Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tarak Ben Ammar nous écrit pour répondre au frère de Sami Fehri


14 Mars 2013

Suite à la lettre émouvante de Souheil Fehri au sujet de de la détention arbitraire de son frère Sami Fehri, lettre publiée par Tunisie-Secret le 9 mars dernier, nous avons reçu ce droit de réponse de Tarak Ben Ammar, que l’auteur de la lettre en question a mis en cause. C’est le droit de M. Ben Ammar de se défendre et c’est notre devoir de publier son texte. De là à dire qu’il « respecte la justice tunisienne » et qu’il « fait confiance à son impartialité et son équité », il y a un pas que seuls les hypocrites ou les opportunistes osent franchir. Nous ne respectons pas cette justice qui procède à des arrestations sans justifications et qui maintient en prison sans jugement. Depuis janvier 2011, il y a plusieurs prisonniers politiques en Tunisie et M. Sami Fehri n’était pas du tout plus proche du régime Ben Ali que M.Tarak Ben Ammar. Se taire sur une injustice, c’est prendre le risque de la subir à son tour !


Tarak Ben Ammar nous écrit pour répondre au frère de Sami Fehri
J'ai lu avec un grand étonnement les propos de M. Souheil Fehri dans sa lettre publiée le 09/03/2013. Je tiens à démentir catégoriquement l'existence d'un quelconque lobby dirigé contre son frère, Sami Fehri, où j'aurais fait quoique ce soit.

Je rappelle que je ne suis pas actionnaire majoritaire de Nessma, contrairement à ce qui est affirmé dans cette lettre, et que Nessma aussi a eu à faire à la Justice tunisienne et à des attaques extrémistes, sans pour autant évoquer l'histoire de lobby.

Je peux comprendre que le jeune frère de Sami Fehri soit révolté, mais cela ne lui donne pas le droit de calomnier qui que ce soit, en imaginant une invraisemblable thèse de complot auquel serait associé M Beji Kaid Sebsi.

Outre le caractère farfelu de ces accusations, je tiens à lui dire que répandre des choses injustes à l'égard de tiers n'est certainement pas le meilleur moyen pour aider son frère.
Sami Fehri est un homme de médias talentueux. Je respecte la justice tunisienne et je fais confiance à son impartialité et son équité.

Tarak BEN AMMAR

Souheil Fehri : j’ai perdu mon père, je ne veux pas perdre mon frère

 Souheil Fehri : j’ai perdu mon père, je ne veux pas perdre mon frère  - 09/03/2013

Lettre digne et émouvante du jeune frère de Sami Fehri, arbitrairement détenu en prison pour avoir refusé de se plier aux ordres d'Ennahda. Ce brillant journaliste et producteur paye ainsi le prix pour avoir voulu conserver sa liberté et son...


 
 


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter