Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Printemps arabe ! BHL veut mettre l'Algérie à feu et à sang


24 Janvier 2013

Nouveau mot d'ordre de BHL : " L'Algérie "doit connaitre" son printemps arabe !" C'est à dire : mettre l'Algérie à feu et à sang ? C'était il y a quelques mois lors d'un colloque à Marseille. Depuis, les hirondelles du printemps arabe n'ont pas envahi le ciel algérien, et ceux qui, en Tunisie, en Egypte et en Libye, criaient victoire il y a deux ans, bronzent aujourd'hui sous le soleil brûlant de la démocratie islamiste, de la faillite économique et de la misère sociale.


Ce faux chef de la diplomatie française durant la crise libyenne vient de déclarer lors du colloque tenu à Marseille intitulé « La guerre d’Algérie…cinquante après » : « L’Algérie n’est pas un pays arabe ni islamique mais un pays juif et français, sur un plan culturel » et il ajouta « que l’Algérie connaîtra elle aussi un printemps arabe ».
BHL nous annonce, à son insu, ce que nous savons déjà, que les révolutions arabes sont le fruit de conspirations étrangères et une punition collective infligée aux pays qui n’acceptent pas les diktats israélo-américains. BHL n’a-t-il pas déclaré aussi que : « Ces printemps arabes, c’est bon pour Israël. »

Le tout premier intellectuel à avoir démasqué l’imposture du « printemps arabe » est l’ancien Ambassadeur de la Tunisie à l’UNESCO, M.Mezri Haddad. En effet, dès janvier 2011, alors que tout le monde vibrait pour la « révolution du jasmin », il a tout de suite vu dans cette hystérie collective un danger pour la Tunisie et pour l’ensemble du monde arabe. Tout de suite après l’intellectuel algéro-canadian Ahmed Bensaada, dans son livre "Arabesque Américaine", Mezri Haddad a publié en septembre 2011 "La face cachée de la révolution tunisienne. Islamisme et Occident : une alliance à haut risque", dans lequel il a qualifié Bernard Henri Lévy de Lawrence de Libye, ayant induit en erreur la France en « l’entrainant dans une croisade néocoloniale qui lui a coutée 200 millions d’euros et qui a fait en Libye près de 100 000 morts, pour la plupart des civils ». Si BHL se félicite et s’auto-félicite d’avoir « sauvé Benghazi d’un bain de sang » imaginaire et d’avoir agi par amour de la démocratie et par respect des droits de l’homme, pour Mezri Haddad, BHL est « complice de crime de guerre et de crime contre l’Humanité…qui a agi contre les intérêts de la France et pour les intérêts exclusifs de sa seule et véritable patrie, Israël ». Selon le philosophe tunisien, BHL n’est pas le « pape du sionisme en France, mais le relais du sionisme américain au pays de De Gaulle ». Pour lui, le « feu du printemps arabe dont la première flamme s’est déclenchée en Tunisie, va détruire le peu qui reste de la dignité arabe et mènera à la vassalisation du monde arabe à l’hyper-puissance américaine. Ce n’est ni plus ni moins que le déploiement du projet de Grand-Moyen-Orient qui a démarré en Irak, en 2003 ». Mezri Haddad parle clairement d’un « pacte islamo-sioniste », sous la houlette du Qatar, qui consiste à faire imploser le monde arabe en minuscules Etats néo-wahhabites, radicalement opposés à l’Iran chiite ».

C’est dans le même livre que l’ancien Ambassadeur tunisien écrit « C’est en cela que l’Algérie, dont l’attitude face au conflit libyen honore les enfants d’Abdelkader, restera dans le collimateur des bédouins du Qatar et de leurs maîtres israélo-américains. Et dans ce combat de la démocratie contre la dictature, Bernard-Henri Lévy sera encore plus motivé que dans sa croisade contre la Libye. Ne témoigne t-il pas depuis des années son attachement affectif, plus exactement affecté, pour l’Algérie algérienne ? ».

Selon le magazine français Afrique-Asie de décembre 2011, Bernard-Henri Lévy, encore et toujours, « l’intellectuel faussaire », dénoncé par le politologue Pascal Boniface, a jeté le masque. Evoquant sa « mission » en Libye, il a déclaré le 21 novembre, lors de la première convention nationale du Conseil représentatif des organisations juives de France (CRIF) : « C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants, que j’ai contribué à élaborer pour mon pays une stratégie et des tactiques…Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif…J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël ».

On comprend bien maintenant la phrase du philosophe tunisien Mezri Haddad, dans son interview à France Soir : « Allah est grand et Bernard-Henri Lévy est son prophète ».

On se souviendra longtemps de cette formule de l'ancien Ambassadeur tunisien, qui a été reprise par Thierry Ardisson dans son émission Salut les Terriens, le 26 novembre 2011
Tunisie-secret.com

Mezri Haddad CANAL+ « Allah est grand et BHL est son prophète »


 
 


           


1.Posté par Saleh krichen le 24/01/2013 16:53
merci Tunisie secret pour tout ce travail d'investigation que vous faites meme si je ne suis pas toujours d'accord avec vous , j'espère que vous ne serai pas "censuré" en écrivant une réalité très vérifiable

2.Posté par Ammou Salem le 24/01/2013 19:01
L'arrogance de BHL est révélateur d'un sentiment de haine à l'égard d'une communauté manipulée depuis plusieurs décennies pour ses richesses et ce que l'on observe depuis les révolutions arabes est une frustration sur tous les plans,conséquence normale de ce que les peuples arabes ont subi. La meilleure réponse à BHL est que le Maghreb se ressaisisse et envisage sérieusement son Union,seul rempart aux extrémistes de tous bords y compris à ceux auxquels BHL s'en proclame !

3.Posté par Abdelkrim BADJADJA le 07/02/2013 11:30
Celui ou ceux qui affirment « …nous savons déjà, que les révolutions arabes sont le fruit de conspirations étrangères et une punition collective infligée aux pays qui n’acceptent pas les diktats israélo-américains » semblent regretter les dictatures tombées sous le cri de « Dégage » émanant des masses populaires. En extrapolant cette affirmation, faudrait-il aussi regretter la période coloniale parce que l’indépendance de l’Algérie a accouché d’un régime dictatorial que nous subissons à ce jour ? Non, mes chers amis, il ne faut pas s’engager dans ce type de raisonnement qui pourrait nous amener à ne rien entreprendre en laissant en place les dictatures sous prétexte que nous risquons de voir des « Islamistes » arriver au pouvoir ! Mais que font les « démocrates » entre-temps ?
L’Histoire avance, et à chaque période son combat. Après la chute des dictatures, qu’il ne faut en aucun cas regretter, vient le temps du combat pour la démocratie, non pas « laïque », mais dans le respect des valeurs ancestrales de l’Islam.
De mon point de vue BHL est un laïco-sioniste, de leur côté Mezri Haddad et Ahmed Bensaada sont des laïco-assimilationnistes ! Et ils mènent ensemble le même combat : instaurer un régime « démocratique » assimilationniste qui prendrait comme mode de vie les valeurs occidentales laïques avec l’abandon de la religion, voire sa dérision, et plus tard avec la législation pour autoriser un homme à enfoncer son membre dans le postérieur d’un autre homme dans le cadre sacré du mariage entre hommes, sous prétexte d’avancée de la société !

TS- Ahmed Bensaada et Mezri Haddad sont des patriotes qui ont été les premiers intellectuels musulmans à dévoiler l'imposture du "printemps arabes", c'est-à-dire la conspiration islamo-atlantiste. Ils n'ont pas hurlé avec les hordes, et encore moins avec certains sionistes qui ont applaudi à ce "printemps" bien trop synchronique pour être authentique. Les avocats de la "démocratie version occidentalo-BHL", ce ne sont pas MM.Bensaada et Haddad, mais Youssef Qaradaoui et Tarek Ramadan, qui a fini par tomber d'accord avec BHL, et pas seulement sur la Libye et la Syrie. Les faits et les positions des uns et des autres parlent d'eux-mêmes. L'alliance islamo-sioniste, sous l'hégide du Qatar et des USA, est un fait irrécusable.

4.Posté par Abdelkrim BADJADJA le 08/02/2013 11:08
J'ai poste un commentaire qui n'a pa ete publie. Normal, vous appliquez les regles de la "democratie" version occidentalo-BHL que vous pretendez combatre alors que vous en etes l'allie objectif ! La regle de cette democratie neo-colonialiste est de ne pas donner la parole aux voix discordantes qui s'ecartent de la voix du maitre qui dirige de Paris tous les "democrates" arabes.

TS- L'allié objectif de la "démocratie version occidentalo-BHL", c'est votre gourou Tarek Ramadan et l'émirat de Qatraël qui le paye. Tarek Ramadan, qui a fini par tomber d'accord avec BHL, et pas seulement sur la Libye et la Syrie. Les faits et les positions des uns et des autres parlent d'eux-mêmes. L'alliance islamo-sioniste, sous l'hégide du Qatar et des USA, est un fait irrécusable. Quant à votre ancien commentaire, il est déjà en ligne.

5.Posté par RayanKoeur le 08/07/2013 21:44
Berneur Henry levyde, ce prénoms tellement Français, ressemblant tellement à Berneur Couche-merde, (les pères du droit d'ingérence),.
Cependant, Ce dernier, (le fier du crime du lynchage, du chef d'état libyen, aussi dictateur ou mauvais soit-il), cet assassinat démontre de quel côté est la lâcheté). pauvre Israël, soutenue par ce genre de personnage (BHL), je comprends leurs paranoïa...
Maintenant, il parle du printemps Arabe en Algérie!!! lol, L’Algérie a eu son printemps (Berbère en 1980), juste 33 ans avant le printemps Arabe en Tunisie (et dans 100 ans peut être les tunisiens se rendront compte qu'ils sont aussi berbères, si Le Mosad, les oublient d'ici là), Et la révolution socialistes Algérienne a eu lieu en 1963 ( 5 ans avant la Française), Ce qu'il ignore complètement BHL, que les berbères Algériens ont déjà fait la guerre contre la première puissance du monde colonial en 1954, et ce n'est pas par hasard que son ami Enrico Macias est interdit d'entrée en Algérie... BHL, un petit Conseil dans ton Oreille, Un village Berbère ce n'est pas Benghazi, la chance de survie pour un corps étranger comme toi dedans, n'est comptée qu'en quelques secondes. Va distribuer tes Jasmin ailleurs, les épines-vinettes font rage dans les montagnes d'honneur berbères.
Après t'avoir lu et écouter BHL, J'ai compris que tu fais très mal le métier d'écriture et celui de parole, mais en revanche j'ai compris qu'il y a deux métiers que tu ne fait pas du tout celui d'écouter et de lire... les diplômes et les éditeurs c'est pas ce qui manquerait pour un milliardaire...

6.Posté par Boutrid farid le 25/04/2014 19:45
Il n'y aura pas d'HIVER arabe en Algerie pour deux raisons essentielles :
1/ Nous sommes BERBERES et non des arabes
2/ le pouvoir Algérien est plus pernicieux et plus salaud que bhl

7.Posté par CIRTA25 le 28/04/2014 15:02
salut,
monsieur BADJADJA a tout dis et je soutien ses analyses,seulement il faut faire attention a ceux qui veulent nous détruire avec le prétexte kabyle,sachez que nous sommes tous enfants de ce pays qui est l'ALGERIE.

8.Posté par Tayeb51 le 29/04/2014 14:09
BHL et les prétendus démocrates arabes sont sur une meme longueur d'onde.
Le premier détourne les soulèvements des peuples arabes au profit des sionistes.
Les seconds défendent les régimes en place de peur de faire face aux choix de leurs peuples qui sera sans aucun doute en leur défaveur..

9.Posté par ouenzar le 05/05/2014 19:19
BHL allez faire votre revolution chez POUTINE

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter