi, ou bien islamistes pro frères musulmans, arrêtez donc de critiquez et de combattre le camp adverse car vous vous êtes tous les deux fait manipuler ! Votre véritable ennemi est ailleurs et nous allons maintenant le prouver.

Le brusque retrait du soutien des américains aux frères musulmans et à leur banque du Qatar n’est pas dû à une soi-disant déroute en Syrie qui aurait résisté mieux que prévu grâce au soutien russe, ce retrait était planifié depuis le début. Pour les éternels septiques, nous allons donc maintenant sortir des archives de quoi ramener à la raison même le laïc ou l’islamiste le plus borné : la preuve absolue !

En 1979, un article paru dans le Times par le bon élève de Bernard Lewis et Zbigniew Brzeziński annonce déjà le « choc des civilisations » où ils prévoient de faire affronter le monde musulman avec son environnement. Les cartes présentées montrent déjà comment scinder les pays arabes en tous petits Etats inoffensifs.

Encore mieux, en 1982, c’est-à-dire il y a déjà plus de 30 ans, un ex fonctionnaire du ministère des affaires étrangères israélien (Oded Yinon, texte traduit en anglais par l’ancien président israélien de la ligue des droits de l’homme M. Israël Shahak : source Pierre Hillard http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/un-plan-sioniste-contre-le-monde-arabe,9232) a écrit : « La stabilité de l’Etat juif dépendra de sa capacité à se donner un cadre nouveau à ses affaires extérieurs et intérieur. […] Le monde arabe peut constituer une menace par sa puissance militaire croissante. […] Le Moyen-Orient devra passer par des transformations révolutionnaires. L’Egypte, dans sa configuration intérieure actuelle est déjà moribonde. Et plus encore si nous prenons en compte la rupture entre chrétiens coptes et musulmans. Démanteler l’Egypte, amener sa décomposition en unités géographiques séparées : tel est l’objectif politique d’Israël sur son front occidental. […] Des pays tels que le Soudan ou la Libye accompagneront l’Egypte dans sa chute. On aura alors un Etat chrétien copte en Haute Egypte, et un certain nombre d’Etats faibles au pouvoir très circonscrits au lieu du gouvernement centralisé actuel. […] La décomposition du Liban en 5 provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Iraq et toute la péninsule arabe. La désintégration de la Syrie et de l’Iraq en provinces ethniquement et religieusement homogènes est l’objectif prioritaire d’Israël à long terme sur son front Est. A court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats. La Syrie va se diviser en plusieurs Etats selon ses communautés ethniques de telle sorte que la côte deviendra alaouite/chiite, la région d’Alep un Etat sunnite, à Damas un autre Etat sunnite hostile à son voisin du nord, les druzes auront leur propre Etat qui s’étendra peut-être sur notre Golan et sur le Aouaran et en Jordanie du nord. Cet état garantira la paix et la sécurité à long terme [sous-entendu pour Israël !]. C’est un objectif qui est dès à présent à notre portée. L’Iraq, pays riche en pétrole et en proie à des dissensions internes est un terrain de choix pour Israël. Le démantèlement de ce pays nous importe plus encore que celui de la Syrie. A court terme, le pouvoir iraquien est celui qui menace le plus la sécurité d’Israël. Une guerre entre l’Iraq et la Syrie ou encore entre l’Iraq et l’Iran désintégrera l’Etat iraquien avant même qu’il ne puisse se préparer à une lutte contre nous. Tout conflit à l’intérieur du monde arabe nous est bénéfique et précipite le moment où l’Iraq se divisera en fonction de ses communautés religieuses ou ethniques, comme la Syrie et le Liban. […] Trois Etats ou d’avantage se constitueront autour des principales villes que sont Bassora, Bagdad et Mossoul. Les régions chiites du sud se sépareront des sunnites et des kurdes du nord. » (fin de citation).

Comme vous le constaterez, cette feuille de route de la politique étrangère de l’Etat sioniste de 1982 a été scrupuleusement respectée et mise en œuvre. Les évènements actuels de Syrie, Egypte, Libye, Soudan, Yemen, etc en sont la parfaite concrétisation. Il n’y a donc aucune raison pour que cela s’arrête. Elle ira jusqu’à son terme : la mise en guerre civile de tous les pays arabes, et même au-delà, Iran, Afghanistan et Pakistan.

Peuples arabes, vos véritables ennemis ne sont ni les laïcs ni les islamistes mais bien ceux qui les ont créés comme des outils pour nous détruire. Eux ne sont que des pions manipulés. Tant que nous ne réaliserons pas cela et que nous continuerons à nous battre entre nous, il n’y a aucun espoir !!!

Ensuite, ce sera probablement au tour des Européens de goûter à la devise de Alexej Jedrichin-Wandam : « Il n’y a qu’une chose qui puisse être pire que l’hostilité avec les Anglo-Saxons : c’est l’amitié avec eux ». Grâce à la finance internationale sioniste apatride (Golman Sax, Rotchild & co), l’effondrement de l’Europe est largement préparé. Il suffira d’un tout petit coup de pouce pour faire aussi tomber ces pays en révolte sociale généralisée. Renforcée par une islamophobie soigneusement orchestrée par les médias sionistes récemment, cette révolte sociale fera alors tomber tous ces pays dans des affrontements religieux et donc finalement pour eux-aussi : la guerre civile. Plus personne, même pas l’Europe, ne pourra alors barrer la route aux volontés hégémoniques d’Israël. Il ne leur restera alors plus qu’à créer une guerre dévastatrice entre l’OTAN et Chine/Russie pour qu’ils soient, grâce à leur réseau exceptionnel d’influence, la nouvelle puissance dominante de ce monde.

Nous espérons que nous n’en arriverons pas là, mais quand nous écoutons le sioniste Jacques Attali dire très sérieusement sur une chaine de télévision française (vidéos encore dispo sur Youtube) « qu’il faut reconstruire le 3ème temple […] et qu’il n’y a pas de plus belle ville que Jérusalem pour installer un gouvernement mondiale », on comprend que nous nous dirigeons inexorablement dans cette direction.

Sami Grayaa

(1) Pour les laïcs ou islamistes qui lisent cet article, ne prenez pas mal nos accusations adressées surtout aux dirigeants se réclamant de ces idéologies. Car si les laïcs ou les islamistes étaient des musulmans comme ils le prétendent, ils auraient commencé, par exemple, par faire tout leur possible pour supprimer ou tout au moins réduire un des plus graves pêchés de l’Islam (36 fois plus grave que le zina (l’adultère) selon le Prophète SAAS) qui est pourtant le fondement de nos sociétés : l’usure (riba). N’oublions pas que toutes les religions ont toujours condamné l’usure. Elle est le pire des fléaux d’une société puisque, irrémédiablement, elle enrichit les riches et appauvrit les pauvres, entraînant avec elle tous les autres fléaux de la société (vols et violences dus à la pauvreté, maladies dues à la malnutrition due elle-même à la pauvreté, etc.). Dans l’Islam, le dernier verset historiquement révélé (après celui qui avait pourtant conclu pendant le dernier pèlerinage du Prophète SAAS « Ce jour j’ai accompli votre religion… ») concernait l’usure, comme si c’est la première erreur fondamentale qu’allait faire les musulmans alors que leur religion venait d’être révélée en totalité. Dans le christianisme, la seule fois où Jésus, symbole de paix et d’amour, a été d’une extrême violence, c’était pour détruire les boutiques des marchands du temple qui pratiquait l’usure. Même la chute de Rome était due essentiellement à l’usure puisque tout l’or avait été accaparé par les usuriers et que même l’Etat ne pouvait plus investir dans ses infrastructures et son armée (exactement comme aujourd’hui avec les dettes publiques auprès des banques privées…). Si ces gouvernements, laïcs ou islamistes étaient des musulmans qui méritent ce nom, ils auraient donc commencés par supprimer (ou réduire autant que possible) ce fléau qu’est l’usure, au lieu de l’encourager et de la généraliser en soutenant le secteur bancaire et le micro-crédit (pour que même les pauvres soient victimes de l’usure) ! Pour ceux qui ont encore des doutes sur l’arnaque dont nous sommes victimes à travers la création monétaire basée sur l’usure, nous recommandons absolument les vidéos ci-dessous. Vous comprendrez pourquoi tous nos dirigeants, laïcs ou islamistes, sont des traitres et ne méritent en aucun cas l’appellation de « musulmans ». Nous sommes passés d’une époque où la moindre usure était haram (péché) à une époque où 100% de l’argent en circulation a été créée à partir d’un contrat d’usure (ces vidéos n’ont rien à voir avec l’Islam et intéresseront donc très fortement même des athées) :
- Regardez au minimum celle-ci qui ne fait que 10 min : https://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs
- Celle-ci est longue mais elle est capitale vous apprendrez des choses jusqu’à la fin ! http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=grq0A1GuadI

Je vous ai déjà posté l’article ci-dessous. Je suis désolé d’avoir utilisé un pseudo mais le sujet étant tellement sensible, je ne veux pas m’impliquer nommément. J’espère que ce n’est pas à cause de cela que vous ne l’avez pas publié la première fois. Je me permets donc de vous le reposter avec un pseudo que j’avais déjà utilisé une fois et que vous aviez publié. Si je me permets de vous le reposter, c’est parce que, comme certains de vos derniers articles parlent de l’influence des sionistes, il me semble que mon article apporte des éléments concrets aux échanges qui ont lieu en ce moment en Tunisie : contrairement à des rumeurs ou de simple opinions, cet article apporte des preuves concrètes et cite ses sources pour ceux qui veulent les analyser. J’espère que vous déciderez de le publier cette fois, pour que les Tunisiens puissent comprendre ce qui se passe chez eux. Sami Grayaa.

Réponse de T-S

Tunisie-Secret est l’un des rares journaux tunisiens à ne pas craindre la pression ou le châtiment de tel ou tel parti, de tel ou tel lobby, de tel ou tel pays. Parce que nous sommes radicalement indépendants et résolument libres, nous donnons la parole à tous ceux qui cherchent la vérité et qui œuvrent pour la liberté et la dignité humaine. Dans le cas de votre article, nous avons hésité de le publier, certes en raison du pseudonyme, mais aussi parce qu’il attribue aux sionistes un rôle disproportionné et minore la responsabilité des Arabes, et de certains Tunisiens en particulier. Ce qui arrive au monde arabe arrange sans doute les sionistes et les impérialistes en général, mais la « révolution du jasmin » n’a pas été faite par des sionistes. Elle a été faite par des Tunisiens comme vous et nous. Lorsqu’on admettra qu’un ramassis d’ignorants, de traîtres, d’opportunistes et de mercenaires tunisiens sont à l’origine de la ruine de la Tunisie et de l’Egypte, du chaos de la Libye et de la Syrie, on commencera alors à espérer qu'une renaissance du monde arabo-musulman est encore possible.     

Lire aussi : 

La Syrie et l'Hubris occidentale
Mezri Haddad vient de publier sur sa page facebook cet article somptueux sur la guerre qui vise la Syrie. Plus les mois et les années passent, plus l'équipe de  Tunisie-Secret est fière d'avoir cru aux analyses prospectives de ce grand philosophe et...Lire la suite


 
 


           


1.Posté par Momo le 30/08/2013 03:47
Tunisie-secret ! Vous n'avez rien compris ! Ce n'est pas possible !

Je suis un lecteur régulier et un suppoter de votre site. A ce jour, c'est le meilleur article publié par Tunisie-secret !

Les snippers qui ont tués des civils en Tunisie en janvier 2011 étaient, pour la majeur partie, des étrangers. Cela prouve bien la manipulation.

Le marchand ambulant Mohamed Bouazizi était un voyou notoire, ce sont les merdias occidentaux et les manipulateurs des réseaux sociaux, formés au organisations américaines de manipulation, qui en ont fait un héros. Comme ils ont fait de Rachid Ammar un grand patriote.

La mise en place du soutien de la montée des islamistes, décrit tres justement par Sami Grayaa, a commencé il y a environ 40 ans. Ce sont les renseignements britanniques qui ont crée les freres musulmans, c'est un fait parfaitement connu.

Certes, il est vrai que le peuple tunisien est en premier lieu responsable de ce qui lui arrive. Mais, certaines vérités aident a sortir de l'ignorance et a comprendre les fondamentaux. Et sont donc importantes pour prendre le bon chemin.

S'il vous plait, Tunisie-secret, prenez avec beaucoup de sérieux cet eclaircissement tres important de Mr Sami Grayaa. Votre exemple sur le riba (interet) est malvenu, car des personnes comme Bourguiba, Nasser ou Assad malgré leur sincérité et leur courage étaient ignorants sur de nombreuses choses. Peut-etre expliquerai-je certaines d'entre elles dans un article un de ces jours.

Un point extremement important soulevé par Mr Grayaa que je cite : "Peuples arabes, vos véritables ennemis ne sont ni les laïcs ni les islamistes mais bien ceux qui les ont créés comme des outils pour nous détruire. Eux ne sont que des pions manipulés. Tant que nous ne réaliserons pas cela et que nous continuerons à nous battre entre nous, il n’y a aucun espoir !!! "
De mon point de vue, c'est sur ce point que doit reposer dorénavant l'orientation de votre site.

Je vous souhaite l'humilite et la sagesse de reconnaitre les fondements simples et naturels des lois de la vie et la valeur reelle de nos compatriotes.

Bravo Monsieur Sami grayaa ! Je vous admire.

2.Posté par yt75 le 30/08/2013 11:09
A mon avis il n'y a pas de planification précise de quoi que ce soit 30 ans à l'avance. Par contre en ce qui concerne la géopolitique du moyen Orient, ne jamais oublier que --beaucoup plus-- que le conflit Israelo Palestinien, ce qu'il y a derrière c'est le pétrole.
Et en particulier il serait sans doute vraiment urgent de sortir du mythe "premier choc pétrolier=embargo Arabe". Le premier choc pétrolier était avant tout la conséquence directe du pic de production des Etats-Unis ayant eu lieu en 1970, **1970**.
Voir par exemple résumé en fin de post (et documentaire "la face cachée du pétrole partie 2 en particulier, sur la même page) :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/

3.Posté par makrem le 30/08/2013 12:22
Sans commentaire de ma part, je trouve que cette article est assez complet et apporte un certain éclairage sur la situation actuelle mondiale, qui risque à tout moment, si les russes ne trahissent pasAssad, de dedégénérer dans un conflit mondial, tant attendu par certains dans l'erreur d'interprétation d'une prophétie!

4.Posté par Amîn le 30/08/2013 15:21
Certes je partage en partie le point de vue de TS sur le fait que nous sommes bien responsables de ce qui nous arrive : C'est valable au niveau d'un pays tout entier (comme le rappelle TS) mais aussi au niveau individuel.
Cependant, je ne vois pas la problématique du sionisme par rapport à la responsabilité de nos problèmes actuels mais bien comme un facteur déterminant dont nous devons connaître les modes d'intervention pour que nos actions aillent dorénavant dans le bon sens. Même si notre pire ennemi est bien "un ramassis d’ignorants, de traîtres, d’opportunistes et de mercenaires tunisiens sont à l’origine de la ruine de la Tunisie et de l’Egypte", il n'empêche que si on ne comprend pas comment ils sont arrivés là par des soutiens externes, même si nous les virons, d'autres reviendront aussitôt. Il faut donc connaître TOUS nos ennemis, les directs et les indirects, les cachés.
Pour cela, nous recommandons à tous de voir l'excellent documentaire qui vient de sortir : "L'oligarchie et le sionisme". Il est d'autant plus intéressant que 80% des personnes interviewées sont juives et l'on ne pourra donc jamais qualifier ce travail avec l'insulte mécanique d'"antisémite" dès que l'on parle de la question sioniste. Le point de vue des juifs anti-sionistes est d'autant plus intéressant dans ce documentaire qu'il est multiple : des juifs antisionistes athées, d'autres amoureux de leur tradition mais non pratiquants et enfin des juifs orthodoxes extrêmement pratiquants.
A VOIR ABSOLUMENT : https://www.youtube.com/watch?v=sn_B5WpA5aU
TS, après avoir vu ce documentaire, vous constaterez tout de même que l'influence des sionistes est majeure dans tout le monde, et donc même en Tunisie.
Je pense même que cela vaudrait le coup de publier cette vidéo directement ;-)

5.Posté par Am Ahmad le 30/08/2013 16:44
@ T-S

Le dernier article du Dr Mezri Haddad , " on va casser de l'arabe " , pouvez-vous le partager pour que le maximum puissent le lire comme son précédent article . Merci .

6.Posté par kimdee le 30/08/2013 23:23
Apprendre à prendre ses responsabilités historiques ne veut pas dire tomber dans le masochisme.

7.Posté par kimdee le 30/08/2013 23:26
Masochisme qui de son côté disculpe merveilleusement l'internationale Élite.
Ce masochisme nous coûte la peau des fesses.

8.Posté par c.i.a. le 31/08/2013 14:44
30 ans seulement!, je crois que l'instabilité et '' la mentalité barbare '' de l' islam , à plutôt été inculquer par votre '' vénéré et magnifique prophète '' et que VOUS , vous perpétués depuis toujours! et que nous mécréant occidentaux, avons profités de cette '' lobotomie et primive islam '' à notre avantage. et c'est tens mieux , car moi votre CHARIA , je la haie! et la voire en occident serait un cauchemar! pour NOUS TOUS!

9.Posté par fredweb le 31/08/2013 18:07
Excellent article. J'arrivais au même constat de "faux musulmans" en regardant la construction d'une nouvelle tour de Babel écrasant le lieu saint de l'Islam, LA Mecque. Je me demande comment de véritables musulmans auraient pu permettre cette construction.

Je ne savais pas que les Musulmans condamnaient autant l'usure... ça explique beaucoup de chose dans l'acharnement que met l'Occident, au service du grand capital, contre l'islam.

Je pense que nous sommes nombreux, toutes religions et croyances confondues, à avoir un même ennemi : le veau d'or de la finance et du pouvoir impérialiste. Je suis un occidental, d'éducation judéo-chrétienne... mais cette finance, ces adorateurs du taureau-pognon, ces impérialistes qui veulent tout contrôler et diriger sont tout autant mes ennemis ! Cet ennemi commun nous divise pour mieux régner, il finance la haine entre communautés partout... pas seulement en Tunisie, en Syrie, en Egypte... mais partout ailleurs également, entre les religion, entre les cultures... il sème le chaos !

10.Posté par Victory le 03/09/2013 22:44
Ne vous inquiétez pas, Allah est témoin de toute chose et Inchallah l'Islam triomphera !

11.Posté par Eric LAHMY le 31/05/2014 12:35
Ce qui est fascinant dans cet "excellent" papier, c'est son "complotisme" généralisé. Rien de ce qui arrive n'est spontané ou ne concerne le peuple. Pour cela on donne une valeur de maître à penser d'Israël à ce petit fonctionnaire d'Oded Yinon, qui est juste un doux rêveur sans aucun pouvoir... Voyez, avez-vous l'air de dire, puisque Oded Yinon lui même l'a écrit!! Ce n'est vraiment pas sérieux! On voit partout la main des comploteurs américains et sionistes alors que rien dans la révolution arabe démarrée en Tunisie, RIEN n'avantageait les Américains ou les Israéliens. Puisque cette révolution donnait leur chance à des ennemis acharnés des Américains et des Israéliens. La révolution en Tunisie a commencé parce que la clique de Ben Ali dépassait les bornes depuis très longtemps, et que des gens crevaient de faim.... En Egypte Moubarak était le garant de la paix avec Israël, sa chute tait défavorable à Israël, etc.. Il y aurait tellement d'autres choses à dire sur les événements du monde arabe. Tout n'est pas à jeter dans vos raisonnements, mais ce tricotage permanent d'une vérité, d'une approximation et d'une erreur est lassant.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter